Dette : mais sur quels postes pourrait-on bien réduire les dépenses ?

homard

.
Tous les jours, je mange du homard à midi ; du foie gras pour mon petit “quatre heure” (sur des tartines de pain grillé). Et le soir, je mange léger — généralement une boite de caviar (à la louche) … Enfin ça c’était mon régime d’avant la crise. Depuis qu’ils ont augmenté les impôts, je me suis évidemment adapté : fini le homard, fini le foie gras et fini le caviar. Fini aussi le champagne à tous les repas : je ne peux plus me le payer. En gros je me suis adapté à la crise. Mais eux – les politiques au pouvoir – si vous leur dites qu’ils doivent aussi faire des économies et des réductions de dépenses, ils vous répondent : “mais voyons, ce n’est pas possible; on ne voit absolument pas où on pourrait faire des économies !” Ce sont de grands comiques ! Continue reading

%d bloggers like this: