Un Gouvernement pléthorique ou “resserré” ? Mais ce n’est absolument pas le problème !

Gouvernemement_plethorique_A
.
Dans une interview pour Le Parisien dimanche, Jean-Marc Ayrault vient de se déclarer favorable à un gouvernement resserré… “En Europe, a-t-il observé, beaucoup de gouvernements ont moins de ministres, et ça ne marche pas plus mal».

Tiens, tiens, le Premier ministre se réveille. Les élections approchent et il commence à percevoir la désillusion grandissante des Français devant les échecs de son Gouvernement pléthorique, et le ras-de-bol des contribuables devant un État de plus en plus inefficace qui les accable d’impôts alors qu’il est incapable de remplir ses missions les plus basiques. Mais ce que le Premier ministre n’a manifestement toujours pas compris est plus grave. Continue reading

Pourquoi le Darwinisme économique de Hollande ne peut pas marcher !

dinosaure_holl

Hollande est persuadé que les dinosaures, qui courraient au bord des falaises, se voyaient pousser des ailes au moment où ils allaient être précipités dans le vide. Forcément, les meilleurs doivent survivre — et donc en tout premier lieu les socialistes puisqu’ils veulent notre bien et qu’ils sont la garantie joyeuse de lendemains qui chantent… Le Marxisme ne l’avait pas prévu, mais pour les adeptes de la théorie de l’Évolution, la nature doit faire pousser des ailes aux dinosaures périmés au moment où ils risquent de disparaître.

Pour Hollande c’est pareil : avant que tous les clignotants ne passent au rouge, il était profondément socialiste, maintenant il est résolument “social démocrate”. Il aura suffi de quelques mois : “regardez mes pattes, je suis souris” nous avait-il dit. Puis, voyant la déroute annoncée : “regardez mes ailes, je suis oiseau !” Le problème, évidemment, c’est que le Darwinisme et la théorie de l’Évolution, ça ne marche pas en économie ! Continue reading

L’État a un plan stratégique pour vos poissons rouges !

poissons-rouge-vw_A
.
Montebourg vient encore de le redire : l’État doit intervenir partoutt. Mais rassurez-vous : c’est pour votre bien. Le Gouvernement a tout compris et il dispose des boites à outils et de tout l’appareil idéologique nécessaire pour bien comprendre vos problèmes et les traiter efficacement. Donc quand vous le voyez approcher avec ses “plans stratégiques” ou ses projets pour changer vos comportements, surtout n’ayez pas peur : c’est pour votre bien qu’il le fait ! Et si ça n’a pas encore marché, c’est simplement parce qu’il n’est pas encore allé “assez loin, assez vite, et assez fort” ! Continue reading

La poule capitaliste et le mécanisme de la création de richesse en 3 images

Poule-capitaliste_AA

L’incompréhension du monde de l’entreprise par nos dirigeants est sidérante. Les entreprises ne sont évidemment pas là pour servir de tirelires à l’État ! Elles ne sont pas des boites à sous pour financer leurs dépenses publiques (toujours plus massives et dont la gabegie est dénoncée tous les ans par la Cour des Comptes). Les entreprises ne sont pas des guichets du fisc mais des machines à créer de la richesse et des emplois. Continue reading

Comment purger la bureaucratie d’État en douceur, sans mettre les fonctionnaires dans la rue ?

bottin-adm
.
Régulièrement les politiques en mal de résultats nous annoncent un prochain remaniement ministériel qui devrait évidemment tout résoudre. Comme si cela pouvait changer quoi que ce soit (à part donner un hochet aux médias et de quoi tartiner pendant une semaine pour distraire l’opinion). On se moque évidemment complètement qu’il y ait deux ou trois ministres ou secrétaires d’Etat en plus. Ce qu’il faudrait, en fait, c’est supprimer carrément les trois quart des ministères : pour réduire les dépenses et mettre un coup d’arrêt à l’accroissement sans fin d’une bureaucratie inefficace … Continue reading

Micro-erreurs : corrigées immédiatment. Macro-désastres : on verra plus tard !

banane_macro
.
Vous et moi, quand on fait des erreurs, ce sont généralement des “micro” erreurs qu’on peut corriger assez facilement. Et surtout rapidement : même si vous dépensez trop sur votre carte de crédit pendant deux mois consécutifs, généralement – si vous n’êtes pas débile – vous corrigez l’erreur immédiatement et tout se remet en ordre. Toutes les professions font ça : si le boulanger se trompe un jour entre la farine et le plâtre, généralement il corrige dans l’heure ! Le plombier aussi, l’architecte aussi… Vous et moi, les entreprises, les artisans, tous, dès qu’il y a un petit truc qui merde, on corrige. Et tout de suite.

Mais l’Etat, lui, est très au-dessus de ça ! Pensez donc, il ne contente pas du “micro” : le micro c’est bon pour vous et moi, pour les nuls en fait ! Lui donne carrément dans le macro : macro-économie, macro-décisions, macro-plans, macro-tout quoi ! Et surtout macro à long terme : les emprunts pour financer la dette ou les “modèles” qu’il invente tous les jours (pour les emplois aidés, le logement etc) ce sont des usines à gaz dont on ne mesurera la gravité et la nocivité que dans cinq ou dix ans ! Vous parlez de la bonne surprise quand on glissera sur les peaux de bananes !

Et donc quand l’Etat merde, ça merde macro grave mais on ne l’apprend que beaucoup plus tard ! Vous allez voir ce que leurs macro-décisions actuelles vont produire pour la création d’emplois, la construction de logements, la création de richesse, l’éducation etc… Ça va être macro-désastre. Mais bon, faut pas le dire, sinon on est rabat-joie et pessimiste alors qu’eux sont résolument optimistes et positifs !

L’Etat devrait finalement tout faire, ce serait tellement plus cool…

Etat_uber_alles
.
Finalement, je pense qu’ils devraient être logiques jusqu’au bout de leur idéologie anticapitaliste et supprimer toutes les entreprises (vous savez ces pièges à salariés qui sont gérés par ces sales rats de capitalistes assoifés d’argent)… Et tout nationaliser en créant des ministères pour tout. On a déjà une liste tellement longue qu’il ne doit plus guère y avoir que deux ou trois secteurs qui échappent à l’emprise de l’Etat, donc fastoche de boucler la liste… Et comme ça au moins, ils contrôleraient enfin tout et n’auraient même plus besoin de faire des chocs de simplifications administratives… Continue reading

La mort du sale rat de capitaliste racontée aux petits enfants

piege2
.
Je repensais ce week end au mécanisme qui faisait la richesse d’un pays : les entreprises créent et vendent des produits ou des services, elles gagnent de l’argent, elles distribuent des salaires aux travailleurs et des dividendes aux apporteurs de capitaux. Et, pendant des decennies, ce système dit capitaliste a super bien fonctionné. La machine à produire du capital et de la richesse fonctionnait.

Et puis l’Etat est arrivé avec ses grosses pattes pleines de doigts et il a dit: “Il n’est pas normal que cette richesse m’échappe : je vais la taxer et remplir mes propres caisses et comme ça je deviendrai un “Etat providence” dont personne ne pourra plus se passer (j’aurais mes armées de bureaucrates et mes clientèles que j’arroserai d’aides, de subventions et d’allocations (si elles me servent bien et votent bien naturelllement).

Alors l’Etat a créé des impôts sur les bénéfices, et des impôts sur les plus-values et des taxes un peu partout. Et les entreprises ont peu à peu cessé d’être des machines à créer de la richesse pour devenir des tirerlires pour l’Etat. Et puis elles ont fait moins de bénéfices, et puis plus rien du tout, et puis elles ont fermé boutique et puis envoyé les salariés au Pôle Emploi où l’Etat les paye en “contrats d’avenir” financés par les impôts qui ont détruit les entreprises…

Regardez ce piège fiscal et vous comprendrez très vite.
Continue reading

La bureaucratie occupe 90% de nos vie !

tete_cerveau_2
.
Tout à coup, en voyant cette image j’ai compris pourquoi j’avais mal à la tête : l’Etat ne s’occupe pas seulement de 30% de ce qu’on fait, mais de 90 %. Rien ne lui échappe : il est partout et se veut compétent sur tout. Il ne le fait pas bien mais il s’occupe tout de même de tout. Il y a un Ministre – et un ministère – pour chaque activité. Ils gèrent nos vies de A à Z. Et en échange de cette servitude volontaire … on croule sous la bureaucratie, les impôts, les taxes et la dette. Pas géniale leur idée ? Continue reading

Il faut repousser le despotisme marshmallow de l’Etat

MarshmB2

.
Plus le temps passe et plus je me dis qu’on y est presque : un État despotique mais cool – genre marshmallow – et des citoyens soumis ayant renoncé à leur liberté et, ce qui est pire encore, souriant béatement devant leur servilité volontaire. Ce texte, qui date de… 1840, gagne à être relu inlassablement aujourd’hui.

“… au dessus de ceux-là s’élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d’assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l’âge viril ; mais il ne cherche, au contraire, qu’à les fixer irrévocablement dans l’enfance ; il aime que les citoyens se réjouissent, pourvu qu’ils ne songent qu’à se réjouir. Il travaille volontiers à leur bonheur ; mais il veut en être l’unique agent et le seul arbitre ; il pourvoit à leur sécurité, prévoit et assure leurs besoins, facilite leurs plaisirs, conduit leurs principales affaires, dirige leur industrie, règle leurs successions, divise leurs héritages ; que ne peut-il leur ôter entièrement le trouble de penser et la peine de vivre ? »

“…que ne peut-il leur ôter entièrement le trouble de penser et la peine de vivre ?”

Magnifique description de l’État moderne et de la soumission méprisable de citoyens courbés. Tragique.

Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique, 1840, Gallimard, collection « Folio histoire », 1961, t II, Quatrième partie, chapitre 4, p.434

L’interventionnisme va régler le chômage, cette fois c’est sûr !
La bureaucratie occupe 90% de nos vie !
Au contraire, il faut qu’ils prennent des vacances !
La bétise crasse de l’Etat pendant la canicule de 2004

Petits bouts de servitude volontaire :
Finalement la crédulité de ce Peuple est sans limite
Il faut leur décerner la médaille
La terrifiante servilité des médias

%d bloggers like this: