Puisque les États centraux tombent en ruine, si on en profitait pour revenir carrément au Moyen-Age ?

Etat_Rouille_03

.
J’écoutais récemment E. Orsenna envisager, sur France-Culture, la situation d’un État central exsangue et épuisé, non pas comme au Moyen-Age par les guerres entre les principautés, mais par les violences urbaines ou les révoltes sociales liées à la pauvreté… Ce qu’on constate en tout cas, c’est que nos vieux systèmes étatiques centralisés sont à bout de souffle, qu’ils ne fonctionnent plus et que, désormais, ils relèvent carrément des soins palliatifs. En gros, on a intérêt à se tirer avant qu’ils ne s’écroulent ! Continue reading

Pourquoi il faut que la BCE imprime la tête de Lance Armstrong sur tous les billets !

Armstrong_dette_euro_dope
.
La gestion calamiteuse de l’affaire Léonarda n’a pas fini de faire des ravages… Et beaucoup plaident déjà pour un remaniement en profondeur (sans comprendre que ça ne changera évidemment rien car c’est l’idéologie elle-même qui nous mène dans le mur). La solution n’est donc ni dans une dérisoire valse de portefeuilles, ni  dans une nouvelle opération “rideau de fumée ” (ce qu’ils appellent “réorganisation de la communication gouvernementale”)… Il faut arrêter la langue de bois, arrêter de mentir et dire la vérité aux Français. Pour leur permettre de voir la vérité en face.  Mais puisqu’ils parlent de remaniement, eh bien parlons-en ! Continue reading

Du capitalisme performant … à la déroute de l’État-Providence en 3 images

Capitalisme_A

Le système qui, pendant des décennies, a créé de la richesse était assez simple : les entreprises fabriquaient et vendaient des produits ou des services ; elles gagnaient de l’argent ; elles distribuaient des salaires aux travailleurs et des dividendes aux apporteurs de capitaux. Et ce système dit capitaliste a super bien fonctionné : la machine à produire de la richesse fonctionnait, les gens gagnaient de l’argent, avaient un emploi, un niveau de vie élevé et des retraites confortables. Continue reading

Quiz : êtes-vous un gentil Étatiste ou un méchant libéral ?

QUIZ_2_A
.
Le problème avec ce Gouvernement — je devrais dire les Gouvernements car ils souffrent tous du même syndrome — c’est qu’il est impossible de les critiquer. C’est comme ça, ils ne supportent pas qu’on critique les clous qu’ils nous enfoncent quotidiennement dans la tête. Donc je vous explique avec deux photos que je viens de faire pour que ce soit plus clair. Et que vous puisez décider si vous êtes un clou (du bon côté du manche) ou une vis…

Continue reading

Leur anti-capitalisme a enfin marché : le sale rat de capitaliste est mort !

rat2
.

Depuis des décennies, toute la sphère de la bienpensance gauchisante et militante (et ça fait du monde : syndicats, intellectuels, médias, enseignants, politiques, progressistes, etc…) a cassé du patronat, cassé du capitalisme, cassé du chef d’entreprise, cassé du bénéfice d’exploitation, cassé du dividende ! Continue reading

Une «supertaxe» du FMI sur le capital ? Ces gens sont vraiment de très grands malades !

FMI_Lagarde

.
Je viens de lire, sur le site du Figaro, un article disant que le FMI, dans son rapport sur les finances publiques, venait d’évoquer l’hypothèse d’un impôt de 10% sur l’épargne des ménages en zone euro. Et cela pour éponger les taux d’endettement publics qui ont atteint de tels niveaux qu’il faut, parait-il, trouver des solutions iconoclastes ! Et vous savez où ils les cherchent ces solutions iconoclastes ? dans votre poche évidemment ! Continue reading

Le problème avec l’État-providence c’est quand la perfusion s’arrête !

Perfusion_01
.
Un ami qui a lu mon dernier post rageur contre l’État-providence me dit : “mais pourquoi t’es contre ? l’intervention de l’État c’est bien, ça permet de relancer l’activité !”…

Donc je précise : depuis des décennies, l’État a mis la société sous perfusion. La société créait de la richesse, l’État ponctionnnait cette richesse et intervenait dans tous les domaines pour transfuser au travers de tous ses tubes ministériels et guichets bureaucratiques : allocations, subventions, aides, indemnités, avantages et prestations diverses…

Tant qu’il y avait création de richesse, le système marchait : l’État prenait par les impôts et redistribuait selon ses propres critères (c’est à dire qu’il gaspillait un maximum comme le soulignait tous les ans la Cour des Comptes), mais en gros la société était riche et donc on pouvait se payer les erreurs d’un État keynesien.

Là où ça coince, c’est quand il n’y a plus de création de richesse : Les entreprises ne font plus assez de bénéfices, elles n’embauchent plus, les impôts et les cotisations ne rentrent plus… et l’État n’a plus d’argent à transfuser ! La poche de sang se vide. La perfusion ne peut plus continuer. Et dans ce cas là vous imaginez ce qui va se passer ? Vous ne voyez pas ? Regardez le malade sur le lit et vous comprendrez très vite ce qui va se passer ! Vous ne trouvez pas qu’il a déjà très mauvaise mine ?

L’Etat providence c’est magique (la cigale et la fourmi)
C’est votre avenir, choisissez : capitalisme ou Étatisme ?
Quand l’Etat-Providence s’échouera…
Pourquoi le Darwinisme économique de Hollande ne peut pas marcher
La poule capitaliste et le mécanisme de la création de richesse
Du capitalisme performant à la déroute de l’État-Providence
Leur anti-capitalisme a enfin marché : le sale rat de capitaliste est mort !
La culture anticapitaliste de ce pays est tout simplement terrifiante !
Une nouvelle prime pour les jeunes ? Yay ! Bientôt tout sera gratuit !

Quand l’Etat-Providence s’échouera sur la plage des illusions idéologiques ça va faire mal…

etat_providence

.
«La reprise, elle est là !», a osé dire le Président le 14 juillet. On verra bien… Mais quand l’État-providence s’échouera sur la plage des illusions idéologiques, ça va faire mal…

• Je vous résume comment ça se passe depuis des décennies : l’État a décidé qu’il savait tout faire mieux que les citoyens et les entreprises. Alors il leur a fait les poches, pris leur richesse et il s’est intronisé État-providence pour devenir le grand mamamouchi distributeur de bonbons et de douceurs à tous les guichets ! Quand il y avait des problèmes, il disait que c’était lui la solution mais qu’il fallait qu’il prélève encore plus et dépense encore davantage ! Continue reading

Si la Banque européenne rachète les dettes souveraines, putain c’est super cool !

banknotes

.
Comme les Français sont des abrutis — et surtout totalement incultes économiquement — (car formés depuis des décennies par une université über-marxiste ripolinée post-keneysienne) ils sont persuadés que l’État est un gentil Père-Noël plein aux as et que son rôle est de dépenser sans compter pour leur payer leurs joujoux.

Comme on leur a dit que c’était un État Providence, il l’ont cru. Et si le Père Noël a parfois des fins de mois difficiles, pas de problème : les sales riches sont là pour ça, ils n’ont qu’à payer plus d’impôts. Leur argent n’est d’ailleurs pas le leur mais celui de l’État qui, jusqu’à présent, a eu la grande générosité de ne pas tout leur prendre comme c’eut été normal dans une république vraiment juste. C’est ce qu’ils appellent “sauver le modèle français par la solidarité”.
Continue reading

Chic, l’Etat va annoncer de nouveaux “chocs” d’investissements !

En ce moment, je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais les hommes politiques adorent les “chocs” : choc de compétitivitié, choc de simplifications administratives, choc par-ci, choc par là… Et pas des petits chocs rikikis : non, non, de grands beaux chocs étatiques et sur dix ans s’il vous plait…

Comme en ce moment c’est le Pôle Emploi qui est carrément en état de choc, ils viennent donc, en leurs grands et beaux bureaux dorés, de décider un nouveau choc, mais d’investissement cette fois. Un choc décidé par des politiques pour – mais si, vous savez bien : arrêter le décrochage du pays, améliorer sa productivité globale et préparer l’avenir. Le premier ministre le présentera dans les prochaines semaines, «avant l’été»…

dette_boum_A

Continue reading

La bureaucratie occupe 90% de nos vie !

tete_cerveau_2
.
Tout à coup, en voyant cette image j’ai compris pourquoi j’avais mal à la tête : l’Etat ne s’occupe pas seulement de 30% de ce qu’on fait, mais de 90 %. Rien ne lui échappe : il est partout et se veut compétent sur tout. Il ne le fait pas bien mais il s’occupe tout de même de tout. Il y a un Ministre – et un ministère – pour chaque activité. Ils gèrent nos vies de A à Z. Et en échange de cette servitude volontaire … on croule sous la bureaucratie, les impôts, les taxes et la dette. Pas géniale leur idée ? Continue reading

Une France gouvernée par des Shadocks

baignoire1
.
Il y a deux sortes d’hommes politiques… Les bons, et les mauvais. Le problème avec les Français est que, chaque fois qu’ils ont eu le choix, ils ont voté pour les plus mauvais. Ils auraient pu choisir des systèmes souples, décentralisés, privilégiant la liberté ; ils ont préféré subventionner l’inverse : l’Étatisme et sa rigidité, le centralisme jacobin et la bureaucratie dépensière et ruineuse. Continue reading

%d bloggers like this: