«L’homme qui ne médite pas vit dans l’aveuglement. L’homme qui médite vit dans l’obscurité. Nous n’avons que le choix du noir.»

pierre_noire2

(La phrase du titre est de Victor Hugo). Je ne sais pas bien si c’est à cause du bleu du ciel qui a disparu, ou toutes ces histoires de glaucome et de rétrécissement du champ de vision, mais l’idée du noir devient de plus en plus présente dans ma vie…

J’écoutais récemment Peter Szendy parler de son livre “L’Apocalypse cinéma” et il racontait qu’en sortant du film Melancholia de Lars van Trier, il ne savait plus très bien où il était, s’il faisait jour, s’il faisait nuit … Continue reading

Ma prochaine vie : souris, lapin ou ange… au choix

champ_vision_
.
A la fin du mois je vais à Rothschild faire une IRM du cerveau…. Je ne vois en effet plus que dans une sorte de tube central de plus en plus étroit et je ne vois plus rien ni à gauche, ni à droite, ni en haut, ni en bas….

Bon en haut, je reconnais que ce n’est plus vraiment utile à Paris car il y a belle lurette que les étoiles on ne les voit plus – [Mais je vois que ça ne vous percute pas trop ce que je vous dis donc je recommence] : ni à gauche (hé connard de taxi t’as pas vu les feux rouges ? t’as failli me percuter la tête !), ni à droite (putain ce bus a failli carrément me tuer), ni en bas (paf, merde ils vont les finir ces foutus travaux sur le trottoir)….

Ils pensent à Rothschild que le rétrécissement du champ de vision pourrait venir du nerf optique qui serait coincé dans le cerveau. Remarquez-bien que moi ça ne me surprendrais pas tellement : vous n’avez pas vu mon cerveau, mais c’est une pagaille pas possible. Donc qu’un bout de truc électrique soit coincé dans toute cette pelote de sac de nœuds de fils entrelacés de boule de nerfs, moi ça me parait tout à fait logique.

Finalement mon avenir est assez simple. En sortant de Rothschild j’aurai le choix entre :
Continue reading

Imaginer ce qu’imaginent les aveugles…

Oui, je sais, c’est complètement idiot. Mais souvent, à cause de ma vue qui baissait, j’ai pensé aux aveugles et à ce qu’ils voyaient et pouvaient imaginer de la Création et de la beauté du monde…
Là c’est juste une pub pour le site Porn for the blind qui permet le téléchargement gratuit, spécialement pour les aveugles, de descriptions audio de séquences de films pornographiques. Assez bizarre tout de même ; mais pourquoi pas ?

Ecrire l’automne en braille

Le grand cèdre et le chapeau de Monsieur de Jussieu

jussieu_cedre2

Bon, je lirai Pennac ou Gilles Leroy dans une centaine d’années. Pour l’instant je suis dans “Le tour de France par deux enfants” de Bruno. Oui, je sais, ça ne date pas d’hier (1877), mais je viens de le retrouver sur une étagère de ma chambre et ça m’amuse de ne pas lire le Renaudot ou le Goncourt au moment où tout le monde pense qu’il faut lire les mêmes choses en même temps. Et puis je tombe sur ce bel arbre qui me touche. D’abord parce qu’il n’y en a plus comme ça à Paris sinon les gens seraient heureux de pouvoir s’asseoir à l’ombre de ses grandes branches. Ensuite parce que je lis cette histoire que je trouve très belle : “Bernard de Jussieu avait tant travaillé que, sur la fin de sa vie, il devint presque aveugle ; il ne pouvait plus lire ni écrire, ni surtout distinguer ses chères plantes ; mais son neveu, auquel il avait communiqué son savoir, l’aida de ses yeux et de son intelligence : le neveu voyait à la place de l’oncle et il lui disait tout ce qu’il voyait. L’oeuvre de Jussieu put donc être continuée et ne fut pas interrompue par sa mort”.

Je trouve cette histoire très touchante et si, j’étais cinéaste, je ferai un beau film sur les derniers mois de la vie de Jussieu dans son grand herbier du cabinet du Roy… Mais pourquoi est-ce que je vous raconte tout ça au juste ? Ah oui c’est parce qu’à mon bureau (je dis à mon bureau mais pas seulement) ils me disent toujours : “mais il faut être patient tu sais, ce que tu demandes exige du temps”… Et moi quand je parle de grands projets ou de grands chênes, je regarde toujours si ceux qui me demandent d’être patient ont planté le gland ou non ! Si je vois qu’ils l’ont planté, je sais être patient : je sais que si on l’arrose, il finira par donner un grand chêne. Mais s’ils ne le plantent pas et me demandent d’attendre, ce n’est pas de la patience, c’est un mensonge doublé d’une résignation dont j’ai déjà parlé ici.

Attendez, il faut que je finisse de vous lire la fin du texte qui est à côté de l’image :

“Quand on se promène dans Paris, au Jardin des Plantes, on voit un grand arbre, un magnifique cèdre qui rappelle Bernard de Jussieu. C’est en effet ce dernier qui l’a rapporté dans son chapeau et planté en cet endroit, alors que le grand arbre n’était encore qu’une petite plante”.

Lui en tout cas l’avait planté ! Chapeau Mr de Jussieu !

—————
Wikipedia : Le livre de G. Bruno (pseudonyme en hommage à Giordano Bruno) – et Bernard de Jussieu

Je vais apprendre le braille

champvision.jpg

Les derniers examens montrent que mon champ de vision continue de se rétrécir dangereusement. Il faut désormais que je fasse sérieusement gaffe au bus qui arrive sur la droite car, boum, je ne le vois que lorsque c’est trop tard. En bas non plus, je ne vois plus rien et je me tape tous les trottoirs. Il y a plein de trucs que je ne vois plus. Et si j’ajoute tous ceux que je ne veux pas voir. Et aussi ce que je ne veux pas entendre, ça fait pas mal de choses qui sont désormais exclues de ma vie. Reste ce qu’il y a devant et en haut. C’est déjà pas mal. Surtout en haut : les oiseaux, les ciels, la lune, ls étoiles… c’est beau !

Pouvoir décrire la lumière… si un jour elle disparaissait ?
Ecrire l’automne en braille !
Imaginer ce qu’imaginent les aveugles…
Des lunettes pour aveugles ou malvoyants …
Et si on écoutait enfin les sourds-muets ?
Je propose une “journée nationale” pour les chiens d’aveugles

You can’t fool ALL of the people ALL the time !

braille2.jpg Si ma vue continue à baisser comme au cours de ces deux dernières semaines, je crois bien que je vais être obligé de me mettre au Braille ; et de prendre un chien d’aveugle… Les chirurgiens sont des menteurs : ils vous opèrent de la cataracte en vous assurant que tout va être comme au premier jour; que vous verrez la lune… tu parles ! Au bout d’un an, une deuxième couche de gris tombe et tout est de nouveau flou. Travailler sur écran devient problématique et lire quasiment impossible. Heuresement il me reste encore mes oreilles et les quatuors à cordes… Mais bon, j’enrage qu’ils ne disent jamais la vérité (chirurgiens, politiques; statisticiens, journalistes, parlementaires etc.). . Bizarre toout de même cette société où tout le monde passe son temps à mentir sur tout. Et (sauf une révolution improbable) il y a peu chance que ça change. Sauf si Abraham Lincoln avait raison : “You can fool some of the people all of the time, and all of the people some of the time, but you can’t fool all of the people all of the time.”

dylanfreewheelin.jpg

Ce qui me remet en mémoire ce couplet de Bob Dylan…

Well, now time passed and now it seems
Everybody’s havin’ them dreams.
Everybody sees hisself walkin’ around with no one else.
Half the people can be part right all of the time, an’
Some of the people can be all right part of the time,
But all the people can’t be all right all of the time.
I think Abraham Lincoln said that.
“I’ll let you be in my dream if I can be in yours.”
I said that.

BOB DYLAN
Talkin’ World War III Blues
Freewheelin’
Avril1963

%d bloggers like this: