Help, mon horloge biologique est détraquée !

tendresse_2008_2
.
Ils m’ont encore mis d’office à l’heure d’hiver mais comme mes habitudes continuent à fonctionner à l’heure d’été, ma vie est totalement cahotique : j’ai faim quand il ne faut pas, je ne dors pas quand il faut, je suis fatigué tout le temps : c’est jet lag sans même prendre l’avion. En pensant à ces histoires de changement d’heures, je me demande d’ailleurs si ce n’est pas carrément mon horloge biologique qui est détraquée…

Par exemple ma cataracte : j’aimerais bien comprendre pourquoi je l’ai eue si jeune alors que les gens l’ont généralement à 70, 80 ou 85 ans. Peut-être je suis vieux avant l’heure ? Peut-être mon horloge biologique s’est emballée et elle avance d’une vingtaine d’années ? J’ai peut-être la cataracte de mon grand-père ? la façon de penser de mon arrière grand-père ? (aille !) la souplesse mentale de mon père (aille encore).

Sais pas ce qu’il faut faire quand on est vieux comme ça : se préparer à aller dans un asile ? (tiens, faut que je demande à la CNAV si je peux partir plus tôt à la retraite). Ou alors je suis déjà à deux doigts du cancer de la prostate ? ou des soins palliatifs ? Merde, comment est ce qu’on la règle cette foutue horloge biologique ? Help !

Je ne peux pas mettre le copyright sur l’image car je n’en connais pas l’auteur. Qu’il me pardonne. Elle était sous-titrée “Tendresse”…Regardez surtout la main rouge… Terrible…

You can’t fool ALL of the people ALL the time !

braille2.jpg Si ma vue continue à baisser comme au cours de ces deux dernières semaines, je crois bien que je vais être obligé de me mettre au Braille ; et de prendre un chien d’aveugle… Les chirurgiens sont des menteurs : ils vous opèrent de la cataracte en vous assurant que tout va être comme au premier jour; que vous verrez la lune… tu parles ! Au bout d’un an, une deuxième couche de gris tombe et tout est de nouveau flou. Travailler sur écran devient problématique et lire quasiment impossible. Heuresement il me reste encore mes oreilles et les quatuors à cordes… Mais bon, j’enrage qu’ils ne disent jamais la vérité (chirurgiens, politiques; statisticiens, journalistes, parlementaires etc.). . Bizarre toout de même cette société où tout le monde passe son temps à mentir sur tout. Et (sauf une révolution improbable) il y a peu chance que ça change. Sauf si Abraham Lincoln avait raison : “You can fool some of the people all of the time, and all of the people some of the time, but you can’t fool all of the people all of the time.”

dylanfreewheelin.jpg

Ce qui me remet en mémoire ce couplet de Bob Dylan…

Well, now time passed and now it seems
Everybody’s havin’ them dreams.
Everybody sees hisself walkin’ around with no one else.
Half the people can be part right all of the time, an’
Some of the people can be all right part of the time,
But all the people can’t be all right all of the time.
I think Abraham Lincoln said that.
“I’ll let you be in my dream if I can be in yours.”
I said that.

BOB DYLAN
Talkin’ World War III Blues
Freewheelin’
Avril1963

Il y a des jours où on ferait mieux de ne pas sortir

vision1.jpg Hier soir, en rentrant d’un dîner, je me rends compte que j’ai perdu dans le taxi ma clé USB et l’étui de mes lunettes “post-cataracte” hyper complexes et hyper chères. A 0:53 j’appelle tous les taxis-radio: rien… Panique car je n’y vois rien à distance d’écran et ne sais pas comment je vais pouvoir travailler sans ces lunettes… Sans parler du coût (les yeux de la tête) d’une nouvelle paire. Plus d’argent dans la tirelire. J’enrage. Et plus de clé USB non plus. Arrrrgggghhh !

Dès que je vois passer des rennes, je vous le dis…

renne.gif Avant de m’opérer de la cataracte à Rothschild, ils m’avaient fait signer un papier dégageant leur responsabilité et énumérant tous les troubles collatéraux qui pouvaient survenir ultérieurement. Notamment qu’après une amélioration temporaire, il pouvait y avoir une régression sensible de la netteté de la vision. Ce qui m’arrive avec des troubles du vitré qui s’accentuent et qui se traduisent par une neige de plus en plus forte qui me passe devant mes yeux. Si ça continue – et si la neige continue à tomber à gros flocons comme ça – je vais bientôt voir passer des rennes ! Remarquez, perdu pour perdu, ça me fera au moins voyager. Je n’ai jamais été dans le nord canadien, ça me dépaysera !

Heureusement mes oreilles tiennent le coup ! J’étais ce soir à un concert à Saint Séverin écouter de sublimes motets de Marc Antoine Charpentier. Quand je pense à la misère spirituelle de l’époque dans laquelle nous vivons aujourd’hui j’ai envie, comme ils le chantaient ce soir dans le Reniement de Saint Pierre, “de sortir au dehors et de pleurer amèrement”…

J’envie Tsang-Kie
Mes lunettes perdues aux objets trouvés ?

Mes yeux qui baissent à nouveau, j’envie Ts’ang Kie…

yeux.jpg Ts’ang Kie était ministre de l’empereur jaune. Sa particularité de était d’avoir deux paires d’yeux (portrait ci-contre, 1685). On raconte qu’il s’inspira de la lune tantôt ronde, tantôt croissante et des empreintes d’oiseaux et d’animaux pour inventer l’écriture chinoise. Selon la légende, les dieux du ciel furent si effrayés de cette invention qu’ils en pleurèrent des jours et des nuits. Une pluie de céréales se mit alors à tomber sur l’empire. Les suites toujours problématiques de mon opération de la cataracte me font – tous les jours et chaque minute de la vie – envier le bienheureux Ts’ang Kie !

Merci à F.A.-Groshens pour le portrait et le mythe fondateur, et à R.Josué S. de me l’avoir signalé.

Dernières nouvelles du cyclope

Bon, j’ai vu mon ophtalmo aujourd’hui qui dit qu’en plus de l’implant “froissé” à l’oeil droit, je présente maintenant “des troubles vitréens qui sont responsables d’une vision fluctuante en raison de gros flocons vitréens passant dans l’axe de la vision. Etat oculaire rendant impossible le travail sur écran”. Arrrgghhhhh ! “L’amélioration se fera, dit encore l’ophtalmo, “après quelques semaines (3 à 4 mois).”
Donc j’arrête tout et vais me coucher ! “Trois à quatre mois”… Non mais je craque carrément ! Et à mon bureau je fais quoi si je ne peux pas voir pas les détails à un pixel près? J’peux tout de même pas faire des sites web avec de “gros flocons vitréens qui passent dans l’axe de la vision” ! re-Arrrgghhhhh !

Il va m’arriver ce qui est arrivé à Oscar Vladislas de Lubicz-Milosz : le 2 mars 1939, il s’effondrait mortellement après s’être fâché contre son canari qui ne voulait pas rentrer dans sa cage. Le médecin concluera à une embolie.
Mon canari, c’est la paix de l’âme, que je n’arrive plus à faire rentrer dans ma tête !

Les yeux des gueux et la rosace de Notre-Dame

oeil.gif Ce n’est pas intéressant, je sais, mais mon oeil droit est de plus en plus flou, l’opération de la cataracte ne s’est donc pas si bien passée et mon ophtalmo dit que l’implant qu’ils m’ont mis est “froissé” et que s’il ne se “déplie” pas, il faudra sans doute réopérer pour mettre un nouvel implant. Argggghhhh !
Cela me fait penser à cette lettre de Vincent Van Gogh :

“Je préfère peindre des yeux humains plutôt que des cathédrales, si majestueuses et si imposantes soient-elles – l’âme d’un être humain – même les yeux d’un pitoyable gueux ou d’une fille du trottoir sont plus intéressants selon moi”.

19 décembre 1885

PS. Toute cette Correspondance avec son frère Théo est magnifique et absolument bouleversante.

Roméo à Rothschild

oeil_Romeo_juliette
.
Bon, je rentre de Rothschild. Deuxième opération de la cataracte. Tout s’est super bien passé. Je ressort avec un bel oeil tout neuf ; tout est lumineux, même beaucoup trop lumineux et je tape ce texte avec des lunettes noires. Mais comme c’est carrément hyper éblouissant, je ne vais pas en faire des tartines ce soir.

Juste pour dire que dans la salle d’anesthésie il y avait une fille allongée qui dormait. On me pousse sur mon lit à roulettes et on me met carrément à coté d’elle. Très jolie et jeune alors que la semaine dernière il n’y avait que des vieux de quatre vingt dix ans. Elle a comme moi les habits bleus en papier qu’on vous met dans les hôpitaux pour les opérations chirurgicales. Avec ces horribles petits chapeaux de papier qu’on vous met sur la tête…

Enfin bon, ils surveillaient son anesthésie et le compteur geiger amplifiait les battements de son coeur : “bip, bip, bip”… Allongés l’un à coté de l’autre, tous les deux seuls dans cette salle, on avait l’air de deux gisants. Moi,- vous me connaissez – avec mes lectures débiles, je pense tout de suite à Roméo allongé à coté de Juliette – forcément ! – et attendant l’effet du poison dans ses veines. “bip, bip, bip” son coeur bat à haute voix dans la salle de réa. Comme j’avais l’air plutôt nul avec mon chapeau bleu enfilé sur ma tête j’étais plutôt content qu’elle dorme et ne voit rien ! Et puis son lit à roulette s’est éloigné : “B I P, B I P Bip bip b i p… … Et une demi-heure après c’était mon tour. J’avais tellement peur qu’on me crève l’oeil que j’ai complètement oublié de demander son prénom au chirurgien, juste comme ça, pour savoir si elle s’appelait Juliette.

Dire “l’Univers est fini” n’implique pas qu’il ait un bord” !

Dans le Monde d’hier soir, des astrophysiciens dissidents remettent en question le modèle standard d’un cosmos infini. Leur théorie c’est que l’univers pourrait ne pas être infini contrairement à ce qui est généralement admis. Et que l’univers réel pourrait même être plus petit que l’Univers visible. Moi avec ma double cataracte, il y a longtemps que je le sais mais bon. Il parait aussi que dire que l’univers est fini n’implique pas qu’il ait un bord ! Gloups, maman j’ai peur du vide. Peut-être vous comprenez ? Moi pas.

Après les découvertes fondamentales de Max Planck sur la mécanique quantique, Einstein écrivit : “c’était vraiment comme si on avait retiré le sol sous nos pieds, ne nous laissant plus aucun support sur lequel reconstruire”. Le fait que ces nouvelles bases, si chancelantes et contradictoires suffirent pourtant à Niels Bohr pour établir les lois principales des raies spectrales et des couches électroniques des atomes m’a semblé un véritable miracle, et le temps n’a rien changé à cette impression. J’y vois la forme la plus haute de la musicalité dans la sphère de la pensée”. (Autobiographical notes – 1949)

Bon, demain jeudi 19, je me fais opérer de l’oeil gauche à Rothschild. Je vous dirai à mon retour si l’univers réel est plus petit ou plus grand que l’Univers visible !

Le voile de la cataracte

mask2
.
Depuis des mois, une petite brume grise tombait sur mes yeux. Comme un voile cachant progressivement la vue et donc le monde. En quatre ou cinq mois tout s’est brusqument assombri. A Venise, où j’étais en mai, c’était comme si Canaletto avait pris les pinceaux de Monet : les traits étaient moins nets et tout devenait un peu brouillé. Et je ne suis pas certains d’avoir bien reconnu toutes mes Madones de Bellini auxquelles j’étais venu rendre visite. Mais bon, ça y est, je me suis fait opérer par le professeur THX à Rothschild. Qu’il soit béni pour sa dextérité et son humour ! Et de permettre ce nouveau regard sur le monde. L’oeil droit est désormais d’une luminosité étonnante, tout est incroyablement propre, les rues, les trottoirs, les murs. Comme si tout avait été lavé et ravalé pendant la nuit. Sorte de loi Malraux pour les yeux. Même le frigidaire est désormais vraiment blanc. Plus besoin de femme de ménage : tout est propre ! Le plafond aussi. Stupéfiant. Mais bon, il y a encore l’autre oeil à faire. Et ensuite on verra. Il parait que le ciel aussi sera plus bleu. Pour l’instant la gamme pantone est un peu bousculée : le ciel est un peu trop mauve à mon goût et les murs un peu trop blancs. Mais les merles sont restés noirs et ils chantent toujours aussi bien le soir sur la pelouse. Verte ?

(Masque Makonde, Tanzanie, bois, patine ocre rouge, rehauts de pigments noirs).

Décision après discussion avec mon chirurgien

Si – après l’opération de la cataracte – j’y vois de nouveau à peu près normalement – j’ai décidé: d’acheter un appareil numérique, de me remettre à la photo et de faire un blog basique sur internet. Juste histoire de voir que quelque chose à changé dans ma façon de voir le monde. Donc voilà, je sors mes pinceaux, je taille mes crayons et je commence à écrire. N’importe quoi. Faut bien commencer son premier blog quelque part, n’est ce pas !

%d bloggers like this: