Nouvelle année : mode d’emploi pour survivre en 2015 — et tenir jusqu’en 2017…

SMILEY_anim3
.
Vous n’en pouvez plus ? Le quinquennat de Hollande n’en finit pas vous saper le moral ? Vous vous demandez comment vous allez pouvoir survivre en 2015 sans être submergé par la montée de la bêtise politicienne ? Une seule solution : travailler vos états d’âme. C’est salutaire et finalement assez fastoche…

Il suffit de faire deux listes, de sélectionner soigneusement les mots qui correspondent aux états d’âme souhaités, et ensuite de pratiquer en essayant tous les jours un mot différent.

• Par exemple, le lundi, vous vous levez et vous essayez d’être joyeux,
• le mardi, vous vous efforcez d’être paisible,
• le mercredi d’être serein,
• le jeudi vous tâchez de rester imperturbable,
• le vendredi d’être impassible,
• le samedi vous décidez d’être guilleret,
• le dimanche vous devriez vous sentir profondément pacifié
Et puis vous recommencez la semaine :
• le lundi suivant vous essayez d’être inspiré,
• le mardi placide,
• le mercredi enjoué,
• le jeudi chaleureux,
• le vendredi rieur,
• le samedi enthousiaste,
• et le dimanche reconnaissant

Et vous continuez au fil des semaines… Vous verrez, avec un peu d’entraînement, ça marche. Si vous pratiquez assidument, vous pourrez même panacher dans la même journée et être facétieux le matin et jovial l’après-midi !

*

Le tout est évidemment de ne pas vous tromper d’état d’âme, et donc de piocher dans la bonne liste : ceux qui me connaissent savent que, parfois, je me trompe de pioche — surtout en ce moment où je trouve que tout va mal. Pour vous aider, je vous recopie mes deux listes. Surtout ne vous trompez pas.

• Première liste : morne, morose, désolé, navré, abattu, minable, accablé, affligé, peiné, affecté, attristé, soucieux, aigri, maussade, lugubre, préoccupé, mélancolique, pessimiste, trouble-fête, rabat-joie, désanchanté, mélodramatique, tragique, funèbre, lugubre, lamentable, pitoyable, poignant, déchirant, pathétique, pénible, maussade, crève-cœur, mélancolique…

• Deuxième liste : joyeux, gai, content, radieux, rayonnant, de belle humeur, jovial, en fête, en liesse, allégre, gaillard, réjoui, folâtre, badin, enjoué, enchanté, ravi, drôle, plaisant, satisfait, rieur, guilleret, facétieux, folichon, enjoué, plaisant, amusé, réjoui, calme, tranquille, doux, paisible, serein, placide, imperturbable, impassible, flegmatique, indifférent, sans-souci, insouciant, pacifié, inspiré, mystique, illuminé, ivre, emporté, transporté, ravi, extatique, lyrique, épique, ardent, chaleureux, enflammé, fanatique, enthousiaste

*

Vous continuez à trouver que Hollande est néfaste, nuisible, pitoyable, pathétique, désastreux, destructeur, toxique, funeste et minable… ?

Justement, raison de plus pour essayez de rester serein, impassible et indifférent… Il continuera à foutre la France par terre et à vous taper sur le système mais vous verrez, ça vous aidera à rester calme et à garder espoir :-)

Sinon vous pouvez évidemment choisir de rester avec la rancoeur, le ressentiment, l’exaspération, l’indignation, l’irritation, l’impatience, la grogne, la hargne, la fureur, la rage … Mais tiendrez-vous jusqu’en 2017 ?
beige

13 responses to “Nouvelle année : mode d’emploi pour survivre en 2015 — et tenir jusqu’en 2017…

  1. zelectron

    Je réfléchis depuis l’avènement du leader Minimo (cf Castro#Maximo ou Massimo) à un moyen de marquer la désapprobation générale: que diriez vous d’un payement de l’impôt avec 1 ou 2 €uros de moins au 1er tiers, 1 ou 2 €uros de plus au 2ème tiers ou plus encore * (8, 17 ou 49 €uros) ?
    et si quelques millions de citoyens s’y obligent l’effet sera visible sur toute la petite planète terre.
    RSVP
    * chacun choisissant la somme qu’il juge adéquate

  2. Moi je dirais plutot: Faire en sorte de plus filer UN euro qui rapporte aux nuisibles de gauche

  3. zelectron

    oui mais ça c’est interdit :-)

  4. Luz

    J’ai explosé de rire en lisant vos conseils Switchie! Me voici donc : regonflée, rieuse, enjouée, amusée, ragaillardie, joyeuse, béate, enchantée, aux anges, emballée, heu-reuse.

    Votre idée est intéressante Zelectron, mais chez nous c’est mon mari qui s’ occupe des impôts et il ne marchera jamais parce qu’il n’a pas l’ âme révolutionnaire. Il me le confirme à l’instant même, mais sa raison est la suivante : ça va coûter cher à la collectivité, l’administration des impôts devra relancer tout le monde, et du coup, elle nous coûtera encore plus cher, car c’est nous qui payons. Un peu rabat-joie, comme argument, mais pas faux. Grrr, c’est contrariant, assommant, dérangeant, désespérant, détestable, exécrable, abominable de devoir supporter un tel gouvernement. Vite, vite, la bonne liste, que je travaille mes états d’âme.

    • zelectron

      mais si nous manifestons pour virer ces démolisseurs ça coûtera encore plus (essence et autres frais annexes) . . . à moins que votre cher et tendre ait un idée plus économique et qui mobilise cependant ?

      • Luz

        Pas d’idée. Mon cher et tendre se dit pessimiste quant à la tournure que prend l’économie, et quant aux inéluctables conséquences que nous vaudront les défaillances du gouvernement.

        Mais à quoi bon manifester? Pensez-vous que le gouvernement soit capable d’entendre autre chose que lui-même? Il traite les manifestants de réactionnaires, les contribuables grognons d’égoïstes, les mécontents d’opposants systématiques, les lecteurs de Zemmour de diviseurs et de haineux, et par contre les terrorristes de simples détraqués, et les écraseurs de chauffards. Il a même fourni toute une argumention préfabriquée pour que les miaurontlitants puissent les défendre lors de leurs dîners en ville. Ils ont réponse à tout. La dette qui s’aggrave, les chômeurs et leurs familles qui désepèrent, les jeunes qui doivent s’exiler pour trouver du travail, les prix qui augmentent, tout ça c’est pour notre bien. Vous verrez que demain soir on aura encore droit à notre petite leçon de morale télévisée (en différé) de l’Élysée.

  5. zelectron

    Aucun risque que je regarde le leader minimo (v/s massimo) ne serait-ce qu’une seconde !
    Effectivement ces arguments sophistes sont exprimé à l’aide du système de la “dialectique du parti” mode d’expression communiste favori jusqu’aux années 80/’ : la réponse à tout, y compris en répondant à coté quand la question devient trop dérangeante. Les argumentaires de ces gens là sont inexistants devant les démonstrations de faillites patentes de toutes les expériences socialo-fascistes qui ont eu lieu au cours du XXème siècle et encore de nos jours.
    Il ne s’agit pas manifester mais de se manifester par un moyen non usité jusqu’alors et qui demande peu d’effort aux citoyens et tout à la fois embarrasse gravement ces saboteurs volontaires de notre pays.

  6. Robert Marchenoir

    C’est pourtant simple : soyez comme lui

  7. Homo-Orcus

    Tout le monde ne se plaint pas de Hollande… [ici]

  8. Bonjour Switchie et les autres, je vous souhaite une belle année 2015 à tous, en essayant un peu de fermer les yeux sur ce qui se passe dans ce gouvernement pourri jusqu’à la moelle, incompétent et cynique. Il faut se dire, que, malheureusement, c’est bien pire ailleurs, certains sont sous des tentes, exilés de leur pays, d’autres violés, assassinés, et chez nous, certains meurent encore dans la rue faute de pouvoir vivre comme le minimum, dans un pays des droits de l’homme, l’exigerait : des places décentes avec une chambre personnelle, au moins pour l’hiver.
    Nous avons encore la possibilité de nous exprimer et de partager nos idées et notre désespoir de voir ce pays partir à vau-l’eau (et même de pouvoir chercher sur le net l’orthographe exacte de ce mot), de nous encourager les uns les autres à faire ou proposer de faire une révolution… Bref, il nous reste encore la liberté de penser et de pouvoir nous exprimer.

    Merci Switchie pour tous vos écrits si pleins d’humour et de vérités, et aujourd’hui cette longue liste éclatante de joie comme un feu d’artifice ! Restons zen, la vie, malgré tout qu’elle comporte de peine et de souffrance, est belle et digne d’être vécu…

  9. Luz

    Merci de vos vœux Bichau. À tous, sans oublier Switchie -blog addictif-, son auteur, ses lecteurs et commentateurs, bonne année !

    PS 1 : De temps en temps je dois donner l’impression d’inventer des mots surréalistes, c’est mon ordinateur qui dépasse son niveau de compétence en me corrigeant à sa façon. Et j’oublie me relire.

    PS 2 : Zélectron, les élections cloueront le bec à tous ces donneurs de leçons. Mais pourvu qu’on puisse les remplacer par mieux.

  10. Mes voeux également à tous !
    @Luz, espérons que les 2 élections de 2015 changent la donne, mais je doute que le pédésident se retire . . .

  11. Pingback: Nouvelle année : mode d’emploi pour survivre en 2015 | Contrepoints

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: