Peut-être qu’ils n’ont carrément plus d’idées ?

Carl Lassen, Tour Eiffel, 1888.

En tombant par hasard sur ce croquis d’un cahier de Carl Larsson, je me rends compte que plus rien ne bouge en ce moment à Paris : plus de grands projets qu’on puisse voir sortir de terre. Les seuls projets qu’ils nous sortent de leurs cartons sont des projets de loi et de la paperasse bureaucratique qui fait sombrer la France sous le poids de la lustrine administrative (pas un jour sans qu’ils nous annoncent une nouvelle loi). Je n’aime pas particulièrement la Tour Eiffel, ce n’est pas vraiment mon truc ; mais au moins il y avait quelque chose qui sortait de terre. Peut-être ils n’ont plus d’idées ?

Il n’y a plus que des nains. Avant il y avait des géants.

Un repère pour les anges…


En passant devant les grilles du Luxembourg, je suis tombé en arrêt devant cette magnifique photo de la tour Eiffel dans les nuages… Ma photo de la photo est nulle mais celle qui est présentée sur les grilles est superbe : donc toutes mes plus vives excuses à Elodie Grégoire. Et un grand merci pour cette image que je trouve très inspirante et qui est presque un autoportrait (être un repère désespéré pour les anges avant de couler et de disparaitre complètement dans les nuages, je connais bien !)

Peut-être qu’ils n’ont carrément plus d’idées ?
Parfois je peux être bon public avec la tour Eiffel

%d bloggers like this: