Encore une belle rencontre au Luco :-)

ClaudiodiPalma_luco_01
.
Il s’appelle Claudio di Palma et j’ai passé un moment délicieux ce matin à le regarder déposer ses feuilles… Continue reading

La mise en cage des feuilles du Luco (suite)

rateau_feuilles_cage_0
.
J’avais dit, la semaine dernière, que je documenterais la mise en cage des feuilles et que j’irais les visiter au parloir grillagé de leur prison. Ce matin, en allant au Val-de-Grâce, j’ai pu voir à la fois les instruments de déportation et l’itinéraire de la mise en cage. Continue reading

Les feuilles du Luco ne sont pas folles. Elle se doutent bien qu’on va les mettre en cage !

cages_feuilles_C
.
Si j’étais une feuille du Luco en ce moment, je n’en mènerais pas large. Elles ne sont pas bêtes et voient bien qu’on s’apprête à les mettre en cage… Les prisons sont prêtes. J’irai les visiter au parloir grillagé de leur prison. Continue reading

Mains Feuilles

L’ombre, un instant, le temps d’un court rayon de soleil


Tout à l’heure, dans le vent frais, la lumière jouait avec l’ombre des feuilles de l’arbre sur la petite maison que j’aime bien… Au bout de l’avenue, ils vendaient du muguet et moi je regardais cette ombre en mouvement sur la pierre : aucun musée n’arrivera jamais à me procurer autant de joie intérieure que la beauté de la lumière qui tombe sur le monde…
Chaque fois j’entends intérieurement la phrase de la Bible où, aux premiers jours de la Genèse, il est dit : Il y eut un soir, puis il eut un matin… Et Dieu vit que c’était bon.


Quelques ombres…
L’arbre aussi fait du tai-chi
Feather of a raven
Ombres et briques
Ombres superposées…
Si c’est mon ombre qui décide…
Si c’est mon ombre qui décide maintenant…
L’ombre du bel arbre de Willy Ronis


Quelques autres arbres…
L’arbre parle. Approche, tu l’entends ?
J’aime bien cet honneur fait à l’arbre
Voir des poissons dans les arbres, ça me rassure en fait !
Comme quoi, quand ils veulent ils peuvent
Et le petit rameau cria : “pourquoi me mutiles-tu ?”
Le vieil arbre du Luxembourg en soins palliatifs
Arbres et arbres peints

Les gens de la Ville marchent sur la tête

planates_avenue3.jpg La semaine dernière ils ont taillé-coupé les hautes branches des grands platanes de l’avenue de Breteuil. C’est leur grand truc : arriver avec des grosses machines bruyantes et tout couper à la tronçonneuse mécanique. Qu’ils coupent en haut ne me gène pas, c’est même recommandé ; mais qu’ils ne s’occupent jamais de ce qui est en-dessous me tue. Ces pauvres arbres sont en train de crever : depuis plus de cinquante ans ils n’ont plus rien à manger que des cailloux. En dessous il n’y a plus la moindre motte de bonne terre : juste le métro, des canalisations, du béton, du sable et des cailloux… Avant, les feuilles tombaient et faisaient du bon humus et du compost. Miam miam disaient les platanes. Mais aujourd’hui, dès que les feuilles tombent, des cinglés municipaux équipés de lunettes de ski et d’aspirateurs à mazout viennent tout enlever en faisant un boucan pas possible. Donc, ces pauvres arbres (et les platanes sont pourtant résistants) n’ont plus rien à bouffer. Et ils crèvent la dalle. En fait, ils crèvent tout court : il suffit de les regarder les pauvres – et leurs feuilles tchernobylisées – pour s’en rendre compte. Mais comme les politiciens qui gèrent la ville marchent sur la tête, ils ne le voient pas. Ils taillent en haut parce que ça se voit; mais ce qui est en dessous ils ne le voient pas, donc ça ne les intéresse pas… Peut-être j’aurais du me présenter aux élections ?


A propos de platanes (post de 2004)

A propos de terre et de microbiologie des sols

Ecrire l’automne en braille !

En regardant tomber les feuilles, je pense à ce que voient les aveugles… Il faudrait que chaque feuille soit écrite en braille pour qu’ils puissent voir la beauté de ces magnifiques journées d’automne avec ces belles feuilles de toutes les couleurs. En tout cas, c’est clair, la Création est carrément magnifique et Dieu est grand (et un grand peintre). Les hommes auraient voulu inventer les saisons (à supposer qu’ils puissent imaginer un truc aussi beau), ils n’auraient jamais réussi à faire aussi bien. Gloria patri et filio et spiritui sancto, sicut erat in principio et nunc et semper et in saecula saeculorum. Amen !

Je vais apprendre le braille et aussi la langue des signes

Dieu est grand

%d bloggers like this: