Des journalistes soumis et serviles qui font honte à leur profession !

Elysee_ConfPresse_A
.

On voit bien, en regardant ce décor de théâtre d’ancien régime digne de Disneyland, que ces “conférences de presse” présidentiellles ne sont qu’une vaste mise en scène destinée non pas à “informer” mais à faire estampiller “média” une simple propagande officielle récitée au pupitre. Tout est organisé pour congeler la parole comme en Corée du Nord : il y a un Président, rigide derrière son pupitre conçu pour dominer l’espace. Il y a le carré monolithique de ministres déférents et au garde à vous. Il y a d’autres personnes — que je me refuse à appeler des “journalistes” car ils n’ont pas le courage de poser des questions — qui sont “accrédités” à l’Élysée, donc déjà suspects à mes yeux (comment être “objectif” en étant “accrédité” ? Quel est ce pays où la liberté de poser une question doit être “accréditée” ?). Et il y a enfin un “préposé officiel au micro-baladeur” qui ne va solliciter que les bonnes questions, sans autoriser le moindre droit de suite ou de relance ! Continue reading

%d bloggers like this: