Souriez, c’est un ordre !

doge-gritti3.jpg La France s’enfonce dans la résignation et l’accablement. Plus personne n’a le coeur à rien. Les retraites vont mal, la sécu va mal, la recherche va mal, l’hôpital va mal, le pouvoir d’achat va mal, le logement va mal, l’éducation va mal, l’emploi va mal … et moi même, comme disait l’autre, je ne vais pas très bien. A Venise, quand ça allait mal, on faisait la fête sur ordre du gouvernement. En 1400, par exemple, le Doge Gritti ordonnait aux vénitiens de faire la fête pour ne pas se laisser envahir par le malheur de la peste qui était à l’intérieur de la ville. Faire la fête au lieu de porter le deuil, pourquoi pas ? Après l’interdiction des poils de barbe à l’école, le Premier ministre va sûrement déposer un projet de loi interdisant aux français d’être déprimés. Avant les élections ça s’impose, non ? Souriez, c’est un ordre !

Doge Andrea Gritti, portrait par Vincenzo Catena

%d bloggers like this: