Mais mon bon Monsieur, sans l’Europe, ce serait carrément la guerre !

Europe_suisse_A

Ceux qui suivent ce blog savent que j’aime tout particulièrement la Suisse qui, comme chacun sait, ne fait pas partie de l’Union Européenne… Et donc chaque fois que j’entends leurs arguments pour défendre leur Europe de Bruxelles (je précise bien : telle qu’ils l’ont construite à Bruxelles) et qui n’arrive pas à convaincre des peuples qui devraient pourtant être en extase et sauter de joie comme des cabris en criant “l’Europe, l’Europe, l’Europe !” — je me dis qu’il y a peut-être tout simplement quelque chose qui cloche dans leurs têtes et que ce sont les Peuples qui ont finalement raison de ne pas être satisfaits. Continue reading

“Aimer l’Europe ?” nous on veut bien : mais alors qu’elle y mette du sien pour se rendre séduisante !

Europe_YEUXA2
.
Le défaut des pro-Européens c’est qu’ils accusent systématiquement d’être anti-européens tous ceux qui demandent seulement à “Bruxelles” de changer et de se réformer pour cesser d’être un repoussoir à l’idée Européenne aux yeux de trop d’électeurs. Bien sûr que les peuples sont plutôt pour l’Europe, ils ne sont pas stupides. Mais à condition que les gens de Bruxelles comprennent que ce qu’il font — et la manière dont il le font — n’est pas ce qui a été promis aux peuples justement. Que tous ces commissaires de Bruxelles arrêtent de trahir le rêve européen et les Peuples seront “pour l’Europe” ! Que les bureaucrates hors-sols arrêtent de gèrer l’Europe du haut d’un “comité central” digne de la bulgarie de l’époque communiste (ici) ! Et alors, oui, les gens de la rue “aimeront l’Europe” et voteront pour elle avec enthousiasme, sans faire de manière, et sans se laisser séduire par les sirènes extrémistes. Les “pro-auropéens” se sont-ils au moins demandé pourquoi les “anti-euro” avaient le vent en poupe et allaient sans doute faire un carton ? S’il n’y a plus de passion pour l’Europe, plus d’ardeur et plus d’élan, c’est peut-être bien que “Bruxelles” y est pour quelque chose non ? Si l’Europe provoque aujourd’hui le scepticisme, le doute, la crainte et parfois même le rejet, ce n’est peut-être pas uniquement parce que les Peuples sont idiots ou que les gens de Bruxelles n’ont “pas assez communiqué” sur leurs incroyables succès ! C’est peut-être aussi parce qu’il y a quelque chose qui cloche en Europe et que ce qui a été fait n’est pas aussi reluisant, flamboyant ou étincelant qu’ils le prétendent ! Continue reading

Hollande remanie encore et crée quatre nouveaux ministères : «Miniver, Minipax, Miniamour, Miniplein»

orwell2
.
La propagande fait rage — notamment à l’occasion des élections éuropéennes. Les phrases creuses et les slogans dérisoires se substituent de plus en plus aux vrais arguments. “Chaque année” disait George Orwell dans 1984, “de moins en moins de mots, et le champ de la conscience de plus en plus restreint”. J’ai déjà fait plusieurs posts sur ce sujet, mais tenez, puisque je parle d’Orwell, relisez donc ce qu’il disait :

« … quatre ministères se partageaient la totalité de l’appareil gouvernemental. Le ministère de la Vérité, qui s’occupait des divertissements, de l’information, de l’éducation et des beaux-arts. Le ministère de la Paix, qui s’occupait de la guerre. Le ministère de l’Amour qui veillait au respect de la loi et de l’ordre. Le ministère de l’Abondance, qui était responsable des affaires économiques. Leurs noms, en novlangue, étaient: Miniver, Minipax, Miniamour, Miniplein.» Continue reading

Ne critiquez surtout pas “Bruxelles” sinon ils vous accuseront d’être “contre l’Europe” et “contre la Paix” !

europe_smiley_AA
.
Ce que je comprends — en lisant les “tribunes” et la propagande officielle — c’est qu’il ne faut surtout ne pas dire qu’on est “contre la bureaucratie de Bruxelles”. Il faut juste dire qu’on est “pour l’Europe”. Ça suffit et ils sont contents. Sinon ils en concluent que vous êtes contre l’Europe et ils vous accusent d’être pour le “repli national”, la “fin de l’euro”, le retour des guerres entre la France et l’Allemagne, que vous voulez déchirer les traités, rétablir les droits de douane, réinstaller les guérites de la police des frontières, et peut-être même refaire travailler les enfants dans les mines ! Continue reading

Europe : il faudrait peut-être qu’ils changent de discours !

souris_europe_A
.
Qu’ils change ce disque rayé. Et surtout qu’ils arrêtent leur propagande… Continue reading

Europe : assez des grands discours creux. Du concret, s’il vous plait !

handicaps_A

Hier, je passais devant cette école élémentaire au coin de ma rue : ils avaient installé un magnifique équipement d’accès pour les handicapés qui m’a frappé par sa simplicité, et sa flexibilité… Juste en face de l’école, ils installaient également les panneaux électoraux sur lesquels des politiciens hors-sol vont nous coller leurs propagande affligeante et afficher leurs slogans creux, dérisoires et coupés du réel. C’est surtout cela qui m’a frappé : d’un côté le concret, le tangible, le réel et surtout l’utile pour des milliers de personnes. Et de l’autre : le vide des idéologies et les phrases creuses d’une minuscule élite politicienne prétentieuse, persuadée qu’elle règlera les problèmes avec des discours de politique générale… Tragique dérive de ce que devrait être la politique : la gestion de la vie de la cité. Ils en sont loin. Continue reading

Hollande discrédite la voix de la France en Europe

desir_contrepoints_A
Je n’ai rien à ajouter tant j’ai honte pour la France. 12 ministres en 12 ans aux Affaires européennes c’était déjà un très mauvais signe. Mais maintenant, Harlem Désir, c’est tellement énorme qu’on se demande si ce n’est pas de la provocation pure et simple. Les choix de Hollande sont tout simplement tragiques et funestes pour la France qui aura beaucoup de mal à se remettre de ce quinquennat pitoyable. Continue reading

Europe : je me demande quelle image pourrait bien les réveiller !

europe-en-ruines_B

Le 25 mai prochain, après les élections municipales, ça va être le tour des européennes. Chic : ils vont nous inonder de leurs spots de propagande officielle congelés dans les frigos de Bruxelles sur leurs thèmes favoris : “l’Europe a empêché les guerres”, ou “l’Europe a arrêté le retour de la bête immonde du fascisme”, ou “l’Europe du progrès qui a interdit le travail des enfants dans les mines!” etc… Rien de bien nouveau en somme : vive Bruxelles et sa belle bureaucratie ! Continue reading

La Commission européenne est carrément tombée sur la tête !

Olli-Rehn-1
Olli Rehn, commissaire européen chargé des Affaires économiques
.
La Commission europénne vient d’analyser la situation économique dans l’eurozone. Sur 17 pays européens, 14 (oui quatorze) souffrent de déséquilibres graves. C’est donc un splendide succès pour cette Zone euro magnifique et cette Europe florissante dont ils nous promettaient tous qu’elle allait nous assurer la croissance, le bonheur et la félicité… Mais le plus drôle est évidemment le jugement que la Commission porte sur l’Allemagne. Continue reading

Rien qu’en regardant cette photo, vous comprenez pourquoi c’est très mal barré pour l’emploi des jeunes !

CEPEJ
.
Tous ces gens, ce sont les chefs d’États réunis, le 12 novembre 2013, pour la “Conférence de Paris pour l’emploi des jeunes”. C’était hier, mais comme vous avez déjà tous oublié ce Sommet, je vous le rappelle que son but était de “mobiliser, autant qu’il sera possible, tous les financements en direction de l’emploi des jeunes”. YAY ! Hollande s’est fendu d’un beau discours, mais ce qui était surtout important pour eux, c’était la photo : car ils se sont brusquement rappelés qu’il y avait des élections européennes l’année prochaine, alors ils se bougent, vite, histoire de montrer que l’Europe c’est cool et pas seulement une zone sinistrée de déroute économique et de chômage massif… Continue reading

L’europe et l’euro ? “il n’échappe plus à personne que c’est lamentable !”

regisDebray
.
J’écoutais tout à l’heure Régis Debray — interrogé sur l’Europe et l’euro à France-Culture (les élections européennes approchent et ils se réveillent) — évoquer un texte qu’il avait fait paraître en 1999 dans les Cahiers de Médiologie, quand l’euro avait été lancé. Et il rappelait que, contrairement aux américians, les européens n’avaient pas été capables de trouver une image concrète de leur Union pour illustrer leurs billets de banque (à part les sinistres ponts qui vous sapent le moral quotidiennement). Aujourd’hui, en 2013, il avouait que son diagnostic sur l’europe avait empiré mais que tout était déjà inscrit dans le billet d’euro créé à l’époque et qui n’était à l’évidence qu’un billet de Monopoly. Continue reading

Nos dirigeants européens sont des pleutres minables !

rushdie__Snowdon2

.
Quand les dirigeants ont de l’honneur et de la dignité, les peuples ont de l’honneur et de la dignité. L’Europe d’aujourd’hui a des dirigeants minables qui se couchent comme des larves au moment où ils pourraient montrer, collectivement, qu’ils ont une colonne vertébrale et le sens de l’honneur. Mais non, ils se couchent. Ils s’étaient déjà couchés en 1989 quand une fatwa de Khomeini pourchassait Salman Rushdie. [Ils s’étaient tous couchés sauf … M. Thatcher qui lui avait courageusement offert asile et protection !].

Aujourd’hui une fatwa d’Obama pourchasse Snowden, qui révèle pourtant la vérité, et ils se couchent encore. A Munich déjà ils s’étaient couchés… Décidément on n’a pas de chance avec nos dirigerants européens : normal donc que l’Europe soit dans ce piètre état !

Je relisais ce matin — en repensant à l’affaire Snowden justement — ce récit de l’occupation allemande au Danemark, à l’époque où des dirigeants savaient encore ce qu’était l’honneur :

“Un décret nazi ayant ordonné que tous les Juifs aient à porter “l’étoile jauneé”, le roi Christian et toute sa famille arborèrent ostensiblement cet emblème. Les Danois ne furent pas lents à comprendre et tous imitèrent le geste solidaire qui, bien sûr, réduisait à néant les intentions des nazis.

Par de telles initiatives, le souverain très aimé devenait fort gênant. Les autorités allemandes crurent bon de l’enfermer au Château royal avec l’interdiction d’apparaître désormais en public. Puis ils répandirent le bruit que le roi était souffrant et gardait la chambre, ce qui ne trompa personne. Alors le mot d’ordre fut lançé par la Résistance, puisque le roi était malade, de lui souhaiter un prompt rétablissement et de “le dire avec des fleurs”. Aussitôt, les services de livraison furent débordés de commandes. Les fleuristes ne savaient plus où donner de la la tête et l’on vit, en pleine occupation, cette chose unique : une ville entière paralysée sous des bouquets ! Ce n’était pas seulement les rues de Copenhague mais toutes les voies d’accès de la capitale qui étaient bloquées par des gens à pied, en voiture et à bicyclette qui portaient innocemment des fleurs au roi. Et comment refouler ces manifestants de sympathie ? Pour pouvoir librement circuler à nouveau, les Allemands durent céder, sans effusion de sang, à la volonté du peuple et rendre au souverain une liberté définitive”.

Cela pourrait être un conte, c’est de l’histoire contemporaine !

(Cité par Micheline Flack)

Snowden : Obama v. Nixon, deux poids/deux mesures
Ouf, Fabius se réveille le 21 octobre 2013 !
Zola reviens ! ils sont tous anesthésiés !
La langue de bois et l’embarras d’un Porte-parole, quel délice !
La liberté, c’est bien encore à l’Ouest, n’est ce pas ?
La NSA espionnait aussi l’ONU !
Je ne peux pas croire à une statue de la Liberté !
Big brother is watching you
Obama & Snowden, David & Goliath : Antigone reviens !
Lettre ouverte de Jeff Jarvis au Pdt Obama (22 août 2013)
Quelques artistes réagissent en appelant un chat un chat.
En économie aussi les dirigeants européens trahissent leurs peuples !

Ça y est : avec la Croatie on est 28 ! Yay !

europe_28

.
Le 1er juillet 2013 – oui c’était aujourd’hui – la Croatie est devenue le… 28e état membre de l’Union Européenne. Yay ! Plus on est de fous en très mauvais état (l’économie Croate est en panne depuis cinq ans) et plus on va s’amuser. Faut bien que ce soit fun l’Europe non ? On est tous gravement malades et au bord du gouffre mais pas grave, on continue à s’élargir. Faut pas changer une formule qui gagne !

En gros, ce que je pense, c’est qu’on aurait du rester à 6 (six). Puis unifier très soigneusement nos systèmes économiques et passer à 12 (douze). Puis harmoniser encore dans le détail nos systèmes sociaux, fiscaux, éducatifs etc. Et puis … et puis faire une pause pour voir si on pouvait aller plus loin encore dans l’unification de nos systèmes avant de passer à 15, puis à 25… (je dis 15 puis 25 mais je n’en pense pas un traitre mot : je serais resté à 12). Au-delà, comme on l’a vu, c’est ingérable. A 28 c’est le désordre et l’entropie (en application simple du deuxième principe de la thermodynamique). Ou alors – s’il faut absolument s’élargir – on exige de ceux qui veulent rentrer qu’ils montrent patte blanche et soient totalement euro-compatibles. Punkt !

Naturellement, je précise que je parle de construire une vraie “Europe” : Continue reading

Les économies européennes sont dirigées par des fous !

Bon, je ne vais pas vous faire perdre du temps avec ça, mais l’Europe n’est pas sortie de la crise : le pathétique président de la Commission européenne (oui il s’agit de Barroso) vient de déclarer que… “l’austérité avait atteint ses limites” ! Donc finies les nécessaires réformes structurelles, finie la maîtrise des dépenses publiques, finis les efforts d’assainissement budgétaire, finis les objectifs de réduction des dettes nationales…

Youpi, ils vont donc encore relancer leurs dépenses en s’endettant encore davantage ou en nous piquant encore plus d’argent ! Bref ça va juste repousser le désatre… Je ne dis rien, mais si vous voulez savoir ce que je pense vraiment : je pense que ces gens sont cinglés. Des cinglés graves !

RELANCE_01
.
Et il y a plus de 3,2 millions de chômeurs en France, près de 3 millions en Italie et plus de 6 millions en Espagne ! Vous voyez donc bien que toutes leurs politiques de relance par l’endettement marchent le feu de Dieu :-(
.
Il y a deux sortes d’hommes politiques…
Le fou est mort, vive le Fou !
Le Pôle Emploi est en feu !
Et surtout, surtout, ne les critiquez pas !

.
Autres BD :
Montebourg officiellement chargé de “redresser le retournement”
Il faut que je retrouve ma fourche !
Madame Trierweiler First Lady ?
L’Etat devrait finalement tout faire…
En direct avec le Porte-parole du Gouvernement
Chic, l’Etat va annoncer de nouveaux “chocs” d’investissements !
Douce France…
Ne pas trop énerver le Peuple
Vous avez dit Titanic ?
La relance par la dépense c’est cool !
Leur relance si ça marchait ça se saurait !
Les politiciens européens sont en train de trahir leurs peuples
une collecte pour aider les Ministres pauvres !
Moi ça ne me gène pas que les ministres aient des patrimoines élevés
Prisons : une réforme simple pour éviter les évasions
Mais ils déstabilisent la démocratie ma parole ?
Et l’option “conscience”, on l’active comment ?
Et les vraies solutions c’est pour quand ?

Vous ne l’avez pas eu au tirage ? Essayez donc au grattage !

referendum.jpg
Je ne suis pas madame Michu et je ne vais pas me mettre à faire de la politique sur ce blog (elle me pompe déjà assez quand je l’écoute à la radio). Mais cette histoire de “mini-traité” européen me turlupine. Je pense en effet que l’Europe est une chose trop importante pour qu’on la construise sans les peuples. L’Europe doit être le fruit d’une adhésion collective et d’un acquiescement massif des peuples – et pas le résultat de petits arrangements entre chefs d’Etat et quelques parlementaires. Sinon elle ne sera jamais perçue que comme une bureaucratie de plus. On peut donc être pour ou contre ce mini-traité – là n’est pas le problème – mais la nature de son approbation et la procédure utilisée pour le faire me semblent une question centrale du point de vue de la démocratie. Je ne dis pas que le Parlement n’est pas démocratique, mais il y a deux ans, précisément parce qu’on considérait que la construction européenne ne pouvait pas se faire sans les peuples, on avait eu recours au référendum. On avait d’ailleurs, à cette occasion, constaté un décalage frappant entre le peuple (qui avait dit non) et ses représentants (qui auraient voté oui). Si on décide aujourd’hui de remettre ça sur le tapis, ne faudrait-il pas un parallélisme des formes ? Il n’y a d’ailleurs pas beaucoup de risques car je pense que les Français ne sont plus dans le même état d’esprit et approuveraient le traité. Mais encore une fois (qu’on soit pour ou qu’on soit contre) la démocratie n’est pas un jeu de la Française des Jeux : on ne peut pas dire “ce qu’on n’a pas eu au tirage avec le Peuple, eh bien on va essayer de l’obtenir au grattage avec les parlementaires”. Je vois mal comment on pourrait, sur ce sujet fondamental, passer dans le dos – ou sur la tête – du peuple. Bon, j’arrête, la politique, comme vous le voyez, ce n’est pas vraiment mon truc. Je retourne donc à mes casseroles : faut bien faire tourner la marmite !

Ah, la “vieille europe” avait du bon !

holbein2.jpg C’est marrant, on est le premier mai, c’est la fête du travail. Dans la rue, ils défilaient avec des banderoles pour demander des sous et des emplois. Et moi je suis en train de lire un livre sur Holbein où l’auteur décrit l’effervescence des centres artistiques et commerciaux de l’époque : “Anvers, Londres, Venise, Augsbourg, Florence, Venise… où la richesse et l’opulence stimulait le travail, le commerce et les oeuvres de l’esprit. Le financier et l’humaniste, l’armateur et le peintre, le négociant et l’imprimeur, tous concouraient à la prospérité de ces villes qui suscitaient l’admiration de l’europe entière. Les peintres, les sculpteurs, les artisans travaillaient (et pas en intermittants du spectacle). Sur les eaux grises de l’Escaut voguaient mille vaisseaux, cent navires entraient et sortaient journellement du port flamand. A perte de vue s’étendaient les docks; une activité incessante animait les entrepôts et les maisons de commerce. Les ports exportaient la laine, les draps, le plomb, l’étain… Sous le ciel bleu de l’Adriatique ou au milieu des brouillards de la Tamise les marchands affluaient de partout : de Nuremberg, de Cologne, de Strasbourg, de Lyon, de Venise, d’Augsbourg, de Londres… La Sérénissime construisait des palais sur la lagune ; servie par une flotte de quatre-vingt mille galères, l’industrie vénitienne envoyait ses créations aux confins de l’Inde, de la Perse et de l’Afrique… Partout, arrivaient ses draps d’or, ses cuirs, ses dentelles, ses verreries, ses glaces, ses armes, ses laines teintes…”
Je lis ce chapitre et au même moment, dans la rue, ils défilent avec des banderolles et des klaxons pour protester contre l’absence d’emplois, l’absence de croissance, l’absence d’activité, la multiplication des faillites et des plans sociaux… Comment ne se rendent-ils pas compte que depuis trente ans les politiques et les bureaucrates de Bruxelles et d’ailleurs s’y sont pris comme des manches ; qu’ils mènent l’europe élargie à la dérive et les conduisent carrément au désastre ? On est le premier mai, c’est la fête du travail et je me replonge dans Holbein. Cela vaudra mieux…

Oui, je sais, ma vieille europe est un pays de cocagne, et alors ? on a le droit d’être nostalgique non ?

Des petits tonnelets en bois comme carte de crédit

Des petits tonnelets en bois comme carte de crédit !

Dans son Journal, Albrecht Dürer parle d’un voyage qu’il a fait aux Pays-Bas de juillet 1520 à juin 1521. On le voit partir de Nuremberg en emportant des lots de gravures enfermées dans des petits tonnelets de bois et s’en servir comme monnaie d’échange sur la route. Aux gens qu’il rencontre, à un noble ou un évêque bienveillants, il donne une gravure en matière de remerciement… A un seigneur portugais rencontré à Anvers qui lui avait fait cadeau d’un petit perroquet vert, il offre quelques bois gravés… Il donne à maître Bernard, une Passion sur cuivre qui lui remet en échange une bourse noire d’Espagne valant trois florins… Il offre aussi une Passion sur cuivre à Erasme de Rotterdam (image).
J’aimerais bien qu’on puisse encore se balader en europe comme Dürer, d’auberge en auberge et où, le soir après dîner, on puisse tirer le portrait à l’huile d’un tavernier de Nüremberg pour payer nos chopes de vin ! Mais maintenant on a la commission européennen, des mac Donalds et des bandes d’arrêt d’urgence sur les autoroutes…
Je ferai le voyage avec Dürer dans une autre vie ; avec des petits tonnelets de bois à la place des cartes de crédit en euros !

Ah la “vieille europe” avait du bon ! et La vieille chrétienté aussi !

Expo du 24 septembre au 5 janvier 2004 au Musée Condé à Chantilly
Albrecht Dürer (1471-1528) et la gravure allemande”. 34 gravures, 6 dessins de son album de voyage aux Pays-Bas (1520-1521) ainsi que des œuvres de Martin Schongauer et Albrecht Altdorfer…

Les simples de Dürer
Des ailes de Dürer
Une chauve-souris de Dürer
Le magnifique lièvre de Dürer…

%d bloggers like this: