J’aime la pluie, j’aime la neige — et donc les photos de Christophe Jacrot…

A_c Jacrot
.
J’aime beaucoup ces containers… Ci-dessous, quelques autres photos de Christophe Jacrot … Continue reading

J’aurais vraiment été privé de neige cette année…

chat_neigeKilian
.
Un hiver sans neige, pour moi, ce n’est pas un hiver. Comme un ciel sans étoiles… Heureusement qu’il y a ce somptueux chat de Hannes Kilian… Continue reading

Regarder de la neige au printemps, et pourquoi pas ?

grues_site

Evidemment, toutes les saisons sont belles et tous les mois aussi. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas regarder des photos de neige sous prétexte qu’on est au printemps.

Hier je suis retourné voir l’incroyable site de Vincent Munier, regarder en particulier ses stupéfiantes images des grues sous la neige… Allez les regarder, c’est vraiment trop beau. Je vous en ai juste mis quatre,
Continue reading

Neige au Luco en Black & White

Vue sous mon parapluie…
Quel silence surtout…

Luco_Neige_Parapluie

Posted in sensible

Tags: ,

Permalink

Monde de neige et de spiritualité …


.
Il faut absolument prendre le temps de regarder les différents projets du site de Vincent Munier : Hovibos, Hokaido etc… monde de neige et de spiritualité. Passez-y le maximum de temps. Les images sont d’une rare et stupéfiante beauté. Regardez tout ce qui est sous la neige, c’est vraiment trop beau…
le site est là

munier

La différence entre la pluie et la neige…

ideogrammes
.
Oui, je sais, il fait un soleil magnifique aujourd’hui ; mais je poste tout de même ce petit texte car si je ne le fais pas, d’ici cet automne j’aurai complètement oublié.

A gauche, l’idéogramme chinois représentant la pluie : des gouttes (les quatre petites virgules) tombant de la voûte céleste (le “U” renversé traversé d’un “T” qui indique le mouvement vers le bas.

Comme la pluie, la neige tombe également du ciel. Mais à la différence de celle-ci, la neige a une particularité qui enchante les enfants : on peut prendre les flocons/gouttes avec les mains et en faire des boules de neige.

C’est la raison pour laquelle l’idéogramme neige (xué), s’écrit avec le signe de la pluie, simplement particularisée avec une des formes du signe de la main. C’est beau non ? En tout cas moi je trouve cela magnifique ! Je vois les enfants se lancer les boules de neige avec leurs moufles rouges, mais bon, j’ai beaucoup d’imagination :-).

Tous les textes que je poste ici sur les idéogrammes chinois sont tirés du livre passionnant de Cyrille J.-D. Javary, “100 mots pour comprendre les Chinois“, chez Albin Michel, 16 euros.

Je dois avoir une boussole chinoise dans le coeur
Cadeau de mariage occidental ou liasses de billets chinoises

Une fraîcheur comme de neige très haut dans le ciel…

ciel.jpg
Je suis en train de lire ce poème de Philippe Jaccottet…

Tout à la fin de l’hiver
il y a ceci encore de fidèle
autant que les premières fleurs :

une fraîcheur comme de neige très haut dans le ciel,
une espèce de bannière
(la seule sous laquelle on accepterait de s’enrôler),

une espèce de fraîche étoffe qui se déplierait
au plus haut, comment dire ?
indubitable ! bien qu’invisible dans le bleu du ciel,
aussi sûre que chose au monde que l’on touche.

Je ne sais pas, je ne sais pas quoi dire
sinon que cela semble, un soir, se déplier très haut,

Continue reading

La neige en javascript c’est triste !

neigejavascript21.gif

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais sur pratiquement tous les sites du monde ils font tomber des flocons de neige sur les pages web… Au début je trouvais ça plutôt cool et inventif ; mais comme ils en mettent partout et surtout qu’ils le font tous, je trouve que ça devient carrément nul. Quand j’étais petit, il neigait pendant des jours et des jours jusqu’à ce que tout soit recouvert de neige. On sortait les luges, on faisait des batailles de boules de neige, on construisait des bonhommes de neige avec des charbons pour faire les yeux et une carotte en guise de nez, quand on avançait dans la neige ça faisait “croutch, croutch”, on avait le nez tout rouge et on s’amusait comme des petits fous. La neige qui tombait du ciel c’était vraiment immense, carrément une expérience extatique. Maintenant il n’y a plus de neige mais ils nous fabriquent des plugins et des flocons en javascript ! [je voulais vous mettre le code ici pour que vous puissiez voir ce que c’est exactement que cette neige numérique mais mon éditeur html refuse car il pense que je veux faire tomber de la neige sur ce texte !]. Dieu doit se retourner dans ses nuages. Ma grand mère avait raison : où sont passées les neiges d’antan ?

Comment imaginer la détresse d’Adam et Ève au premier hiver de la Génèse ?

AdamEve_FirstWinter_Bosch
.
Nous on le sait : nous sommes habitués à la succession des saisons : printemps, été, automne, hiver… Et puis on connait Vivaldi. Mais il faut essayer d’imaginer la terreur d’Adam et Ève lorsqu’ils ont vu arriver leur premier hiver, le premier hiver de la Genèse, le tout premier hiver de l’humanitéContinue reading

Je ne m’en lasse pas…

Neige_Campion_still
© Jane Campion – In The Cut
Continue reading

Posted in Animations

Permalink

Avant d’envoyer vos vœux, soyez très vigilants avec le politiquement correct !

hollande_voeux_politiquement-correct
.
Je ne vais pas vous faire ici un rappel des règles de bienséance pour la présentation de vos vœux. Il y a des baronnes et des manuels de savoir-vivre pour cela. Mais avant de vous lancer dans ce que vous croyez être une simple corvée routinière et ennuyeuse, je vous recopie ci-dessous les mises en garde que j’ai trouvées dans ma boite mail sur les risques encourus. N’oubliez jamais que vous vivez en France, sous le règne de la bien-pensance de François Hollande et que vous devez donc respecter scrupuleusement le principe de précaution, les injonctions idéologiques du Pouvoir, les impératifs du vivre-ensemble et — par dessus tout — être politiquement correct. Vos vœux doivent impérativement être conformes à la législation en vigueur dans notre grande et belle démocratie où (comme l’a encore démontré la récente affaire Zemmour), s’épanouit et fleurit une liberté d’expression que le monde entier nous envie. On ne rigole plus en France, donc faites très attention à ce que vous allez écrire et à la manière dont vous allez formuler vos vœux …
Continue reading

Comment imaginer la détresse d’Adam et Ève au premier hiver de la Génèse ?

AdamEve_FirstWinter_Bosch
.
Nous on le sait : nous sommes habitués à la succession des saisons : printemps, été, automne, hiver… Et puis on connait Vivaldi. Mais il faut essayer d’imaginer la terreur d’Adam et Ève lorsqu’ils ont vu arriver leur premier hiver, le premier hiver de la Genèse, le tout premier hiver de l’humanitéContinue reading

J’aimerais bien habiter là…

cabane_arbres_neige
.
En fait j’aime la neige ! J’aimerais qu’il neige pendant plusieurs mois …
Source : ecotagnes.com via Irielion

Parfois j’ai une chance folle…

Bouvier_japon_photo_neige2
.

En me promenant le long des quais, tout à l’heure, j’ai déniché un vieux livre de Nicolas Bouvier dans lequel j’ai trouvé cette belle photo que je ne connaissais pas (prise à Tokyo en 1966) et que je trouve tout simplement magnifique. J’ai toujours adoré Bouvier — dont je crois avoir lu tout ce qu’il a pu écrire et que je place très haut dans mon cœur — et donc je suis sans doute un peu partial… Mais bon, déjà voir des flocons de neige me fait du bien… Voilà, c’est tout ce que j’avais à dire dans ce billet. Parfois je n’ai pas de chance, et parfois il y a des petits moments de grâce comme celui-là… Continue reading

“Il n’y a pas pires sourds que ceux qui ne veulent pas entendre….”

Quies_A1
.

Pendant des années, je me suis posé cette question : comment se fait-il que nos dirigeants soient à ce point sourds à tout ce qu’on leur dit. Par exemple : la Cour des Comptes leur répète inlassablement d’arrêter leur gabegie : ils n’entendent pas ! Standard & Poor’s dégrade leur triple A : ils n’entendent pas ! Les sondages leur disent qu’ils s’effondrent dans l’opinion : ils n’entendent pas ! L’INSEE leur dit que les courbes du chômage ne s’infléchiront pas : ils n’entendent pas ! Leur fiscalité est spoliatrice, tue l’esprit d’entreprise et l’emploi, ils n’entendent pas ! Leur dette abyssale est une catastrophe : ils n’entendent pas ! Etc (bon, vous avez compris de quoi je parle).

Et donc pour en avoir le coeur net, je me suis dit qu’il fallait que j’aille au Canada interroger le plus grand spécialiste de la surdité. Comme j’avais aussi très envie de voir de la neige, j’ai donc pris l’avion pour Montréal et je lui ai posé la question. Voici ce qu’il m’a dit… Continue reading

Tomber dans un calendrier de l’Avent et y rester !

calendrieravent.jpg
.
Dans ma famille, depuis que je suis tout petit, pendant toute la période de l’Avent, on ouvrait tous les matins, une à une, les petites fenêtres des calendriers de noël, jusqu’au 24 décembre… La Chrétienté n’est plus à la mode et les calendriers d’aujourd’hui sont moches, avec des chocolats et autres fadaises commerciales. Mais, de mon temps, c’était des petites images merveilleuses de villages sous la neige, toutes plus jolies les unes que les autres. Toute ma vie je me suis dit qu’un jour j’ouvrirai une petite porte et que — hop— je passerais de l’autre côté, à l’intérieur du calendrier… Continue reading

Les baromètres du Gouvernement sont bloqués sur “beau fixe” !

barometre4
.

Si on écoute le Gouvernement, tout va bien. Le chômage augmente, mais le Premier ministre vous affirme qu’il baisse. Vous faites vos courses et constatez que les prix augmentent, mais le Gouvernement vous dit qu’il n’y a pas d’inflation ! Vous allez réduire vos cadeaux de Noël parce que vous n’avez plus d’argent, mais le Gouvernement vous dit que votre pouvoir d’achat progresse. Les plans sociaux s’accumulent mais le Gouvernement vous assure que la croissance repart. Vous apprenez tous les jours que la violence augmente, mais pour le Gouvernement c’est uniquement un “sentiment” : là aussi tout va bien, et c’est vous qui vous trompez. Comme pour l’immigration, etc… vous avez tout faux : tout va bien. Et le Gouvernement a ses chiffres pour vous le prouver !

Continue reading

On me cache tout, on ne me dit rien !

chiffres_alphabet

.
Bon, que les chiffres aient une ombre, je m’en doutais un petit peu. Mais qu’il n’y ait pas toutes les lettres dans l’alphabet italien, ça me tue ! J’imagine que je me couvre de ridicule en l’avouant, mais je ne savais pas qu’il n’y avait ni d’X ni d’Y ni même de J,X,K et W dans l’alphabet italien ! C’est en écoutant Sandro Veronesi cet après-midi que je l’ai appris. Bon, je n’insiste pas davantage sur ma nullité… Continue reading

La com’ du Gouvernement c’est comme les toiles de Roman Opalka… En beaucoup moins bien.

Opalka_A
.
Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais la com’ Gouvernementale est devenue totalement blanche. Un peu comme les toiles de Roman Opalka : de plus en plus “blanc sur blanc”. Les mois passent et c’est de plus en plus incolore, plus rien ne s’imprime, on ne distingue plus rien, c’est devenu totalement illisible.

Roman Opalka est connu pour sa série de toiles “1965/1 à infini” sur lesquelles il peignait des chiffres en ordre croissant pour signifier la trace irréversible du temps. Parti avec le “1” en 1965, il arrive en 1972 au nombre «1 000 000» et décide alors de réduire sa palette au seuls noir et blanc. Continue reading

Une gamme pour classer la couleur des vagues du Lac Léman…

gammeForel_Leman
.
J’aime la Suisse … Donc j’aime évidemment le Lac Léman au bord duquel on m’emmenait faire des séjours quand j’étais petit. Et le week-end dernier, j’ai découvert qu’un savant vaudois nommé Forel avait établi une gamme de couleur pour classer les teintes des lacs… J’aime beaucoup cette idée et les gens qui classent les couleurs, les nuages ou, comme Descartes, les flocons de neige. C’est vrai, il y a des choses plus importantes mais bon… Continue reading

Quoi qu’on dise, je vis finalement assez dangereusement !

pot_geranium_A

.
J’aime bien ce qui tombe du ciel : la neige, la pluie, la spiritualité, les plumes des anges, la grêle, les arcs en ciel — il y a aussi parfois quelques crottes d’oiseaux mais bon… Ce que je n’aime pas en revanche, mais alors pas du tout – quand je passe dessous – ce sont les pots de géranium ! Continue reading

Partir dans la huitième forêt, après le troisième fleuve qui coule au nord de l’avenir

blancheNeige
.
Vous je ne sais pas, mais quand je suis fatigué ou déprimé, je me plonge dans un conte : je tourne la première page, commence à lire :“il était une fois”,… ma tête bascule et — pof — je suis catapulté ailleurs, dans des contrées lointaines peuplées de rois, de princes à cheval et de belles princesses endormies :-). Les soucis et les tristesses de la terre cessent aussitôt. Et je pars à la recherche du dragon vert qui garde l’entrée d’un château imprenable en crachant un feu qui vous transformerait vite fait en chichekébab ! Bien sûr il faut déjouer les tours de vieilles sorcières édentées qui vous tendent des pommes écarlates en ricanant mais sinon, c’est magique : plus de déclaration d’impôts, plus de découvert bancaire, plus de dépassement de forfait, plus de gouvernement débile… Je vous assure : les contes c’est magique : plus de soucis sinon celui de monter sur son cheval et de partir à la recherche du méchant dragon vert qui se trouve dans la huitième forêt au-delà du troisième fleuve qui coule au nord de l’avenir….

Je suis complètement idiot de faire confiance !
Je t’attends ce soir à Samarcande…
Youpi tout va mal
Les petits copeaux de bois que Tristan envoie à Iseult
-Paul Celan et une langue au nord de l’avenir

Depuis le 16 juillet, le Paradis ferme déjà plus tôt…

horaires_luco3

.
Bon, on nous dit que c’est l’été et tout ça, mais depuis le 16 juillet, le Luco ferme un quart d’heure plus tôt. Le 15 juillet il fermait à 21:15. Et depuis hier, il ferme à 21h00. 15 minutes de moins au Paradis… Pour les picnics ça va devenir de plus en plus problématique mais bon, tant que je n’ai pas trouvé le moyen de devenir oiseau, faut bien que je fasse avec. Mais je n’aime pas du tout ce rétrécissement des horaires d’entrée dans mon paradis de poche. Mais alors pas du tout.

Pour ceux qui ne connaissent pas, j’ai mis ici, sur soundcloud, le son des gendarmes avec leurs sifflets qui viennent tous les soirs des quatres coins du jardin en criant “fermeture du Jardin…. fermeture…”. Et à la fin, je vous ai mis quelques secondes des cloches de Saint-Sulpice qui sont à portée d’oreille, juste au bas de la rue Férou, et à portée de mon coeur, surtout l’hiver dans la brume et la neige, c’est tellement beau…

Sinon, vous avez aussi les oiseaux du Luco

L’expulsion du Paradis ce n’est pas rien !
Horaires …
Les horaires du Luco
Les horaires du merle de la cour
Les horaires spirituels : Laude, Tierce, Sexte…

Mon cerveau doit être celui d’un enfant Islandais en décembre !

Islande
.
J’ai vraiment un problème avec le temps en ce moment, (et pas seulement le temps de la météo qui donne l’impression qu’on est en décembre). Je dois vivre mentalement en Islande tellement j’ai le sentiment que certains jours n’en finissent pas et durent carrément 22 heures comme en été en Islande ; et que d’autres passent à toute vitesse comme une journée de décembre à Reykjavik ! Mais il y a longtemps que mon horloge biologique est détraquée et donc je ne m’étonne plus de rien…

Mais du coup ça m’a fait repenser à une veille émission où Laure Adler interrogeait Audur Ava Olafsdottir sur son livre L’Embellie … Et elle disait deux choses que j’aime bien. D’abord que “pluie de novembre” avait un sens beaucoup plus poétique et mystérieux en Islandais car, alors qu’elle est banale en France, la pluie est à cette époque exeptionnelle en Islande. Et donc parler de “pluie de novembre” en Islandais ce serait comme, chez nous, parler de “la neige au mois de juin” … Bon je ne sais pas si vous suivez mais moi j’aime bien :-)

Ensuite elle évoquait évidemment la lumière en Islande où en hiver la nuit tombe très vite et où il ne fait jour que deux ou trois heures par jour. Donc Continue reading

Photo de petits geysers martiens prise par un robot de la NASA !

mars_nasa
.
Odile C. me signale — sur le blog de Claire Guillot, journaliste au Monde — cette belle photographie de la surface de la planète Mars prise par un robot embarqué à bord d’une sonde de la NASA… L’astrophysicien du CNES, Francis Rocard, commente l’image ainsi :

“…tout ce qui est blanc, c’est de la glace carbonique, extrêmement blanche et brillante, qui peut atteindre queques mètres d’épaisseur et qui s’est déposée pendant l’hiver. Et au printemps (quand la photo a été prise) le soleil commence à chauffer et la chaleur passe à travers la couche carbonique pour atteindre une couche plus sombre qui est en dessous. Cela créé un effet cocotte-minute, la neige carbonique passe en phase gazeuse et on a des geysers qui sortent. Des geysers sales, pleins de de poussière, qui sous l’effet du vent nord-ouest qui soufflait au moment où l’image a été prise, viennent se déposer en aval en bas à droite…”

Le blog de Claire Guillot
Commentaire de l’image par Françis Rocard.

Je veux et j’exige le retour des saisons de mon enfance !

saisons

.
Je ne supporte pas les trucs dilués, mous, flasques, amorphes ; les purées, les mélasses sans forme. Et donc je ne supporte plus les saisons qu’on nous sert ces derniers temps, en tout cas à Paris.

J’aime les choses nettes, franches et structurées. Et donc je veux qu’on me redonne des printemps radieux, étincelants, frais et roses menant progressivement à des étés dorés comme des blés accablés de soleil, des automnes cuivrés et frisquets précédant des hivers en noir & blanc, couverts de neige, sentant bon les feux de bois et avec de grands ciels gris où volent des corneilles noires … Bon — en gros évidemment — car il faudrait encore ajouter tout ce qui va avec et que je n’ai pas la place de décrire ici : les sons, les impressions, les parfums, les saveurs, les couleurs… spécifiques à chaque saison.

Au lieu de ça, ce qu’on expérimente en ce moment, c’est juste un dégueulis de rien du tout, un mélange qui ne veux rien dire, une sorte de brandade sans forme, du grand n’importe quoi, un peu comme la construction européenne ou la politique gouvernementale. Je ne veux pas de “saisons neutres”, je veux des saisons marquées, avec des frontières nettes qu’on ne franchisse pas sans s’en rendre compte, genre “saisons de tous les pays unissez vous”. Je ne veux pas de “saisons sans frontières”, bariolées genre “enrichissons-nous de nos différences”. Pas de saisons moyennes, banalisées, fatiguées, épuisées comme en ce moment. Non, je veux de vraies saisons : des saisons fortes, violentes, sûres d’elles-mêmes, chacune défendant sa spécificité, au besoin l’arme au pied ;-) Je veux des saisons véritables, pas déliquescentes et avachies autour du “plus petit commun dénominateur”… Marre de la bouillie, marre de la purée, marre des brandades ! Je veux juste qu’on me rende les saisons marquées de mon enfance : ardentes, impétueuses, magnifiques… Eh oui, je suis un grand nostalgique. Et alors c’est gênant ?

Peut-être Dieu en a marre de faire touner les saisons ?
Toutes les saisons sont belles.
Un homme pour toutes les saisons

Nikolai Gogol, you’re under arrest !

Gogol
.
J’ai fait un rêve bizarre. J’étais à New-York sous la neige et, tout à coup, deux types du FBI et de la police des frontières me mettent un pistolet sur la tempe en me criant :
– “Mr Gogol, you’re under arrest!”
– Moi : mais je ne suis pas Gogol !
– Eux : vos papiers…
– Moi, (sortant de mon manteau une épave de passeport) … tenez !
– Eux : Ah Ha ! vous voyez, vous êtes bien Nikolai Gogol !
– Moi : Bon c’est sa photo mais ce n’est pas moi : je ne sais même pas le russe !
– Eux (après le temps pour la traductrice) vous n’êtes pas Gogol et vous nous répondez en Russe ?
– Moi : vous ne pouvez pas m’arrêter : je suis mort il y a plus de 160 ans !
[Perplexité de la traductrice pendant qu’ils appellent la Maison-Blanche]
– Le flic : Yes Mr President, we’ve got hold of Nikolai Gogol !

Bon, faut pas trop chercher à comprendre je pense…

Il pleut, oui et alors ?

orange1
.
Quand j’étais petit et qu’il pleuvait, ma Mère disait en souriant : “c’est bien, c’est bon pour les escargots !” Quand il y avait de l’orage et que le ciel ressemblait à un Giorgione, mon Grand-père demandait à ma Grand-mère de bien débrancher le fer à repasser – oui le monde était primitif à cette époque – pour ne pas risquer d’attirer la foudre ou de faire sauter le plombs !

Aujourd’hui, quand il pleut, l’État nous met en “alerte orange” et nous assure, par médias interposés et en agitant ses petits bras ministériels dérisoires, qu’il est “vigilant”. Dans quelques semaines, s’il fait vraiment chaud, ils vont nous déclencher le “plan canicule”, assorti d’une éventuelle taxe anti-sécheresse pour les agriculteurs assoifés de primes et nous balancer évidemment des spots radio pour nous dire qu’il faut … “boire de l’eau” ! Et cet hiver, quand tomberont les premiers flocons, on aura droit au “plan neige” et au blocage total des autoroutes et des aéroports.

Vivement que le mamouth étatique disparaisse et retire ses grosses pattes de nos vies : ça nous laissera un peu d’argent de poche et on recommencera enfin à respirer, comme dans un pays peuplé d’individus responsables.

L’Etat se mèle de tout.
L’Etat fait des “journées” pour tout
Repousser le despotisme marshmallow de l’Etat

Message perso sur la lenteur…

dinosaure2
.
Les dinosaures ne sont pas du tout morts à cause des crasses qu’on nous raconte : frappés soi-disant par des météorites ! Il aurait fallu des météorites genre exocets super sophistiqués guidées au laser pour frapper chaque dinosaure là où il était : boum ! Et là sur la gauche un autre dinosaure : vite une autre météorite : boum ! Et là encore trois autres sur la gauche près de l’arbre : envoyez-en une autre : boum ! Et celui-là en haut de la colline : boum ! [etc sur des centaines de km, une vraie boucherie téléguidées du cyberespace et ciblée avec des GPS très précis…]. Cette théorie me fait pitié mais bon, c’est ce qu’ils répètent inlassablement… Dommage qu’Homère n’ait pas documenté ce bain de sang dans une DinoIlliade – au moins la boucherie serait belle à lire.

C’est un mail de C@t ce matin qui m’a fait comprendre de quoi ils étaient vraiment morts. A cause de la lenteur de leur réaction. J’ai un côté vieux dinosaure et je sais donc de quoi je parle et sur un truc précis (C@t dit que c’était une promesse de bataille de boules de neige ou de marrons chauds) j’ai réagi avec trente ans de retard. Entre le moment où on chatouille le bout de la queue du dinosaure et le moment où ça percute son petit cerveau de moineau – et qu’il comprends qu’il doit faire un signe en agitant son oreille gauche – il ne faut pas qu’il s’écoule trente ans, c’est clair ! Voilà, c’est pour ça que les dinosaures sont morts. Pas a cause des méteorites-tomahawk.

Je vais évidemment faire très vite une communication à l’Académie des Sciences mais en attendant, le dinosaure déçu n’a vraiment aucune envie de se lever. Complètement anéanti le pauvre dino :-)

Autres crasses qu’on nous raconte…

%d bloggers like this: