C’est décidé, je vais apprendre l’égyptien classique !

egyptien.gif
L’égyptien classique, c’est trop beau : tous ces hiéroglyphes, ces petits personnages assis en tailleur, ces oiseaux bizarres…. Mais bien sûr faut connaître la grammaire. Par exemple dans celle de Gustav Lefebvre, dans la deuxième édition pourtant revue et corrigée avec la collaboration de Serge Sauneron, imprimée au Caire par l’imprimerie de l’institut français d’archéologie orientale (MCMLV), on trouve l’erratum ci-dessus. Bon, la faute du § 688, je ne l’avais pas vue. Mais, la deuxième, celle du §760, m’avait tout de suite sauté aux yeux, et j’avais corrigé de moi-même ! elle tombait sous le sens !

Erratum signalé par Franckie, mon très cher petit cousin adoré.

%d bloggers like this: