Apoplexie due à une overdose massive de pâte de coings Gouvernementale …

pate-de-coings-noyau_terre_2
.
Juste une courte explication pour les amis qui m’ont demandé pourquoi j’avais brutalement interrompu mon blog pendant plus de quatre semaines : tout simplement parce que, devant l’effondrement accéléré du pays, je ne supportais plus la propagande dérisoire qu’on nous servait, l’enfumage continu de l’opinion publique, le matraquage idéologique incessant, le bla-bla insignifiant de ministres aussi incompétents que nuisibles… Ça durait évidemment depuis un bon moment mais — tout à coup — j’en ai eu carrément marre des commentaires à la noix et des explications à la pâte de coings — que les politiques s’obstinaient à nous servir du matin au soir pour nous faire avaler l’injustifiable et à dissimuler, derrière des explications ineptes, la déroute d’un système à bout de souffle.

Les pâtes de coings de Joseph Roth…

guillemets_noirs_2_left Si quelqu’un vient nous proposer une théorie selon laquelle le noyau de la Terre est constitué, non pas de lave incandescente, mais d’eau de Seltz, nous pouvons à la rigueur le laisser dire un moment. Après tout si le centre de la Terre était plein d’eau, cette eau pourrait devenir gazeuse sous la pression…

Mais si on vient nous raconter que le noyau de la Terre est constitué de pâte de coings, ce n’est plus du tout la même chose. L’hypothèse de Freud qui veut nous faire croire que Moise était un égyptien n’est pas une théorie de l’eau de Seltz, c’est une théorie de la pâte de coing et ce n’est même pas la sienne”.

*

Cette anecdote sur la “pâte de coing” – tirée du livre de Soma Morgenstern “Fuite et fin de Joseph Roth” et que j’ai entendue citée par Alain Finkielkraut sur France-Culture – concerne évidemment Freud et Moise, mais elle s’applique très bien, je trouve, aux argumentaires ministériels : explications à la noix, bouillie pour les chats…

Assez de la pâte de coings Gouvernementale !

Comme Roth, j’en ai par dessus la tête des justifications à l’eau de Seltz et des “théories à la pâte de coings” que Hollande nous force à avaler pour justifier l’échec total et rédhibitoire d’une politique qui mène la France à la catastrophe.

En deux ans, les ministres n’ont rien appris de leurs échecs. Ils n’ont jamais tort et ne se trompent jamais. Si leur politique ne marche pas et si le pays s’enfonce de plus en plus dans la crise, ils nous expliquent que ce sont les faits qui ont tort, car eux ne peuvent évidemment pas se tromper : ils savent tout, et ils expliquent tout grâce à des “éléments de langage”destinés à nous faire prendre des vessies pour des lanternes et leur pâtes de coings pour des explications satisfaisantes. Ils lisent servilement leurs prompteurs ou leurs “feuilles de route” et s’imaginent qu’on va continuer à croire que si tout ne se passe pas comme ils l’ont promis, ce pas c’est pas eux qui se trompent mais le réel qui a tort (ou nous qui n’avons pas compris)… Ils préfèreront détruire la France plutôt que reconnaitre que c’est leur idéologie qui conduit à la ruine. Et, jusqu’à ce qu’on les chasse, ils continueront à nous servir leurs explications à la pâte de coings avec la complicité des médias qui continuent à dérouler devant les ministres le tapis rouge de leurs rotatives serviles…

• Pâte de coings le jour où François Rebsamen, parce que les chiffres du chômage étaient trop mauvais, a annoncé qu’il allait tout simplement arrêter de les commenter…
• Pâte de coings quand Michel Sapin a affirmé que, pour diminuer le Code du travail, il suffisait de l’écrire en plus petits caractères…
• Pâte de coings lorsque Hollande a installé sa pathétique “Grande Conférence Sociale” (que tout le monde a déjà oubliée mais que Rebsamen a aussitôt présentée comme un “succès” dont il se félicitait)…
• Pâte de coings quand Arnaud Montebourg nous a annoncé, pour la rentrée, une nouvelle loi “sur la croissance et le pouvoir d’achat”, (alors que c’est sa politique Étatiste qui est le problème et qu’il faudrait qu’il s’en aille au plus vite pour que le pays ait une chance de redémarrer)…
• Pâte de coings quand, malgré l’effondrement des mises en chantier, ils continuent à expliquer que la loi ALUR de Cécile Duflot était une grande avancée sociale…
• Pâte de coings quand Aurélie Filippetti, au moment où elle ferait mieux de régler le problème des intermittents du spectacle, annonce qu’elle s’associait à Christiane Taubira pour demander réparation pour les “mineurs grévistes de… 1948”…
• Pâte de coings lorsque Hollande organise la stupéfiante diversion d’un “deuil national” de 3 jours pour le mystérieux vol AH 5017 dont le BEA n’arrive pas à expliquer le crash autrement que par des explications à l’eau de Seltz…
• Pâte de coings lorsque qu’après avoir ardemment soutenu les djîhadistes en Syrie, nos dirigeants découvrent que ce sont ces mêmes djîhadistes qui menacent maintenant les chrétiens et les Occidentaux …
• Pâte de coings quand, après avoir décidé des sanctions contre la Russie, Fabius s’indigne aujourd’hui que Poutine décrète en retour un embargo agroalimentaire qui va accentuer la crise dans une Europe qui était déjà sur les genoux et en quasi récession. Ces grands génies de la pâte de coings n’ont même pas pensé à l’effet boomerang de leurs décisions diplomatiques irréfléchies…
• Pâte de coings lorsque, après le Débarquement, Hollande commémore 14-18 en se réunissant dans les Vosges avec son homologue allemand sur …la montagne «mangeuse d’hommes» ! Comme si c’était la “montagne mangeuse d’hommes” qui était responsable de l’hécatombe — et pas leurs homologues de l’époque, les généraux de l’Etat-major qui, comme le Général Nivelle, ont envoyé les poilus au casse-pipe au Chemin-des-Dames… (ma grand-Mère me disait toujours que le chien de Nivelle avait tellement honte de son maître qu’il ne venait pas quand il l’appelait).
• Pâte de coings lorsque, continuant inlassablement à commémorer le passé jusqu’à la nausée pour ne pas avoir à affronter le présent, Hollande appelle Jaurès à la rescousse pour se tenter de regagner quelques voix perdues à Gauche …
• Et je ne parle même pas d’Ebola, de Gaza, de l’avancée de l’État Islamique, ou de l’apparition de drapeaux djîhadistes dans les rues de Barbès et sur l’Esplanade des Invalides… À chaque fois, les mêmes incohérences et les mêmes explications à la pâte de coings servies par des Fabius, des Cazeneuve ou des Marisol Touraine complètement dépassés par les événements…

*

Bon, j’arrête car l’énumération serait trop longue … Mais vous comprenez que, pour un petit cerveau comme le mien, trop c’était trop : overdose massive de pâte de coings… Vivement qu’ils partent. Et surtout — avant la prochaine conférence de Presse de Hollande en septembre —que les médias retrouvent leur dignité professionnelle et arrêtent de répercuter servilement les inepties Gouvernementales. J’imagine que je ne suis pas le seul à trouver cela insupportable, et que de plus en plus de Français sont, comme moi, sur les dents et à bout de nerfs…

*

Recette de la Com’Gouvernentale

Consommé de communiqué
Bouillie de phrases creuses
Salmigondis d’insignifiance
Émincé de charabia
Conférence de presse à l’esbrouffe
Affirmations à la noix
Discours à la pâte de coing
Eau de Seltz

seltz-pate-coing

beige

9 responses to “Apoplexie due à une overdose massive de pâte de coings Gouvernementale …

  1. Orage

    Je suis autant écoeurée que vous. Je me demandais même si je n’allais pas cesser de lire les billets des blogueurs lucides.
    Malgré tout vous restez poli car moi j’appellerais ça des explications à la mords-moi…

  2. Christine

    Welcome back !!!
    De toute façon, d’après la Nasa, d’ici 15 ans le problème sera réglé (ici). Avec un peu de chance, nos maux de société et de tête disparaîtront ensemble.

  3. Will

    It pleases me to see you back !
    I can suck melancholy out of your words as a weasel sucks eggs…

  4. Luz

    La pâte de coings sent le moisi. Plus personne n’en veut. Allez, encore un petit effort, ouvrez la bouche, une cuillèrée pour Pépé Hollande (c’est son anniversaire), une cuillèrée pour Tonton Sapin, une cuillèrée pour Mémé Taubira, une cuillèrée pour papy Moscovici et une autre pour tatie Belkacem, elle est pas bonne la pâte de coings ?

  5. Will

    Je demande un moratoire sur l’exploitation de la pâte de coings !
    C’est du bullshit.
    Ressource naturelle peut-être mais pas sans conséquences sur l’environnement.
    Et sur notre santé mentale.
    Comme le gaz de shit …

  6. Ca peut valoir le coup de parler d’Ebola que la mode des attroupements ne revienne pas de sitôt, et puis l’hiver sans gaz russe ça mérite quelques “préparatifs”, ça c’est sympa, ça met un peu de baume au c..

  7. C’est logique. Le coing constipe. D’où l’humeur aigrelette et la rétention de post.
    Je suis ravie de voir que les Martiens ne vous avaient pas enlevé.

  8. Patrice

    D’abord tout ça c’est la faute à Merkel qui montre qu’on peut agir au lieu de causer. Moins de fonctionnaires, plus d’emplois utiles, la bonne gestion de l’Allemagne est une insulte à nos dirigeants omniscients. Elle donne un très mauvais exemple au reste de l’Europe. Au coing, Merkel !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: