Les J.O Paris 2024 – mais puisqu’on vous dit que “c’est pas cher” !

hidalgo_JO_2024
.
Dans le rapport qui vient d’être publié le 12 février préconisant la candidature de Paris pour les Jeux Olympiques en 2024, Bernard Lapasset nous assure que : “notre pays a besoin d’un projet mobilisateur qui parle au plus grand nombre”. Ah bon ? Avec tous les problèmes qu’a la France en ce moment (2000 Md de dette, des quartiers à la dérive, un apartheid à dynamiter, des SDF par milliers, des pauvres par millions, sans parler des chômeurs qui s’entassent à Pôle emploi, des hôpitaux qui n’ont plus d’argent et des queues qui s’allongent devant les restos du coeur.…). Et c’est de ce “projet mobilisateur” là dont ils osent nous parler ? Du pain et des jeux ? Pour distraire un peuple qui n’en peut plus de chercher des raisons de croire encore dans le futur de la France. Pour l’illusionner en lui faisant croire à un “projet mobilisateur” qui n’est pas uniquement un rêve stupide mais finira, comme les autres, par se fracasser dans une nouvelle déroute financière ?

Les Jeux “c’est pas cher” !

Je n’entrerai pas ici dans le détail des budgets respectifs (équipements, piscine, village olympique etc), mais on nous assure solennellement que ces JO 2024 ne coûteront pratiquement rien : “moins de 4,5 milliards €” nous promettent les organisateurs. Et que — les Jeux finançant les Jeux — il n’y aura “pas d’argent public mobilisé”… Comme si on allait encore les croire !

Chacun sait pertinemment que les budgets des Jeux augmentent toujours inexorablement au fil des années. C’est la loi du genre et même la grosse ficelle que tout les organisateurs connaissent : ils minorent délibérément les devis de départ pour les faire accepter, et ensuite ils révisent les factures à la hausse en mettant les responsables devant le fait accompli : “si vous voulez ne pas perdre la face, il faut signer les rallonges…” Et évidemment — comme “il en va de la crédibilité de Paris aux yeux du monde” — ils signent les ardoises !

Les budgets des pays organisateurs des J.O ont tous explosé

Pour avoir un avant goût de l’addition finale, on peut donc multiplier les devis annoncés par trois ou cinq. C’est la leçon de l’expérience : on nous parle aujourd’hui de “moins de 4,5 milliards €” mais au début le budget prévu pour l’organisation de la compétition était estimé à 6 milliards €. En 2016 à Rio, ç’avait été 12 milliards d’euros ; et en 2012 à Londres, 11 milliards… Mais là, pour Paris, soyez rassurés braves contribuables, ce seront “des J-O à “moins de 4,5 milliards d’euros”. Ah qu’on les aime ces responsables politiques quand ils nous font des promesses comme ça !

Il y a évidemment mieux à faire avec 4,5 milliards !

Si la France à 4,5 milliards de trop à dépenser, il y a d’autres postes autrement plus importants et urgents à financer. Les zones de pauvreté s’étendent, les SDF se multiplient, les restos du coeur n’arrivent plus à satisfaire la demande, le Premier ministre nous dit qu’il y a de l’apartheid en France et il y a donc de la rénovation urbaine à financer, le nombre de quartiers en difficulté ne cesse d’augmenter, il doit y avoir près de 4 millions de personnes mal-logées ou sans-abri, dans les hôpitaux ils n’ont plus d’argent pour changer les draps, dans les centres Alzheimer ils n’ont pas assez d’aides-soignantes …. et il faudrait investir 4.5 milliards € dans un village ou une piscine Oympique ?

Heureusement tout n’est pas perdu : les villes de Boston, de Rome, de Berlin ou Hambourg et peut-être même Istanbul se sont également portées candidates… Il y a donc une chance que nos dirigeants parisiens renoncent à leurs jeux d’un autre âge. Continuer ainsi à dilapider l’argent des citoyens est une folie furieuse.

beige

One response to “Les J.O Paris 2024 – mais puisqu’on vous dit que “c’est pas cher” !

  1. Pingback: JO 2024 à Paris : un projet « pas cher » ? | Contrepoints

%d bloggers like this: