Une immensité de boutons d’or…

boutons_d-or
.
Bon, on peut dire ce qu’on veut de la Création et penser ce qu’on veut du Paradis, mais pour moi, dans le Jardin d’Eden, on devait pouvoir y marcher pieds nus sur des immensités de boutons d’or… . Forcément !

D’ailleurs je dois y être déjà car, même si je ne les ai pas comptées, les fleurs qui s’étendaient à perte de vue sous mes yeux ce week-end était vraiment une immensité… Aussi nombreuses que les étoiles dans le ciel…

L’Inventaire de la Voie Lactée et le petit ange voleur d’étoiles
Rêve devant la Porte du Paradis

%d bloggers like this: