Pendant la crise, le jeu de massacre politicien continue : ils se flinguent même entre eux maintenant !

fusil_tire_coins2
.
Donc tout va mal : pour la première fois dans son histoire, la France — qui était jadis une grande puissance mondiale respectée — va être humiliée par Bruxelles qui va lui retoquer un budget qu’elle n’arrive même plus à ficeler. Le chômage n’en finit pas d’augmenter, la dette aussi, la pauvreté également, toutes les prévisions de croissance sont corrigées à la baisse, la crise sociale s’installe … Tout va mal mais, rassurez-vous, les politiques des deux camps continuent à se déchirer allègrement : pendant la crise, la farce politicienne et le jeu de massacre continuent…

Ils se flinguent maintenant entre eux

Non contents de se livrer à ce jeu politicien classique dans tous les pays, ils sont désormais tous armés de fusils coudés leur permettant de tirer contre leur propre camp : Fillon dénigre Sarko ; Montebourg défie Hollande ; les équipes de Juppé vilipendent le camp Sarko ; Cécile Duflot charge Valls ; Chirac médit de Sarko ; Bernadette décrie Juppé ; Filippetti guerroie contre Valls ; Martine Aubry esquinte Hollande ; Cambadélis insulte les frondeurs du PS ; Bayrou ne sait plus dans quel pied il doit se tirer sa deuxième balle ; etc etc : vous avez compris, la guerre des chefs et des egos fait rage. Ils se moquent des préoccupations des Français comme de leur dernière chemise !

Non seulement ils se flinguent entre eux, mais — incapables du moindre rapprochement — ils se déchirent et se divisent en plus sur tous les sujets : le rôle de l’État, l’islamisation rampante, le mariage pour tous, la PMA-GPA, l’Europe, l’immigration, le déficit budgétaire, l’assistanat … Rien n’échappe à leurs oppositions ravageuses et leur folie destructrice : ils n’arrêteront que lorsqu’ils auront tout déchiré en petits morceaux et réduit le pays en poussière. Le sort de la France et des Français ne les intéresse même plus : la seule chose qui les motive : le maintien de leurs avantages, de leurs strapontins à Paris, de leurs postes à Bruxelles et de leurs petits fours …

*

Cette classe politique est vraiment pathétique et je crains maintenant le pire : que les Français — humiliés et exaspérée par leur désinvolture et leur indignité — décident de se révolter et de foutre carrément le feu (à leurs Ministères, leurs Préfectures, leurs Centres des impôts, leurs circonscriptions…).

L’exasperation et l’irrationalité peuvent créer des surprises

beige

One response to “Pendant la crise, le jeu de massacre politicien continue : ils se flinguent même entre eux maintenant !

  1. Christian54

    C’est le fusil cintré pour tirer dans les coins du regretté savant Cosinus !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: