Les splendides bénitiers de Saint-Sulpice que personne ne regarde…

Benitier_A
.
C’est drôle parce que, ces derniers jours, je lisais le Journal de 1943 de Ernst Jünger… Et comme il décrivait des bénitiers de Saint-Sulpice que je n’avais jamais remarqués, j’y suis donc retourné hier matin pour faire des photos en allant me ballader au Luco (quasiment jour pour jour d’ailleurs puisque Jünger le note dans son carnet un 12 septembre).

guillemets_noirs-TNR

… Retour par Saint-Sulpice ; je suis entré dans l’église un moment. J’ai remarqué deux coquilles immenses qui servent de bénitiers. Leurs bords ondulés sont ornés d’une baguette de métal, leur nacre a des nuances d’opale blonde. Ils reposaient sur deux socles de marbre blanc, l’un décoré de plantes aquatiques et d’un grand crabe, l’autre d’une seiche. L’esprit des eaux se jouait gracieusement dans tout cet ensemble”.

Continue reading

%d bloggers like this: