Switchie s’arrête…

rideaux01.jpg Depuis dix ans je n’avais rien trouvé de particulier aux petits motifs des rideaux de la cuisine de maman. Et aujourd’hui, je ne sais pas pourquoi, c’est bizarre, je n’ai vu que des petites têtes de mort. Donc c’est clair, je dois fatiguer grave et j’arrête ce blog qui n’a plus de sens avec alzheimer si les idées deviennent noires à ce point. Tout est devenu trop compliqué : la vie professionnelle, la vie personnelle, la vie affective, la vie intellectielle… et aussi la vie tout court qui prend des allures de bilan de faillite.

Donc j’arrête. Cela m’évitera de chercher désespérément des trucs positifs à mettre dans ce foutu blog. Que je ne trouve plus d’ailleurs… Vaut mieux arrêter.

La taille de mon univers…

Eudes est marrant. Il vient de passer une semaine à Montréal pour des conférences et me dit:

“j’espère que la vie va te permettre de voyager car il y a tant de notations intéressantes à faire, à partir de la rue, à New York, comme dans les autres villes nord-américaines, que ton blog exploserait…”.

Ben oui, mon cher Eudes, si je bougeais un peu plus, j’aurais sans doute des choses à raconter ; mais, avec maman et alzheimer, je ne peux pas m’éloigner et j’ai donc la laisse un peu trop courte ! Je fais du surplace et cela ne fait évidemment pas “exploser” un blog forcément de plus en plus indigent et de plus en plus nul. Mais que raconter de sa vie quand, précisément, il ne se passe plus rien et que c’est plutôt la tête qui explose ?

Mon univers a des dimensions extrêmement réduites en ce moment. Je le sais car, avant d’écrire ces lignes, je viens de le mesurer: c’est la distance qu’il y a entre mes deux tempes : 18 cm ! (en fait je n’ai pas calculé exactement, j’ai mis 18 cm au pif mais je crois que ce genre de trucs ça se calcule en cm3… Trop compliqué pour moi ces calculs).


Tout se rétrécit dans ma vie

Complexe d’Oedipe et Confrérie de Saint Jacques…

carnet_noir.jpg Je devrais reprendre les bons vieux carnets noirs que j’utilisais à l’époque bénie où j’avais le temps d’aller faire des recherches à la vieille BN… Aujourd’hui tout est numérique, j’uploade mon blog et tout le monde peut lire les pages débiles que j’arrache au néant de ma vie… Il n’y a évidemment que des personnes bienveillantes et adorables qui regardent amicalement sur mon épaule mais bon, si j’arrête d’écrire, elle pensent que je suis mort ou déprimé (ce qui est vrai). Comme disent les politiciens, je vais donc encore une fois (oui Jamie, oui Génaëlle, vous avez gagné) “cèder à la presion amicale de mes amis”… reprendre ce foutu blog et poursuivre mes âneries quotidiennes. Dans le petit carnet noir que je viens de prendre en photo, je vois que j’avais noté à la dernière page : “si une femme est enceinte et qu’elle fait le pélerinage de Compostelle, à la naissance l’enfant est membre de la Confrérie de Saint Jacques car il est considéré comme ayant fait le pélerinage”. Voilà, comme c’est l’été mais que je suis mort de fatigue, c’est exactement ça qu’il me faudrait : qu’une jolie pélerine m’emporte avec elle à Compostelle !

Bon, je sens que c’est encore un truc que je n’aurais pas du dire… rapport au vieux Sigmund, au complexe d’Oedipe, à la régression, à l’envie de retourner dans le sein de sa mère et et bla bla bla… Mais vouloir renaître c’est déjà mieux que vouloir mourir non ? Je progresse donc !

Décision après discussion avec mon chirurgien

Si – après l’opération de la cataracte – j’y vois de nouveau à peu près normalement – j’ai décidé: d’acheter un appareil numérique, de me remettre à la photo et de faire un blog basique sur internet. Juste histoire de voir que quelque chose à changé dans ma façon de voir le monde. Donc voilà, je sors mes pinceaux, je taille mes crayons et je commence à écrire. N’importe quoi. Faut bien commencer son premier blog quelque part, n’est ce pas !

%d bloggers like this: