Chic, «Hello Barbie» va nous enfin dire pour qui voter !

barbie-sw
.
On vit tout de même une époque formidable : les partis politiques sont en pleine cacophonie, les communautés se haïssent, plus personne ne comprend rien à rien et donc — dans ce brouillard de l’intelligence et de la pensée — tout le monde attend “un homme providentiel” qui nous dise “je vous ai compris” et nous apporte enfin des réponses claires aux graves questions qui taraudent le pays. Eh bien figurez-vous qu’il se trouve que cet homme providentiel est une femme : c’est «Hello Barbie», la nouvelle poupée Barbie que tout le monde attendait (et pas seulement les enfants) et que la firme Mattel va mettre enfin sur le marché d’ici la fin de l’année.

La poupée que les électeurs indécis attendaient avec impatience

Interactive, connectée WiFi et équipée comme Siri d’un système de reconnaissance vocale, «Hello Barbie» va pouvoir capter nos doutes et nos interrogations, les envoyer en temps réel sur des serveurs “big data” de type NSA, engager le dialogue avec nous, et – avec une voix suave – nous balancer aussitôt les réponses que nous attendions …

Cette poupée intelligente est exactement ce dont les Français avaient besoin : désillusionnés par les vieux Partis politiques qui ne sont plus en mesure d’apporter des réponses claire, totalement perdus, ne sachant plus quoi penser, ils ne savent plus pour qui voter et donc… et donc «Hello Barbie» va apporter toutes les réponses: elle va dire si il faut sortir de l’euro ; s’il faut voter FN ou PS ; si la théorie du genre est une bonne chose ou pas ; s’il faut partir faire de djihad ou non ; et si Hollande se teint vraiment les cheveux… etc Car ne vous faites pas d’illusions : avec les “big data” auxquels Google et la NSA nous ont habitués, «Hello Barbie» aura beau être blonde, elle sera bourrée d’algorithmes et aura réponse à tout. Elle sera même tellement futée et amusante qu’elle va monter dans les sondages d’opinion et les intentions de vote. Et faire des ravages dans la classe politique. Même DSK, parait-il, n’y est pas totalement indifférent…

Une révolution dans la communication gouvernementale

Najat-Belkacem est déjà très intéressée et aurait parait-il réuni une commission pour savoir comment introduire «Hello Barbie» dans le système éducatif. La ministre aurait notamment demandé si elle pourrait modifier son look et surtout bidouiller certains algorithmes afin d’être en mesure de gérer les “réponses” à distance depuis son Cabinet. «Hello Barbie» expliquerait ainsi une nouvelle histoire de France plus conforme aux exigences du vivre ensemble et des communautarismes ; «Hello Barbie» donnerait des cours de “civisme et de laïcité”; «Hello Barbie» expliquerait les religions et l’esprit du “11 janvier”… etc Vous voyez, rien que du bonheur.

D’autres ministère sont également impatients de l’utiliser comme porte-parole : «Hello Barbie-Finances» expliquerait aux contribuables pourquoi les impôts doivent encore augmenter ; «Hello Barbie-Emploi» expliquerait pourquoi la courbe du chômage va enfin s’infléchir ; «Hello Barbie-Justice» expliquerait pourquoi le meilleur moyen de réinsérer les condamnées est d’abord de ne pas les isoler en prison… etc… Comme dirait Ségolène Royal, vous imaginez à peine, l’immensitude de ce qu’il va être possible d’accomplir en terme de communication gouvernementale et de propagande soft avec la nouvelle poupée interactive. …

Une «Hello Barbie» bientôt première Dame de France ?

Les grands médias placent également beaucoup d’espoir dans «Hello Barbie» qui pourrait avantageusement présenter la météo, polémiquer à des heures tardives sur le plateau de “On n’est pas couchés”, ou remplacer carrément tous ceux qui sont là depuis tellement d’années : Jean-Pierre Elkabbach, Nicolas Demorand, Laurent Ruquier ou Claire Chazal. Pour beaucoup moins cher en plus…

Une «Hello Barbie» pourrait même marcher en tête de défilés type “JeSuisCharlie” au bras de François Hollande … ou s’installer comme Première Dame de France à l’Elysée… Ça aurait de l’allure, non ? Quelle modernité tout de même ! Et quel signal de jeunesse envoyé au monde…

hollande-Barbie
.

*

Vous je ne sais pas, mais moi je suis vraiment heureux de voir que notre civilisation est capable de faire d’aussi grandes avancées intellectuelles. Encore ces jours-ci je suivais des conférences d’Etienne Klein sur la mécanique quantique, le boson de Higgs, la théorie des cordes ou la SuperSymétrie baptisée “SuSy” … Eh bien, comparés à «Hello Barbie», je me dis que tous ces physiciens du CERN sont vraiment des nuls : heureusement que la nouvelle poupée numérique nous arrive en ce début de XXIe siècle. Sinon nous étions foutus !

beige

Posted in Confettis

Permalink

Comments are closed.

%d bloggers like this: