Montebourg installe un “Conseil” et annonce une “grande loi pour réformer l’économie” !

dinosaure_montebourg_3
.
Au moment où le Gouvernement récolte les fruits sans cesse plus amers de ses choix économiques aberrants (chômage, dette, déficits, faillites, fiscalité, investissement à l’arrêt, récession etc…), il est singulier que son ministre dit de l’Économie puisse persévérer à ce point dans l’erreur. Montebourg vient pourtant d’ installer un “Conseil pour la croissance et le plein emploi” (comme si on avait besoin d’un “conseil” de plus); Et que, pour la rentrée, il préparait “une grande loi pour donner du pouvoir d’achat aux Français et relancer l’économie”. On craint évidemment le pire car sa loi doit non seulement — tenez vous bien — “réformer les mécanismes de l’économie”, mais également “imaginer de nouveaux rapports économiques” (aie), et concerner “tout un tas de secteurs” (mon Dieu)…L’économie va de plus en plus mal mais Montebourg continue dans sa manie interventionniste, Étatiste et colbertisme qui mène la France à la ruine.

Le 2 juillet, Montebourg vient d’installer un… “Conseil pour la croissance et le plein emploi” … Comme si la croissance et le plein emploi allaient venir d’un nouveau Comité théodule — et pas des entreprises. Montebourg a été nommé ministre de “l’économie” mais n’a manifestement rien compris à ce qui créé la richesse et l’emploi. Ce qui est évidemment tragique dans un pays qui a déjà plus de 5 millions de chômeurs.

montebourg_tweet_comite
.
Comme tous les précédents, ce Conseil remettra évidemment un rapport et proposera des mesures. Mais il ne servira à rien car, depuis des années, ils ne lisent aucun des rapports qui leur sont remis ! C’est juste pour faire de la Com’ et occuper les médias.

*

La semaine dernière, il annonçait “une grande loi pour réformer les mécanisme de l’économie”…

montebourg_gd_loi_A
.
Chaque fois qu’Arnaud Montebourg s’exprime, c’est plus fort que moi, la paume de ma main s’envole et vient frapper mon front dans un claquement sonore qui me soulage dans un premier temps, mais qui à la longue fait très mal. Ce type m’épuise littéralement et je ne vais donc pas développer longuement sa dernière sortie. Juste mettre bout à bout les trois phrases principales qu’il a prononcées avant-hier sur BFM.

“Une grande loi pour la rentrée”

Une “grande loi” de plus — ah bon ? comme si on n’en avait pas déjà trop. On a déjà tout dit sur l’avocat Montebourg qui n’a jamais travaillé dans une entreprise et n’a jamais créé un seul emploi de sa vie. Comme tous ses collègues du Gouvernement et la majorité des députés et sénateurs — il n’a aucune notion de gestion financière d’une entreprise — ce qui réduit évidemment sa capacité à prendre les meilleures décisions économiques pour le pays.

Mais cela ne gène pas l’orgueilleux Montebourg qui nous annonce qu’il va préparer une “grande loi” qui sera discutée par 577 députés et 348 sénateurs dont 10% seulement connaissent le monde économique et ont eu une expérience en entreprise. S’ils connaissaient l’entreprise, on leur ferait évidemment davantage confiance quand ils prétendent “légiférer” pour régler un problème qui le plus souvent ne relève pas de la loi et serait aussitôt résolu si l’État cessait simplement d’y mettre ses grosses pattes pleines de doigts. Ce n’est en tout cas pas en pondant une nième “grande loi” que Montebourg parviendra à rétablir la confiance des entrepreneurs et à inverser le déclin économique du pays.

Ça me rappelle le programme de l’association patronale Entreprise et Progrès qui avait proposé aux députés français des stages dans des entreprises privées pendant la pause parlementaire estivale. Le programme s’appelait : Moi parlementaire, une semaine dans les pas d’un PDG”. J’ignore combien de Parlementaires ont suivi ces stages en entreprisse, mais ce que je sais c’est que si l’économie Française ne marche pas, c’est la conséquence du poids écrasant de la fonction publique. 43% des députés et 48% des sénateurs sont exclusivement issus de la sphère publique et ne connaissent pas l’économie ni la concurrence internationale. Mais cela ne gène pas le bouillant Montebourg : du haut de son bureau parisien et entouré de quelques camarades du Parti, il va pendant l’été nous ficeler une “grande loi” économique qui boostera la France au top de la réussite. Craigons donc le pire pour la rentrée !

“Réformer les mécanismes de l’économie” — carrément !

Montebourg_Loi_Tweet

Voilà un ministre qui a déjà injurié copieusement tous les patrons, menacé les entreprises, sermonné le système bancaire, imposé ses “34 plans d’avenir” – 34 usines à gaz dont le but, nous a dit Montebourg, est de recréer 475.000 emplois en 10 ans (il appelle ça “l’économie de demain” et la “France dans dix ans”… Forcément parce que la France industrielle d’aujourd’hui est en train de s’effondrer sous les coups de boutoir d’une idéologie interventionniste qui achève de torpiller la liberté d’entreprise et donc il vaut en effet mieux parler “à dix ans”. Et c’est ce même Montebourg — qui sait tout mieux que les chefs d’entprise — qui va “imaginer de nouveaux rapports économiques dans tout un tas de secteurs”… Le plus étonnant c’est qu’il ose le dire, surtout au moment où la France va si mal et qu’il ferait mieux de faire autre chose que prétendre réformer le capitalisme mondial.

Comment un État — incapable de se réformer et ayant échoué dans tous les domaines où il intervient — peut il continuer à prétendre décider ce que doit faire le secteur privé ou comment doivent fonctionner les entreprises ? Comment ose-t-il prétendre inventer à 10 ans (à coup de Mécano bureaucratique, de Gosplan ou de filières étatiques) des produits commerciaux dont il ignore totalement s’ils se vendront sur des marchés concurrentiels ? Comment ose-t-il penser qu’il lui appartient à lui “d’inventer de nouveaux rapports économiques” alors qu’il est déjà incapable de gérer et d’assainir les structures et les missions de l’État ? L’État n’a pas à se faire industriel ni à se substituer à l’initiative privée. Ce sont les chefs d’entreprises qui se battent sur les marchés, créent des emplois et génèrent la richesse et le pouvoir d’achat. Pas l’État et pas un ministre. Ce n’est en tout cas pas à Montebourg “d’inventer de nouveaux rapports économiques”. ou de “réformer les mécanismes de l’économie”! La posture de cet homme devient vraiment insupportable.

“Une grande loi sur la croissance, le pouvoir d’achat”

Dans cette grande loi, il y aura “un certain nombre de décisions concernant les monopoles ; il s’agit, nous dit Montebourg, de redonner du pouvoir d’achat aux Français et donc de relancer l’économie”. Et voilà ça recommence : la paume de ma main vient à nouveau de frapper mon front. Aie ! Voilà qu’il annonce tranquillement une grande loi fourre-tout où il sera question non seulement de “d’inventer de nouveaux rapports économiques” mais encore de “relancer l’économie” (à grands coups de dépenses keynésiennes j’imagine ? financées par un accroissement de la dette qui est déjà à 2000 Mds ?), et de “redonner du pouvoir d’achat” (ah bon ? avec l’argent du contribuable sans doute ?)… Allez, j’arrête, c’est trop insupportable. Je vais me chercher une compresse et me l’appliquer sur le front. Désolé d’arrêter brusquement ce post mais ça fait vraiment trop mal de paler de Montebourg…

*

“Ce que Montebourg devrait faire”…

• Démissionner serait évidemment la meilleure des choses mais il nous a confirmé la semaine dernière qu’il y avait renoncé… Dommage.
• Prendre des vacances et ne plus rien faire. Un peu comme ce que Alain Madelin disait à propos de Hollande : Imaginez qu’il n’ait rien fait depuis 2012, mais rien… On irait beaucoup mieux”. Sans Montebourg depuis deux ans, la France irait effectivement beaucoup mieux.
Arrêter de vouloir “réformer les mécanismes de l’économie” ou le capitalisme. Qu’il ne s’en occupe pas !
RMontebourg-grande-loi-reforme-economie-rentree-pouvoir-achat-relance-economieenoncer à sa nouvelle loi pour inventer sur le papier de nouveaux rapports économiques.
• Annoncer un moratoire sur tout nouveau texte législatif et administratif (arrêter les lois et la paperasse. Et ne pas avoir l’affront de dire, comme son collègue Sapin, que pour simplifier et alléger le Code du Travail il suffit de l’écrire en plus petits caractères. Ces provocations ministérielles sont tout simplement insupportables au moment où il y a plus de 5 millions de chômeurs inscrits à Pôle emploi !
Stabiliser durablement l’environnement fiscal et réglementaire des entreprises qui ont besoin de simplification et de sécurité pour investir.
Arrêter d’ajouter des contraintes, de multiplier les contrôles et les sanctions sur les entreprises et les entrepreneurs ; réduire la réglementation au lieu de la complexifier.
Laisser les entreprises faire leur boulot et ne pas chercher à imaginer, à leur place, de “nouveaux rapports économiques”
Commencer par réformer l’État en s’attaquant aux indispensables réformes structurelles qui seules permettront une baisse rapide et durable des dépenses publiques et favoriseront la reprise de l’investissement et le retour de la croissance, de l’emploi et du pouvoir d’achat.

Mais Montebourg fait partie de cette petite caste idéologique qui refusera toujours d’accepter une diminution du rôle de l’État et de son périmètre et de regarder en face les blocages structurels qui paralysent la société toute entière. Il préférera donc toujours présenter l’État comme la solution alors qu’il est le problème, provoquer des clivages idéologiques et faire la morale aux entreprises plutôt que de toucher au tabous et aux dogmes de son État interventionniste.

Voilà pourquoi l’avenir est sombre et que la loi qu’il est en train de nous pondre pour la rentrée sera funeste.

*

Dernière lubie de Montebourg : pénaliser l’emploi “non créé”
Montebourg va dompter le capitalisme !
Montebourg devrait créer son entreprise !
#Hahstag Montebourg

beige

4 responses to “Montebourg installe un “Conseil” et annonce une “grande loi pour réformer l’économie” !

  1. Reblogged this on No One Is Innocent… and commented:
    Montebourg, le principal danger pour la France et les Français

  2. Christian(54)

    C’est dans un cas pareil que l’on doit impérativement se référer à la maxime d’Audiard sur ceux qui ose tout et que même c’est à cela qu’on les reconnaît.

  3. fredr31

    “Je vais me chercher une compresse et me l’appliquer sur le front.”
    Puis-je me permettre de vous suggérer un bon Whisky ?
    Je vous envoie via mail (pour raison de copyright) une vision de l’excellentissime Pétillon sur le thème que vous traitez.
    Ca nous ressemble tant :-(

  4. L’an dernier ils devaient faire leurs congés en métropole, faire une rédac sur la France de 2025 et en cas de souci, être au bureau en 2/6. Maintenant ils travaillent (les autres ministres peuvent-ils vraiment annoncer qu’eux vont pas phosphorer pour la France) à de grandes lois au lieu de sniffer de la coke à Bénidorme, St Trop ou St Barth, mazette, je trouve que tout çà tourne de mieux en mieux ;)
    Auront-ils le bénéfice du doute, j’en doute.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: