Tiens, François Fillon se prend pour Margaret Thatcher !

Poupette4

À l’occasion de la Margaret Thatcher Liberty Conference qui s’est tenue à Londres le 28 juin 2014, François Fillon a révélé à la rédaction de Contrepoints son arme absolue (voir image ci-dessus) pour faire redémarrer le pays en 2017 : un “choc” de dix réformes imposées ”de façon assez brutale”

Après avoir rappelé son “désaccord assez profond” avec Nicolas Sarkozy sur la gravité de la crise et la situation financière de la France, l’ancien Premier ministre a déclaré :

“La seule solution c’est un choc”

“Aujourd’hui je vous le dis, si j’avais été dans la même situation, mon engagement, ma conviction, sont que la seule solution pour faire redémarrer le pays, c’est un choc : se focaliser sur les dix réformes économiques efficientes et fiscales les plus importantes, en trois mois, de façon assez brutale, en utilisant tous les moyens que permettent les institutions politiques françaises (et il y en a) pour aller vite. Et ensuite, on se tient à la mise en œuvre de ces mesures”. (…)

“Même s’il y a des affrontements…”

“Si on fait ça, dans un délai de six mois, sans trembler, et même s’il y a des affrontements – au fond, ils sont peut-être nécessaires – je suis convaincu qu’on change la psychologie française et qu’on peut obtenir des résultats qui ne sont pas forcément quantifiables par les économistes”. (…)

”Il faut accepter l’idée d’être très impopulaire. Je crois que ce n’est pas un sujet, d’autant plus que tous les responsables politiques, les Présidents de la République Française depuis quelques années, depuis quelques décennies, ont cherché à être populaires et ont été battus. Je pense que c’est peut-être en ne cherchant pas à être populaire qu’on peut être réélu”.

*

Vous pouvez lire ici l’intégralité de la réponse de François Fillon.

Fillon n’est pas exactement le double masculin de Margaret Thatcher

Rappelons que François Fillon a été Premier ministre de mai 2007 à mai 2012. Pendant 5 ans il a donc dirigé trois équipes gouvernementales et est, après Georges Pompidou, le deuxième Premier ministre en ce qui concerne la durée de présence continue à Matignon. Durant “l’hyper-présidence” de l’ancien Président de la République, où tous les dossiers des dossiers des ministres étaient pris en main directement par l’Elysée, il a consenti à une diminution du rôle même de Premier ministre jusqu’à accepter d’être qualifié publiquement de simple “collaborateur” par Nicolas Sarkozy. Pendant cette durée de 5 ans, François Fillon n’est jamais exactement apparu aux Français comme un double masculin de Margaret Thatcher…

Mais, au-delà de considérations strictement “comportementales” et “psychologiques” — qui conditionnent pourtant la “stature politique” d’un dirigeant — les différents Premier ministres qui se sont succédés à la tête du Pays se sont-ils vraiment distingués par leur courage politique ? Sont-ils passés à la postérité pour avoir fait aboutir les réformes qu’ils jugeaient pourtant cruciales pour le pays ? Car enfin, quand on arrive au pouvoir et qu’on déclare, comme Fillon l’a fait lui-même en 2007 : “Je suis à la tête d’un État en situation de faillite” est ce qu’on laisse les choses filer comme si de rien n’était pendant 5 ans ? Sans mettre tout son poids dans la balance ? et sans avoir, le cas échéant, le courage de démissionner ? Il faut effectivement du courage et n’est pas Margaret Thatcher qui veut. L’amorce d’une réforme des retraites c’est bien mais insuffisant quand on dirige un pays qui doit être réformé de fond en comble.

Réformer avec 2 millions de gens dans la rue ?

Réformer est difficile. Surtout en France où les gens ont pris l’habitude de manifester d’autant plus violemment qu’ils sentent que les gouvernement sont faibles, n’ont pas de courage et vont donc finir par céder !

Dès qu’une réforme est annoncée en France, tout le monde descend immédiatement dans la rue pour faire plier le Gouvernement : grèves des étudiants, grève des cheminots, grève des gardiens de prison, grève des infirmières, grève des postiers, grève des lycéens, grève des pilotes d’Air France, grèves des fonctionnaires, grève des sans-papiers, grève des professeurs, grève des chômeurs, grève des avocats, grève des gardiens de musée, grève des prostituées, grève des transporteurs routiers, grève de la fonction publique, grève des taxis, grève des intermittents du spectacle, grève de la SNCF… dès qu’une catégories se sent visée par une réforme, elle descend dans la rue et le Gouvernement finit par céder… C’est comme ça que la France a réussi à ne pas se réformer depuis des décennies.

“Sans trembler et même s’il y a des affrontement”… Vraiment ?

Maintenant, après cette liste des grèves, rappelez-vous ce qu’a dit Fillon qui annonce qu’il fera les réformes “en trois mois”, de façon assez brutale, en utilisant tous les moyens que permettent les institutions politiques françaises…” Ah bon ?

Et qu’il fera ça ”sans trembler,” et ”même s’il y a des affrontements” … Ah bon ? Plusieurs millions de grévistes dans la rue pendant dix jours et il ne cèdera pas ? Un éventuel mort dans un cortège et il ne cèdera pas ?

Margaret Thatcher a mérité son surnom de “Dame de fer”

On l’aimait ou on la détestait, mais durant toutes ses années au pouvoir, Margaret Thatcher a incarné une vision authentiquement libérale de la société et de l’État. Beaucoup l’avaient en abomination et l’exécraient, mais personne ne niait son courage : en s’opposant aux grèves massives qui paralysaient le pays, en dénonçant le pouvoir des syndicats, en organisant une réduction massive rôle de l’État, en engageant des réformes visant à assainir en profondeur l’économie et à réduire les dépenses publiques, les déficits et la dette, en lançant un vaste programme de privatisations …

Vous pensez sincèrement que Fillon donne l’image d’un “Homme de fer” ? et qu’il a incarné, pendant 5 ans, une réduction farouche, continue et systématique du rôle de l’État et de son périmètre ?

L’arme des réformes n’est pas la houpette

Contrairement à ce que pense François Fillon, les élus ne feront jamais les réformes difficiles. Ni “en trois mois”, ni par la méthode du “choc”. D’abord, ils ne le veulent pas (ils profitent à fond du système des prébendes). Ensuite ils ne le peuvent pas : car ils savent que s’ils s’attaquent aux “avantages-aquis”, les “professions” bloqueront les rues et mettront à mal la sacro-sainte “paix sociale”. Les politiques en ont une peur panique et c’est pour ça, pour éviter tout problème, ils retirent immédiatement leurs projets de réforme. Cela fait des décennies que c’est comme ça et qu’il y a un blocage total de l’État et de la société.

Fillon a beau nous dire que demain, ”même s’il y a des affrontements”, il fera ses réformes ”sans trembler,” … il sait très bien que ce n’est pas vrai. Et il ne fera croire à personne qu’il a renoncé à ses réformes uniquement parce qu’il était respectueux de la préséance institutionnelle du Président de la République ! Pour faire des réformes difficiles, il faut du courage; C’est tout.

Le Peuple souverain est le seul à pouvoir imposer les réformes

Les réformes difficiles ne se feront que si c’est le Peuple Souverain qui les impose. Le “Peuple souverain”, c’est un trop gros morceau pour que quelques professionnels-de-l’agitation-avec-drapeaux-rouges descendent dans la rue pour s’opposer à une décision voulue par le Peuple lui-même. Bloquer la rue contre une réforme du Gouvernement, oui, ils le peuvent car ils savent que la Police ne va pas tirer contre la foule ! Mais descendre dans la rue contre le Peuple qui — à une majorité écrasante — aurait décidé une réforme, ce serait difficile. Seul le Peuple Souverain sera en mesure d’imposer les réformes.

Voilà pourquoi je pense que F. Fillon rêve :

• il rêve quand il se prend pour Margaret Thatcher,
• il rêve quand il croit qu’il est un “Homme de fer”,
• il rêve quand il dit qu’il fera demain les réformes ”sans trembler”,
• et il rêve quand il prétend qu’il les fera ”même s’il y a des affrontements”

La houpette de Fillon n’est assurément pas la bonne arme :
Poupette4

L’arme véritable c’est le référendum qui est le pied de biche démocratique qui fera aboutir les réformes qui sans cela ne se feront jamais. Parce que le référendum permet de dissoudre les intérêts catégoriels dans l’intérêt général.

pied_biche
.

Et s’ils défendaient enfin l’intérêt général ?
Le Peuple Souverain est le seul à pouvoir imposer les réformes.
Attention aux ministres atteints du “syndrôme de l’objectif” !
Il va vraiment falloir que quelqu’un se décide à renverser la table !

beige

6 responses to “Tiens, François Fillon se prend pour Margaret Thatcher !

  1. Christian(54)

    Un pauvre clown mou, qui n’a rien osé lorsqu’il pouvait et qui voudrait le pouvoir…

    Pitoyable.

  2. fredr31

    Je lui fais quand même crédit car il a affronté une situation difficile dès 2008 et que la personnalité du Président n’a pas du lui laisser beaucoup de liberté d’action.
    De là à voir en lui un homme fort, il y a quand même un sacré fossé.
    Ensuite le “peuple souverain” ne m’inspire pas beaucoup confiance, après tout nous avons les présidents que nous méritons et qui, malheureusement, sont bien représentatifs de la mentalité française : conservatrice et sans courage, triste résultat de l’éducation-dressage à laquelle sont soumis nos enfants depuis des décennies.
    Je pense hélas que le réveil arrivera une fois au bord du gouffre, ou même un pied dedans, et là n’importe quel personnage excessif pourra émerger.
    Comme toujours le français est un spécialiste du correctif alors qu’il faudrait mettre tout en oeuvre sur le préventif.
    Triste perspective…

  3. C’est une blague le logo rose ? Pour le reste oui, avec cependant un petit bémol le peuple est bouffé dans sa tête. J’ai en mémoire, avec vos capacités vous pourriez le retrouver une phrase longue comme mes deux bras sortie de Le Point et qui montrait par l’accumulation des empêchements l’impossibilité de réformer la Phrance. Avec rimes, rebondissements, effets de style top et tout, du grand Art que le Point ne fait pas tous les jours. J’y ai repensé en lisant le §2 millions dans la rue. Entre parenthèses, toujours au top tes billets, l’Eurogendfor se lasse des villes fantômes, il lui faut de l’action, et vite!!

    • La voilà la phrase : … une bonne idéologie ne fait pas toujours une bonne politique – et moins encore une bonne économie. Le PS a donc tenté de ruser avec les réalités en montant des usines à gaz comme les 35 heures, la retraite à 60 ans, l’assistanat débridé, le crédit d’impôt opaque et le compte pénibilité démotivant. Mais il se retrouve pris dans un étau entre des militants robespierristes, des syndicats ultra-marxistes, des associations immigrationnistes, des intermittents jusqu’au-boutistes, des prolétaires lepénistes, des entrepreneurs consomptifs, des chômeurs revendicatifs, des policiers dépressifs, des Bretons subversifs, des médias corrosifs, des antiracistes agressifs, des communistes vindicatifs, des ressources squelettiques, des fonctionnaires pléthoriques, des régions boulimiques, des ministres narcissiques, des opposants systématiques, des contribuables faméliques, des facs anarchiques, des islamistes fanatiques, des entreprises délocalisables, des communicants pitoyables, des écolos irresponsables, des lycéens incontrôlables, des délinquants irrécupérables, des clandestins inexpulsables, des Roms inassimilables, des preneurs d’otages insatiables, des créanciers intraitables, des fraudeurs insaisissables, des sondages implacables, des empilements législatifs inextricables et des directives européennes inapplicables. Ajoutez à cela un capitaine de péd… de bateau naviguant au plus près entre son aile droite réaliste et son aile gauche utopiste, et vous voyez bien qu’on est dans la… “

  4. Pingback: La politique française au département des maladies neurologiques | Hashtable

  5. Pingback: La politique française au département des maladies neurologiques | Contrepoints

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: