Le décalage vers le rouge de la politique Française

decalage_rouge
.
Je lisais ce matin un article sur le phénomène bien connu de décalage vers le rouge que les astronomes considèrent comme la preuve de dilatation et de l’expansion de l’univers.

Et puis, entendant les ministres jacasser aux nouvelles, je me suis dit que, finalement, on assistait peut-être à un phénomène tout à fait identique en politique : déclalage de plus en plus grand par rapport au noyau central des préoccupations des gens, éloignement inéluctable par rapport à la réalité, décalage vers le rouge au sens “drapeau-rouge-communiste” du terme, bref accélération infinie des politiciens vers les lointains gazeux…

En astronomie, le décalage vers le rouge permet d’estimer la distance des galaxies et des étoiles. En politique, le décalage idéologique vers le rouge nous fera bientôt carrément tomber dans un immense trou noir.

Les fauvette se croient enfin arrivées, mettent leur tête sous l’aile et s’endorment paisiblement

fauvette_tete_noire
© Helisud
.
Je trouve ce texte totalement passionnant. Et l’intelligence des fauvettes stupéfiante :

(…) L’ingéniosité, la patience (et la gaité) de Franz Sauer et de sa femme me ravissent. Acharnés à comprendre comment les fauvettes à tête noire, qui voyagent individuellement de nuit, peuvent chaque année franchir sans presque aucune erreur de cap des milliers de kilomètres, du nord, de l’ouest et du centre de l’Europe aux sources du Nil, les Sauer partent d’une hypothèse qui fit se récrier beaucoup de leurs collègues : les fauvettes se dirigent en lisant la carte du ciel. Cela supposerait que les fauvettes peuvent avoir l’heure exacte, savent reconnaître les constellations dans le ciel et, selon la date et l’heure, déduire de la configuration des étoiles la direction sud-est.

Pour vérifier leur hypothèse, les Sauer inventent un perchoir circulaire sur lequel, quand l’instinct migrateur agite les fauvettes, celles-ci prendront (même encagées) la position de départ qui, si elles étaient libres, les conduirait vers le sud-est. Ce perchoir circulaire, ils le placent dans un planétarium que met à leur disposition l’École de navigation maritime de Brême. Continue reading

Tout est dans les proportions !

Parfois les choses prennent des proportions incroyables. Je ne parle pas d’Alzheimer mais des petits problèmes de la vie en général qu’on à tendance à monter en épingle. (Entre parenthèse je n’ai jamais compris cette expression mais bon) ; je disais donc que parfois on perd le sens des proportions et je regardais cette image en me disant qu’effectivement nous ne sommes pas grand chose dans l’Univers ou même rien du tout.

Incroyable non, cette minuscule Terre, petite tête d’épingle de rien du tout par rapport au soleil ? Et encore je n’ai pas la place pour vous montrer la taille d’Arcturus. Vous voyez la taille de la Terre par rapport au soleil ? Eh bien si vous donnez au Soleil la taille de la Terre, Arcturus aura la taille du Soleil. Complètement délire mais trop génial d’être au milieu de ces grosses boules. La Création est trop belle et Dieu est grand ! Gloria patri et filio et spiritui sancto, sicut erat in principio et nunc et semper et in saecula saeculorum. Amen !

Allez vite voir ici la série magnifique de ces visuels géniaux.

petites ballades en spirale sur l’univers répétitif de mes obsessions…
L’infini dans la paume de la main
Profession ? Messager des étoiles !
La taille de mon univers
L’ange voleur d’étoiles
Quelques étoiles

%d bloggers like this: