Contrex, c’est fini !

contrex
.
Fini, terminé, plus question d’acheter la moindre bouteille de Contrex : comment ces abrutis ont-ils pu imaginer que je puisse envisager de dîner avec l’opus 111 de Beethoven et la sale gueule de ce sale petit morveux qui me crie à la figure pendant que j’essaye de me concentrer dans ma cuisine ? … Ils sont carrément fous ou quoi chez Contrex ? En tout cas terminé, razo el bolo, je les quitte définitivement. Marre de ces pubs grotesques. Voilà, rien que de l’avoir dit, ça va déjà beaucoup mieux. Peut-être c’est le Bordeaux :-)

%d bloggers like this: