Je sens qu’ils sont déjà prêts pour l’inflation !

timbre_inflation-A

.
Ce matin, je reçois cette lettre et, curieusement, c’est la première fois que ça me frappe : il y a 3 zéros avant la virgule : 000, 54 !

Quand je faisais ScPo, on me racontait l’histoire de l’inflation sous la République de Weimar, qui avait provoqué la crise de 29, puis l’arrivée d’Hitler… Eh bien ça a commencé exactement comme ça : avec plusieurs zéros avant la virgule !

En 1923, les prix de détail allemands étaient passés de l’indice 1 en 1913 à … 750.000.000.000 en novembre 1923. Les prix des repas servis au restaurant variaient entre l’heure de la commande et l’heure à laquelle l’addition était présentée : les restaurateurs devaient faire payer à leurs clients l’addition en début de repas ! Il fallait aller faire ses courses avec des brouettes remplies de marks qui se dévaluaient le temps d’aller au marché. Et les timbres passaient de quelques dizaines de marks à plusieurs milliards !

Quand je vois la manière dont ils gèrent l’Europe aujourd’hui et ce qui arrive à la Grèce, je me dis que ça ne sent pas très bon et surtout je ne fais absolument plus confiance à nos dirigeants pour nous sauver du désastre car quand il n’y a plus d’argent dans les caisses, le seul moyen, pour eux, de s’en sortir c’est de laisser filer l’inflation (pour rembourser la dette en monnaie de singe). Là, je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais ils ont déjà annoncé qu’ils déconnectaient les retraites de l’inflation. Au cas où justement… Comme quoi ils ne sont pas aussi fous qu’ils en ont l’air.

Donc quand je vois ce timbre avec trois zéros avant la virgule, j’ai comme un pressentiment… Bon, oui, je sais, c’est un détail, et j’ai une proprension marginale à imaginer le pire supérieure à la moyenne, mais tout de même, ça ne me plait pas trop :-)

Le prix des timbres sous la république de Weimar … :

Continue reading

Les politiciens européens sont en train de trahir leurs peuples

Décidément, plus les jours passent, et plus on se rend compte que les politiciens européens sont totalement inaptes à règler le moindre des problèmes qui plombent l’avenir des peuples européens…

A retardement – (parce que les médias leur auront trop longtemps joué le “Tout va très bien Madame la Marquise”) – les opinions publiques finiront par comprendre que cette incurie mène à la catastrophe : les politiciens n’auront ni réglé la dette, ni maîtrisé les dépenses publiques, ni enrayé le chômage, ni réussi le redressement industriel, ni amélioré la compétitivité… Bref, rien n’aura été remis sur les rails : pas le moindre frémisement de croissance, le chômage qui se répand de jour en jour comme une lèpre, la pression fiscale et les taxes qui frappent, le pouvoir d’achat en chute libre, les entrepreneurs dissuadés d’entreprendre, la consommation qui se contracte, l’épargne qui se planque désespérément pour sauver l’avenir, et bientôt le désordre dans les rues…

Quand ils verront arriver le spectre de l’inflation qui mangera leurs dernières écomomies, les citoyens finiront par comprendre ce qui se passe (que les Grecs et les Chypriotes ont compris) et ils chercheront comment protéger leurs dernières économies : en détenant du dollar ? sûrement pas ! En se couvrant en euros ? pas vraiment non plus !!! Surtout qu’il n’est pas du tout certain que l’euro survive longtemps après les élections allemandes…
EURO_01_600
.
Je sais que ce n’est pas bien de ne pas être béat d’admiration devant l’absence de courage de nos dirigeants européens. Tant pis, je m’en moque. Ce n’est pas facile, mais il faut néanmoins essayer de se projeter vers l’avenir. Ne serait-ce que pour imaginer déjà comment se protéger de la récession, de l’inflation et ce que contre quoi les politiciens de tout bord n’auront pas su protéger leurs peuples. Pendant que de gros nuages sombres se profilent à l’horizon, les Français dansent sur le mariage pour tous, inventent une nouvelle morale laïque ou se demandent combien de mobylettes possèdent leurs dirigeants… Les gaulois seront toujours les gaulois. Ils préfèreront toujours jacasser sur le dérisoire pendant que les dominos noirs tombent les uns après les autres…
.
Le “bail-in” bancaire expliqué par Madame Michu
Une «supertaxe» du FMI sur le capital ?
Nos dirigeants européens sont des pleutres minables !
Leur relance si ça marchait ça se saurait !
Chic alors, les prévisions de croissance pour 2014 sont “optimistes” …
Youpi, ma nouvelle Banque vient de m’être livrée par UPS :-)
.
Autres BD :
Montebourg officiellement chargé de “redresser le retournement”
Il faut que je retrouve ma fourche !
Madame Trierweiler First Lady ?
L’Etat devrait finalement tout faire…
En direct avec le Porte-parole du Gouvernement
Chic, l’Etat va annoncer de nouveaux “chocs” d’investissements !
Douce France…
Les économies européennes sont dirigées par des fous !
Ne pas trop énerver le Peuple
Vous avez dit Titanic ?
La relance par la dépense c’est cool !
Les politiciens européens sont en train de trahir leurs peuples
une collecte pour aider les Ministres pauvres !
Moi ça ne me gène pas que les ministres aient des patrimoines élevés
Prisons : une réforme simple pour éviter les évasions
Mais ils déstabilisent la démocratie ma parole ?
Et l’option “conscience”, on l’active comment ?
Et les vraies solutions c’est pour quand ?

%d bloggers like this: