Heureux qui comme Ulysse…

bus_82_fille.jpg Tout le monde part en vacances et moi je reste à Paris. Heureusement le bus 82 vers le Luxembourg avait une très jolie conductrice ce matin. La vie devient tout à coup douce et fraîche et le voyage beaucoup trop court. Je rêve d’être Ulysse et que le bus fasse naufrage sur une plage de sable blond appartenant au roi des Phéaciens pour rencontrer Nausicaa… “Pour qu’Ulysse s’éveillât et vît la jeune fille aux beaux yeux (Odyssée, bus 82) Athéna, la déesse aux yeux brillants força le destin : la fille du roi lança une balle à une de ses servantes, mais elle la manqua et jeta la balle dans un remous profond. Toutes alors poussèrent un grand cri, et Ulysse s’éveilla. Terrible, il leur apparut tout couvert d’eau salée ; les servantes aux belles boucles s’enfuirent chacune de son côté. Seule demeura Nausicaa, la fille du magnanime Alcinoos qui resta face à face avec lui. Ulysse hésitait: supplierait-il la jeune fille au beau visage, en embrassant ses genoux, ou bien seulement lui demanderait-il à distance, par de douces paroles, de lui montrer la ville. Craignant d’effaroucher la jeune fille en lui prenant les genoux, il lui sembla que le mieux était de la supplier à distance par de douces paroles … Mais Nausicaa au bras blancs annonça : “Etranger, je bien suis la fille Alkinoos qui sur les Phéaciens possède force et puissance, mais tu es arrivé au Luxembourg, c’est le moment de descendre du 82”. Gloups…

%d bloggers like this: