Ne crains rien, ma petite fiscalité, je veux juste te … remettre à plat

chaperon_A
.
© Gallica – Gustave Doré

Mais non voyons, le matraquage fiscal des entreprises ne détruit pas la compétitivité !

nacelle-Fr_A
.
Avant je n’osais pas, je faisais comme tout le monde, mais désormais, quand je dîne avec des amis, je leur dit carrément que je suis résolument et farouchement capitaliste et libéral (en gros pour la libre entreprise et contre le dirigisme étatique). Si vous pouviez voir leurs têtes : ils se bouchent le nez devant des mots aussi vulgaires et nauséabonds. Pour libéral, ils ajoutent même “sauvage” pour montrer combien je suis dangereux pour la Société. Et capitaliste — mais vous n’y pensez pas, mon Dieu, quelle horreur ! Ils me citent toujours Churchill à propos de la démocratie (vous savez : «le pire des régimes – à l’exception de tous les autres déjà essayés dans le passé»), mais le capitalisme, non, pas la moindre indulgence de leur part : c’est le mal absolu. Je reconnais que par les temps qui courent, s’avouer capitaliste est presque un délit tant il est de bon ton de mépriser et agonir d’injures un système qui leur permet pourtant d’acheter leurs frigidaires, leurs voitures, leurs tablettes, leurs iPhones et – surtout – d’avoir un emploi. Et c’est là justement, à propos de l’emploi, que je sors de mes gonds …

Continue reading

La poule capitaliste et le mécanisme de la création de richesse en 3 images

Poule-capitaliste_AA

L’incompréhension du monde de l’entreprise par nos dirigeants est sidérante. Les entreprises ne sont évidemment pas là pour servir de tirelires à l’État ! Elles ne sont pas des boites à sous pour financer leurs dépenses publiques (toujours plus massives et dont la gabegie est dénoncée tous les ans par la Cour des Comptes). Les entreprises ne sont pas des guichets du fisc mais des machines à créer de la richesse et des emplois. Continue reading

Leur petite mentalité de douaniers me choque plus que leur racket fiscal !

irpp_audio2
.
Naturellement, j’ai encore oublié de cocher la case sur ma déclaration d’impôt. Et paf, ils me taxent d’une “contribution à l’audiovisuel public” de 131 euros ! Je ne dois pas être le seul dans ce cas et c’est pour ça que j’en parle. Non seulement je n’ai pas de télé, je n’en ai jamais eu et je n’en aurais jamais (la télé est pour moi le mal absolu). Mais en plus je ne veux pas contribuer à leur audiovisuel public que je considère comme dégradant pour la civilisation. Et donc je vais encore perdre du temps à les implorer, derrière leurs guichets et leurs hygiaphones, en leur expliquant que j’ai oublié de cocher la case…

Continue reading

La Présidence annonce une vaste simplification des structures ministérielles

secretGen

.

“Conformément aux orientations fixées par le Président de la République afin de relancer la croissance et compte-tenu du fait que les rentrées fiscales enregistraient un ralentissement préoccupant, il a été décidé de réorganiser les ministères afin de créer un “choc citoyen de contribution fiscale”.

Un grand Ministère d’État chargé de l’économie et des rentrées est créé.
Tous les anciens ministères deviennent des Secrétariat d’Etat auprès du ministre d’Etat et sont rebaptisés comme suit :

Ministre de la taxe et de la Culture
Ministre de la taxe et de la Communication,
Ministre de la taxe et du Logement,
Ministre de la taxe et des Sports,
Ministre de la taxe et de l’Artisanat,
Ministre de la taxe et des Transports,
Ministre de la taxe et de l’Agriculture,
Ministre de la taxe et des Entreprises,
Ministre de la taxe et de l’Économie numérique
Ministre de la taxe et du Commerce extérieur
Ministre de la taxe et de l’Énergie
Ministre de la taxe et de l’Agroalimentaire
Ministre de la taxe et du Tourisme
Etc

Courbes, inclinez-vous devant le carosse Présidentiel !

Le Président de la République a promis une inversion de la courbe du chômage d’ici la fin de l’année… Comme on ne peut pas faire mentir un Président de la République (qui forcément ne peut pas se tromper car il guérit même les écrouelles), il va bien falloir les faire se courber ces maudites courbes ! Car en République, c’est comme ça : le réel doit toujours se plier devant les promesses ou l’idéologie : -)

Donc pour “courber les courbes, ils font faire ceci :
d’abord il vont nous dire que beaucoup de chômeurs sont découragés et ont donc cessé leur recherche (et pof les courbes baisseront)
ensuite on va découvrir que, curieusement, le nombre de radiés a explosé ! (et pof, les courbes baisseront encore)
enfin et surtout le Premier ministre va créer un maximum “d’emplois d’avenir”. Ces emplois sont évidemment sans avenir (puisque subventionnés par les contribuables), mais peu importe : ils vont en créer à la pelle, un maximum, et vite (durant l’été vous allez voir ça va gazer) pour qu’à la fin de l’année les courbes s’inclinent humblement et respectueusment devant le carosse présidentiel.

Et donc il va falloir non seulement trouver de l’argent pour financer ces ruineux emplois sans avenir, mais également des formules – des éléments de langage comme ils disent – pour faire passer la pilule de la nouvelle augmentation des impôts ! (ben oui quoi, vous pensiez qu’ils étaient gratuits ? Mais non, ils ne sont pas crées par le système marchand et donc c’est le contribuable qui aura à payer la facure ruineuse de ces emplois sans avenir ! Tragique quand l’idéologie gouverne un pays.
.
telethon-fiscal_A

Continue reading

Pendant que vous payez vos impôts sur la totalité du saucisson, vos élus se croquent des saucisses de cocktails !

saucisson4_cut
.
Voici ce que dit le Canard Enchaîné qui, naturellement, n’a été repris par aucun des autres grands médias :

“… l’une des douceurs accordées aux élus, et pas seulement aux parlementaires, est le régime de la “retenue à la source” : le revenu d’un multi-élu est divisé en autant de part que de mandats, et chacune est imposée séparément. Ainsi, chaque indemnité reste dans les tranches les plus basses, autour de 20%.

En gros : VOUS, payez l’impôt comme des abrutis sur la totalité du saucisson de vos revenus. Et EUX, ils se tronçonnent leurs revenus en petites saucisses de cocktail pour qu’elles restent sous la barre des 20% et comme ça ils ne payent pas l’impôt ! Cool, hein ?
.
saucisson3
.
Le Canard avait déjà révélé que cette martingale avait permis à François Hollande – avant d’être élu à l’Elysée – de diviser son impôt par deux et d’économiser ainsi 10 000 euros d’impôts en 2010, sur les 20 000 qu’aurait dû régler un salarié lambda… Comment justifier qu’un élu paie, à revenus et charges égaux, deux fois moins qu’un salarié quelconque ?

Eh voilà : pendant que le bon Peuple arrive difficilement à boucler ses fins de mois, les élus, eux, s’arrangent pour ne pas payer d’impôt.

——–
Le barème officiel auquel ils échappent en tronçonnant leur saucisson en petites saucisses de cocktail :
.
bareme
.
On a aussi les petits fours…
Exiger d’urgence la démocratie fiscale directe !
Et ils ont le toupet de s’attaquer aux retraités !

TAXE (redevance) TAXE (prélèvement) TAXE (contribution) TAXES (impôts) TAXE… etc

fenetres_murees

.
Hier encore un cinglé proche du régime proposait une nouvelle série de taxes dans un épais rapport : taxes sur les smartphones, taxes sur les tablettes… Dans quelques mois ce sera une taxe sur les télécommandes ou une taxe sur les préservatifs… On hallucine et ce pays est devenu totalement fou.

Hier, juste pour me donner un petit coup de vertige (sans passer par la case vodka qui est déjà fortement taxée), je feuilletais la liste des taxes sur wikipedia (liste que je vous mets en bas de ce post). C’est tout simplement hilarant ! Juste de scroller jusqu’en bas de la page donne le vertige comme sur les roller coasters à Coney Island ! Allez-y juste pour vous bidonner ! Ça fait du bien comme ça quand on débute la journée :-) Et tout ça, évidemment, ne sert pas à améliorer votre quotidien ou les services publics ou je ne sais quoi qui serait vraiment utile. Non, c’est juste pour faire rentrer le maximum de sous dans les caisses de l’Etat pour que lui (pas vous) puisse l’utiliser à sa guise pour subventionner ses clientèles ou ses associations… Quelle pitié qu’on ne taille pas là dedans à la hache ! Et vite surtout avant que les gens ne sortent leurs fourches !

Ça me rappelle la vieille taxe sur les portes et fenêtres ! Encore une magnifique trouvaille de nos géniaux cervaux fiscaux. Son assiette était établie sur le nombre et la taille des portes et fenêtres. Elle ne touchait donc que les propriétaires (les méchants), avec une sorte de proportionnalité pour que les plus aisés (méchants) payent plus d’impôts (ding ding). Les bâtiments publics n’étaient évidemment pas imposés (ah mais tout de même, qu’est ce que vous pensez ?).

Cet impôt génialissime conduisit évidemment à la construction de logements à fenêtres minuscules, donc sombres, mal aérés et… insalubres. Bref, la taxe géniale dans toute sa splendeur. Pour ne pas payer l’impôt, les gens firent donc murer les fenêtres et, tenez vous bien, détruisirent même les séparateurs en bois qui partageaient certaines fenêtres en quatre (pour ne plus payer qu’une taxe) ! Et c’est comme ça, pour échapper à l’impôt, qu’apparurent les fausses-fenêtres, sans ouverture, avec parfois des dessins en trompe l’œil. Cool la fiscalité ! Heureusement qu’on a des gens comme ça à Bercy sinon où serait le génie français ? Et le pire, c’est que les triple-connards qui inventent ce genre de trucs sont toujours là.

La scie des taxes et la mise en coupe du revenu disponible des Français
Une vaste simplification des structures ministérielles
L’Etat muré

Tenez, je n’y résiste pas, je vous donne la liste ci-dessous (et ce n’est qu’une “ébauche” incomplète !) :
Continue reading

Chic, l’Etat va annoncer de nouveaux “chocs” d’investissements !

En ce moment, je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais les hommes politiques adorent les “chocs” : choc de compétitivitié, choc de simplifications administratives, choc par-ci, choc par là… Et pas des petits chocs rikikis : non, non, de grands beaux chocs étatiques et sur dix ans s’il vous plait…

Comme en ce moment c’est le Pôle Emploi qui est carrément en état de choc, ils viennent donc, en leurs grands et beaux bureaux dorés, de décider un nouveau choc, mais d’investissement cette fois. Un choc décidé par des politiques pour – mais si, vous savez bien : arrêter le décrochage du pays, améliorer sa productivité globale et préparer l’avenir. Le premier ministre le présentera dans les prochaines semaines, «avant l’été»…

dette_boum_A

Continue reading

%d bloggers like this: