Jonathan et Julie, je pense à vous

Pas le courage d’écrire quoi que ce soit ce soir. Il y a des moments dans la vie où on voit bien que les mots sembent complètement vides de sens, qu’on a beau dire n’importe quoi, ça ne change rien à la vie qui s’en est allée… On reste là avec le coeur serré, les larmes qui brouillent les yeux et on a de la peine à respirer… Il sera comme les étoiles dans le ciel : on sait qu’elle ne sont plus là mais leur lumière continue de nous arriver et de briller dans nos coeurs ! J’vous aime bien, je pense à vous. E.

%d bloggers like this: