Avant d’envoyer vos vœux, soyez très vigilants avec le politiquement correct !

hollande_voeux_politiquement-correct
.
Je ne vais pas vous faire ici un rappel des règles de bienséance pour la présentation de vos vœux. Il y a des baronnes et des manuels de savoir-vivre pour cela. Mais avant de vous lancer dans ce que vous croyez être une simple corvée routinière et ennuyeuse, je vous recopie ci-dessous les mises en garde que j’ai trouvées dans ma boite mail sur les risques encourus. N’oubliez jamais que vous vivez en France, sous le règne de la bien-pensance de François Hollande et que vous devez donc respecter scrupuleusement le principe de précaution, les injonctions idéologiques du Pouvoir, les impératifs du vivre-ensemble et — par dessus tout — être politiquement correct. Vos vœux doivent impérativement être conformes à la législation en vigueur dans notre grande et belle démocratie où (comme l’a encore démontré la récente affaire Zemmour), s’épanouit et fleurit une liberté d’expression que le monde entier nous envie. On ne rigole plus en France, donc faites très attention à ce que vous allez écrire et à la manière dont vous allez formuler vos vœux …

La date de référence des vœux …

Attention, je ne fais pas référence ici à la date limite pour les envoyer qui est, comme chacun sait, le 31 janvier. Je pense au calendrier grégorien et aux grave risque de “stigmatisation” de vos interlocuteurs si vous ne prenez pas garde à la façon dont la date risque d’être perçue.

Comme vous le savez, le concept d’année nouvelle est pour des raisons de commodité basé chez nous sur le calendrier grégorien qui est celui le plus couramment utilisé dans la vie quotidienne de la région à partir de laquelle vous allez envoyer vos vœux. Mais soyez néanmoins conscients que — même si il n’y a aucun désir de prosélytisme de votre part — vous risquez de choquer certains de vos compatriotes par la simple référence à un calendrier spécifique. La légitimité des autres chronologies utilisées par d’autres cultures n’est évidemment pas en cause, mais vous devez tout de même veiller à ne surtout pas “stigmatiser”. Sachez en tout cas que :



• le fait de ne pas dater vos vœux du yawm as-sabt 1 Safar de l’an 1434 de l’Hégire (fuite du Prophète à Médine) ne constitue ni une manifestation d’islamophobie, ni une prise de position dans le conflit israëlo-palestinien ;



• le fait de ne pas dater vos vœux du 2 Teveth 5773, ne constitue ni un refus du droit d’Israël à vivre dans des frontières sûres et reconnues, ni le délit de contestation de crime contre l’humanité ;



• le fait de ne pas dater vos vœux du 3ème jour (du Chien de Métal) du 11ème mois (Daxue, Grande Neige) de l’année du Dragon d’Eau, 78ème cycle, n’implique aucune prise de position dans l’affaire dite “des frégates de Taïwan” ;



• le fait de ne pas dater vos vœux du Quintidi de la 3ème décade de Frimaire de l’an 221 de la République Française, une et indivisible, ne saurait être assimilé à une contestation de la forme républicaine des institutions.



Enfin, l’emploi de la langue française pour rédiger vos vœux ne sous-entend évidemment aucun jugement de valeur de votre part. Son choix tient simplement au fait qu’elle est la seule couramment pratiquée par vous, l’expéditeur. Tout autre idiome a droit au respect tout comme ses locuteurs mais enfin bon, restez très prudents quelque soit la langue utilisée. Soyez compréhensif et ouvert aux différentes cultures et surtout ne stigmatisez pas en imposant votre langue ce qui serait faire preuve sinon d’une forme de colonialisme du moins d’un manque de respect condamnable .

Clause de non-responsabilité légale



En envoyant ou en acceptant les vœux, vous renoncez évidemment à toute contestation ultérieure. Les vœux ne sont pas susceptibles de rectification ou de retrait. Ils sont librement transférables à quiconque et leur reproduction est autorisée. Ils ne font l’objet d’aucune obligation de dépôt légal. Ils sont valables pour une durée d’une  année, à la condition d’être employés selon les règles habituelles et à l’usage personnel du destinataire. 

À l’issue de cette période, leur renouvellement n’a aucun caractère obligatoire et reste soumis à la libre décision de l’expéditeur. Ils peuvent être adressés sans limitation préalable liée aux notions d’âge, de genre, d’aptitude physique ou mentale, de race, d’ethnie, d’origine, de communauté revendiquée, de pratiques sexuelles, de régime alimentaire, de convictions politiques, religieuses ou philosophiques, d’appartenance syndicale, susceptibles de caractériser les destinataires.


Mais tout de même, restez prudents : certains risquent en effet vous reprocher d’avoir été “discriminant” en ne leur envoyant pas de vœux (oubli délibéré ? volonté de blesser ?). Ou de ne leur avoir envoyé que de simples “vœux” — et pas vos “meilleurs” vœux. Et d’ailleurs, “meilleurs” que quoi ? Etes-vous conscient que vous risquez de les humilier en leur envoyant des voeux que vous jugez “meilleurs” que les leurs ? C’est effectivement offensant, voire même blessant, injurieux et insultant. Nous sommes dans une République où l’égalité doit primer : vos vœux ne doivent pas s’affirmer comme étant “meilleurs” que les autres ! C’est de l’élitisme.


Non-obligation de résultat de vos vœux

Il est clair pour tout le monde que l’absence, totale ou partielle, de réalisation de vos souhaits n’ouvre pas droit à compensation ou indemnisation de la part de vos destinataires. Mais tout de même, soyez vigilants : certains destinataires pourraient être tentés de prendre vos voeux au pied de la lettre et de vous faire un procès si par malheur ils ne se réalisaient pas. Vous auriez ainsi menti à votre interlocuteur et trahi non seulement sa confiance mais son espérance.

Sachez qu’en cas de difficultés liées à l’interprétation des vœux, la juridiction compétente est normalement le Tribunal habituel du domicile de l’expéditeur. C’est rassurant encore que Madame Taubira puisse en décider autrement. Mais, encore une fois, restez prudents car, avant le Tribunal, vous pouvez avoir affaire à des tas d’organisations politico-éthniques, de défense des droits de l’homme ou des minorités opprimées qui pourraient bien vous mener la vie dure si vos vœux de bonheur avaient le malheur de ne pas se réaliser, ou d’être reçu par ce que le ministre de l’Intérieur appelle désormais un “déséquilibré”. Vous pourriez alors avoir à regretter certaines formulations qui pourraient entraîner quelque action menaçante qu’on se gardera bien de qualifier ici.

Soyez vigilants et évitez tout ce qui pourrait être jugé non conforme aux respect des diversités, insupportable pour le “politiquement correct” ou inacceptable par rapport aux exigences du “vivre-ensemble”… Les vœux ce n’est plus ce que c’était. C’est comme sortir une crèche un soir de noël : c’est désormais un acte grave qui peut être jugé intempestif et condamné. Compte tenu du nombre de vœux échangés en ces débuts d’années, nous allons d’ailleurs peut-être avoir bientôt un Ministère chargé du contrôle de leur conformité (langues, dates de références, formules-types agrées, etc) avant toute diffusion sur internet.

Voilà, j’espère que c’est saints et saufs que vous passerez au travers de cette redoutable formalité qui met évidemment les nerfs à rude épreuve. Mais rassurez-vous en vous disant que notre bon Gouvernement est là, qu’il est vigilant et déterminé, et qu’il est précisément soucieux de garantir le “vivre-ensemble” dont nous avons tellement besoin en ces temps de crise de civilisation et de menace de “grand remplacement”.

On a tout de même une sacrée chance de vivre en France et d’avoir un aussi bon Président.

*

Autres histoires de vœux et de liberté d’expression :
La liberté d’expression et l’affaire Zemmour
Qu’ils nous mettent juste un bop strident quand il commencera à parler
Les vœux et les promesses, je n’y crois plus !

beige

3 responses to “Avant d’envoyer vos vœux, soyez très vigilants avec le politiquement correct !

  1. Si je dis hollande n’est pas un crétin, j’ai tout bon ?

  2. NP

    Juste excellent.
    Alors je forme le vœu que vous ayez toujours la même inspiration et le même talent à l’exprimer.
    Longue vie à ce blog.

  3. Luz

    Certes Switchie, on peut déplorer l’aliénation de tous les peuples de la terre qui font maintenant des feux d’artifice pour la nouvelle année, après que nous leur ayons transmis nos us et coutumes et leur ayons imposé un calendrier faisant peu ou prou partir la numérotation des années de la naissance du Christ. Il y a là des relents de colonialisme nauséabonds, et on ne comprend pas qu’un président aussi soucieux de laïcité et aussi bardé de diplômes que le nôtre passe son mois de janvier à présenter ses voeux à tout le monde. Serait-il subrepticment réactionnaire? Je tombe de haut! Mais qu’a-t-il donc appris à l’ENA?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: