Virevoltant comme deux petits papillons…

sokolov.jpg

Hier soir pour me dénouer les nerfs, j’ai regardé longtemps les mains de Grigory Sokolov jouant “les Maillotins” de François Couperin. Regardez-les : on dirait deux petits papillons virevoltant d’une touche à l’autre ! Deux minutes vingt-deux secondes de pur bonheur !
Merci Lydie et Enes pour le DVD !


2′:22″ sur YouTube

%d bloggers like this: