Les pingouins volants de la BBC

Comme de bien entendu, j’arrive toujours en retard pour tout. Et je n’ai donc découvert qu’hier (merci Franckie) le magnifique poisson d’avril de la BBC sur les manchots volants. C’est carrément sublime, élégant, inspiré, créatif, jubilatoire…

Les pingouins volants de la BBC sur You Tube

Et le making of de la vidéo

Post scriptum qui n’a rien à voir : j’en profite pour redire que si la télé française prenait modèle sur la BBC (pour les poissons d’avril et le reste) au lieu de se vautrer dans cette insoutenable vulgarité et ces jeux minables, on pourrait regarder des merveilles comme ces dizaines et dizaines de documentaires de David Attenborough que j’ai pu regarder avec bonheur ces derniers mois. La bétise crasse de la télé française me donne envie de demander l’asile politique en Suisse. Que la France se reconnaisse dans ses médias vulgaires m’écoeure. Je n’ai pas de télé parce qu’elle est trop nulle. Je suis irrémmédiablement passé au web et maintenant ils voudraient me faire payer une taxe sur mon iPod ou mon iPhone pour financer ces crétins de la télé ? Ah ça non ! Si cela devait se faire, je me sentirais désormais comme psychologiquement “exilé de l’intérieur en pays étranger” et “étranger vivant en France”. Ainsi que le disait de façon très élégante Henri de Montherlant :

“Je me considère, depuis un certain nombre d’années, comme un étranger vivant en France et dès lors je me sens tenu de ne pas faire paraître des appréciations sévères sur le pays où je réside. C’est une règle de savoir-vivre pour quiconque réside en pays étranger”.

Citation tirée de ses Carnets (1924-1972) que je fais mienne à titre rétroactif et définitif pour tout ce qui concerne la vie culturelle, politique et médiatique de mon pays.


Ma très vieille rage contre la médiocrité des gens de la télé

%d bloggers like this: