“Ma mère avant la justice” – évidemment !

camus.jpg

Je crois à la justice, mais je défendrai ma mère avant la justice.”

Oui, je sais, Albert Camus disait cela à propos de l’Algérie :

“J’ai toujours condamné la terreur. Je dois condamner aussi un terrorisme qui s’exerce aveuglément dans les rues d’Alger par exemple, et qui peut un jour frapper ma mère ou ma famille. Je crois à la justice, mais je défendrai ma mère avant la justice.”

J’ai relu aujourd’hui cette phrase célèbre (qui lui a été reprochée par des ânes) et je la trouve magnifique. Je ferai aussi passer ma mère avant la justice. Evidemment ! Et avant pas mal d’autres choses qu’Alzheimer a malheureusement déjà pulvérisées (santé, vie professionnelle, vie tout court…).

La mère de Stefan Zweig

%d bloggers like this: