Peut-être je devrais aller habiter au Yémen ?

smoke_anim2.gif Dans le FigMag de ce weekend, je lis un article qui évoque les puissantes obligations de solidarité qui existent au Yémen et qui se traduisent d’abord et surtout par une entraide bienveillante des habitants. Par exemple, dans un village, lorsque la fumée tarde à s’élever d’une maison aux premières lueurs de l’aube, les voisines accourent aussitôt, des galettes encore chaudes dans un petit panier spiralé recouvert d’un linge brodé, et s’inquiètent de la santé de la cuisinière défaillante et des besoins de la famille. En attendant d’aller habiter là bas, je vais essayer le coup de la fumée sur le toît. Peut-être que la voisine va saisir le message et m’apporter des croissants au lit dans un petit panier d’osier ? Bon, vous avez raison, il y a peu de chances que ça marche, mais je vais tout de même essayer. Je verrai bien ! Et je préviendrai comme pour l’élection du Pape, avec une fumée de couleur rouge

%d bloggers like this: