Les politiques devraient arrêter net de mentir !

china_punishment2

.
Je pense que les dirigeants européens sont fous et qu’ils devraient arrêter net : arrêter de ne pas regarder la réalité en face et arrêter de mentir à leurs Peuples !

En écoutant les nouvelles à la radio tout à l’heure, ils parlaient de la catastrophe économique en Grèce. Vraiment gravissime car — les mêmes causes produisant les mêmes effets — la crise économique et sociale ne peut que dégénérer et s’étendre progressivement à toute l’Europe…

Il y a deux jours pourtant, notre Président disait que “ça repartait”… Evidemment, personne de sensé ne le pense mais lui le dit. Quelques jours avant j’écoutais des journalistes me dire qu’il n’y avait pas d’inflation (ils ne font manifestement pas leurs courses !). Toujours le 14 juillet, après nous avoir promis qu’il n’y aurait plus d’augmentations d’impôts, il nous dit maintenant qu’il y en aurait mais “…dans l’idéal le moins possible”. Pour les retraites pareil : vous cotisez mais comme ils vident les caisses, ils ne pourront pas vous la payer comme prévu. Donc ils la baisseront et vous la taxeront. Pareil pour l’emploi etc…

Face à cette montée exponentielle du mensonge — et pour enrayer la colère du peuple qui commence à gronder — je pense qu’il faudrait trouver un truc pour qu’ils arrêtent net : de mentir, de ne pas voir la vérité en face, de rester sur leur petit nuage d’illusions idéologiques. Et quand je dis arrêter net, je le pense vraiment : arrêter net ! En recommençant tout sur une base de vérité. Et s’ils ne savent pas ce qu’il faut faire, qu’ils organisent des référendums et on leur dira ce qu’on veut. En tout cas, ils ne sont pas là pour faire de l’expérimentation sociale sur nos vies. Les Peuples ne sont pas de la pâte à modeler pour l’expérimentation idéologique des hommes politiques !

Peut-être il faut inventer de nouvelles formes dissuasives de punition ? Enfermer, par exemple, les menteurs, les falsificateurs, les tricheurs, les bonimenteurs dans des petites cages… n’importe quoi, mais quelque chose de vraiment dissuasif qui leur fasse honte, ou peur, ou les deux. Sinon ils continueront impunément.

S’ils mentent : à la cage !

A propos de mensonge…
En mentant ils trahissent leurs Peuples !
La République ment depuis tellement longtemps
Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose
Cahuzac, Bernheim etc

Revenir à la sagesse de la Chine ancienne !
© Gallica. The punishments of China, Malfaiteur enfermé dans une cage.

Les hommes politiques ne supportent pas la moindre critique !

alarme

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais les hommes politiques sont une espèce très bizarre : quand il y a un problème, on ne peut jamais les alerter et suggérer des solutions (sur la montée du chômage, la catastrophe de la dette, la réduction des dépenses, la redéfinition du périmètre de l’État ou n’importe quoi…). Outre qu’ils considèrent qu’il n’y a pas de problème, ils le prennent toujours très mal et on ne peut donc jamais les critiquer : ce n’est jamais le moment. Ni avant, ni pendant, ni après !

– Si on émet des critiques AVANT, ils disent que vous leur faites un procès d’intention !
– Si vous les critiquez PENDANT, ils disent que ce n’est vraiment pas le moment de les démoraliser ou, pire, que vous leur donnez un coup de poignard dans le dos pendant qu’eux, ils se défoncent !
– Et si vous les critiquez APRÉS, ils disent que c’est trop tard, qu’il fallait le dire avant, et que c’est facile maintenant de le dire après !

Et pour bien vérouiller, ils ajoutent de façon sarcastique : “alors maintenant ce qu’on attend ce sont des “critiques constructives” ! Sous-entendu constructives dans leur sens, sinon ce n’est pas constructif. Bref vous êtes piégé. Ahurissant non ?

Si vous ne pensez pas comme eux, c’est que vous êtes contre eux. Et donc vous êtes négatif puisqu’eux – forcément – sont “positifs” ! Bref, ne leur dites surtout pas – à aucun moment – que leurs méthodes pour lutter contre le chômage ou faire redémarrer la croissance ne sont pas bonnes : si vous tirez la sonnette d’alarme vous serez puni “jusqu’à 3750 euros d’amende, et 6 mois d’emprisonnement” !
.

*

Mode d’emploi pour désamorcer les critiques
Ils me pompent avec leur histoire de verre à moitié plein…

Une France gouvernée par des Shadocks

baignoire1
.
Il y a deux sortes d’hommes politiques… Les bons, et les mauvais. Le problème avec les Français est que, chaque fois qu’ils ont eu le choix, ils ont voté pour les plus mauvais. Ils auraient pu choisir des systèmes souples, décentralisés, privilégiant la liberté ; ils ont préféré subventionner l’inverse : l’Étatisme et sa rigidité, le centralisme jacobin et la bureaucratie dépensière et ruineuse. Continue reading

%d bloggers like this: