Mais bien sûr que Mirza a sa carte de Presse !

carte-de-presse
.
C’est marrant, mais non seulement on a des journalistes que le monde entier nous envie, mais en plus ils savent tout sur tout. Et surtout ils nous l’expliquent ! Forcément ce sont de grands journalistes d’investigation et d’enquête, des experts : ils cherchent, ils fouillent, ils décortiquent et décryptent tout, ils scrutent et ne laissent rien passer… De vrais pitbulls — pas des petits caniches avec des noeuds roses sur les oreilles. Oh non : ce sont de très grands professionnels ! La preuve, “ils savent tout” et en plus ils nous le disent ! Continue reading

Des journalistes soumis et serviles qui font honte à leur profession !

Elysee_ConfPresse_A
.

On voit bien, en regardant ce décor de théâtre d’ancien régime digne de Disneyland, que ces “conférences de presse” présidentiellles ne sont qu’une vaste mise en scène destinée non pas à “informer” mais à faire estampiller “média” une simple propagande officielle récitée au pupitre. Tout est organisé pour congeler la parole comme en Corée du Nord : il y a un Président, rigide derrière son pupitre conçu pour dominer l’espace. Il y a le carré monolithique de ministres déférents et au garde à vous. Il y a d’autres personnes — que je me refuse à appeler des “journalistes” car ils n’ont pas le courage de poser des questions — qui sont “accrédités” à l’Élysée, donc déjà suspects à mes yeux (comment être “objectif” en étant “accrédité” ? Quel est ce pays où la liberté de poser une question doit être “accréditée” ?). Et il y a enfin un “préposé officiel au micro-baladeur” qui ne va solliciter que les bonnes questions, sans autoriser le moindre droit de suite ou de relance ! Continue reading

Pourquoi les journalistes Français ne posent-ils jamais de questions !

Questions_russe
.
En russe, POCHEMUCHKA, c’est une personne qui pose une grande quantité de questions. Ce n’est pas un mot Français — ni à l’évidence une pratique médiatique de chez nous : vous imaginez un journaliste Français posant à un homme politique des questions qui appellent de vraies réponses ? Ou les posant à nouveau quand le politicien répond manifestement à côté en utilisant la langue de bois ? Ou exigeant d’aller au-delà des réponses-bidon, vagues ou vaseuses ? Continue reading

Affaire Snowden : Obama v. Nixon, deux poids/deux mesures !

nixon-Obama

.
Je ne dis évidemment pas que Nixon était sympathique ou qu’Obama serait antipatique, mais tout de même : l’un avait mis quelques micros dans un malheureux immeuble, et l’autre a écouté des millions de gens, des dizaines de pays, des centaines d’ambassades, des centaines d’institutions …

Les journalistes finissent heureusement par en parler, mais avec des pincettes et en faisant moultes contorsions car, voyez-vous, c’est compliqué cette histoire, il faut être nuancé, et tout de même c’est l’administration d’Obama alors il faut être mesuré comprenez-vous, et puis il y a ce méchant Edward Snowden qui a tout de même fait de …. l’espionnage ! Ce n’est pas bien du tout ça d’espionner la NSA !

Cette histoire est à pouffer de rire : en 1974, pour quelques micros dans un seul immeuble (celui du Watergate), Nixon – menacé d’inpeachment – a démissionné. Excusez du peu ! Ah ces journalistes, toujours à la pointe de la vigilance et du professionnalisme. Heureusement qu’ils sont là pour nous protéger de la Stasi et de Big Brother !

Qui dit la vérité ne commet pas un crime !

NB : 1 août 2013 : Snowden, l’américain, obtient le statut de réfugié en Russie. Cherchez l’erreur !

Hashtag #NSA
Big Brother is watching you !
Ouf, Fabius se réveille le 21 octobre 2013 !
Zola reviens ! ils sont tous anesthésiés !
La langue de bois et l’embarras d’un Porte-parole, quel délice !
La liberté, c’est bien encore à l’Ouest, n’est ce pas ?
La NSA espionnait aussi l’ONU !
Je ne peux pas croire à une statue de la Liberté !
Big brother is watching you
Obama & Snowden, David & Goliath : Antigone reviens !
Les dirigeants européens sont des minables
Lettre ouverte de Jeff Jarvis au Pdt Obama (22 août 2013)
Quelques artistes réagissent en appelant un chat un chat.
En économie aussi les dirigeants européens trahissent leurs peuples !

Plus les jours passent et plus je pense que les médias sont une vraie plaie

breakingNews

.
En relisant la Règle de Saint Benoît (pour vérifier les horaires du petit merle de la cour) j’ai compris pourquoi je ne supportais plus les médias. Au chapitre 67 — (chapitre évidemment mineur mais qui a fait ding dans ma tête) — il est écrit, à propos des “Frères qu’on envoie en voyage” :

5 — “Que personne ne se permette de redire à un autre frère ce qu’il a vu ou entendu en dehors du monastère…” Continue reading

Mon autoportrait face aux médias …

Je peux très exactement vous montrer, en image, ce qui m’arrive quand j’écoute les nouvelles à la radio…
(Heureusement, je n’ai jamais eu la télé sinon je serais mort depuis longtemps, d’apoplexie).

bonhomme_volets

A gauche, c’est quand je me branche, à 8:00 ou 19:00…
Et à droite, c’est exactement 3 minutes après… Pas 10 minutes, pas 5 minutes, non ! 3 minutes. Boum ma tête tombe : abattement, exténuation, accablement total… Et donc je coupe pour me brancher sur la fréquence BWV (Bach Werke Verzeichnis), et, pour me calmer les nerfs, j’écoute des cantates de Jean Sebastian Bach…
Je n’en peux tout simplement plus d’entendre leurs bouillie sur l’économie qui développe un crétinisme de masse. Au moins les cantates de Bach sont structurées !

Je vais arrêter d’écouter les médias.
Conformisme, servilité et décadence (vieux post de 2004)

————
Parfois les gens ne comprennent pas de quoi je parle et pourquoi j’attaque les gentils médias bisounours. Alors je précise : quand on a une dette qui fait plus de 90% du PIB et plus de 3 millions de chômeurs (chez nous, et 19 en europe) on ne s’occupe pas de savoir si Carla Bruni fait une chanson sur son “Raymond” ou sur un “pingouin”. Ces journalistes sont débiles, incultes et dérisoires. Voilà, c’est dit.

Si j’étais Président tout marcherait comme sur des roulettes.
La terrifiante servilité économique des médias

— autres volets

Je vais arrêter d’écouter les médias

kazantzaki_toutefois
.
Bon vous je ne sais pas, mais moi je commence à en avoir sérieusement marre, sur pratiquement tous les sujets – mais surtout sur les sujets économiques – d’écouter les absurdités des journalistes. Quand j’écoute le matin je risque de me couper avec mon rasoir tellement je m’énerve. Quand j’écoute à midi ça me donne envie de laisser le gaz ouvert. Et quand j’écoute le soir je n’arrive plus à dormir et je rêve que je les démolis tous avec ma kalashnikov. Donc faut que j’arrête d’écouter ces abrutis, ils me rendent dingue. Et d’ailleurs on ne peut même pas les critiquer car ils crient immédiatement au complot d’extrême droite ! (forcément si on n’est pas en extase devant leur conformisme, leur inculture, leur langue de bois, on est ipso-faco fasciste. C’est la méthode qu’ils ont trouvée pour être inattaquables. Ils finiront bien par se réveiller un jour mais bon, en attendant faut pas les critiquer, c’est mal vu, presque nauséabond comme ils disent…).
—–
NB : Parfois les gens ne comprennent pas de quoi je parle et pourquoi j’attaque les gentils médias bisounours. Alors je précise : quand on a une dette qui fait plus de 90% du PIB et plus de 3 millions de chômeurs (chez nous et 19 millions en europe), on ne s’occupe pas de savoir si Carla Bruni fait une chanson sur son “Raymond” ou sur un “pingouin”. Ces journalistes sont débiles, incultes et dérisoires. Et je me moque de ce que les ministres ont comme patrimoine : je veux juste qu’ils soient intègres et surtout efficaces. Voilà, c’est dit.
.
J’avais déjà parlé de ça à l’époque à propos de Nikos Kazantzaki.
Conformisme, servilité et décadence (vieux post de 2004)
Mon autoportrait face aux médias …
Si j’étais Président…

Gouverner un pays comme on fait frire de petits poissons
– Et il n’y a pas que les gens des médias qui me tapent sur le système

“Toutefois je vous assure” …. etc


Hier au Luxembourg, je relisais des textes de Nikos Kazantzaki qui me bouleversent toujours tellement ils sont beaux… Et je suis tombé sur un passage où, à la fin des années 1920, il visite la Russie communiste en compagnie de Panaït Istrati : Kiev, Leningrad, Vladivostok… et il donne sa recette pour déjouer la propagande des autorités.

Continue reading

Je dois avoir l’âme franciscaine

hirondelles500.jpg

Aujoud’hui c’est la Saint-François…. On devrait avoir moins de ministres, moins de députés, moins de journalistes, moins de laïcs obligatoires et beaucoup plus de Saints – comme ce François qui parlait aux oiseaux et que j’aime bien (je dois avoir l’âme franciscaine)… A propos d’oiseaux, la vieille dame avec qui j’étais assis sur un banc tout à l’heure m’a dit : “c’est curieux, les hirondelles sont parties très tôt cette année. D’habitude elles ne partent que fin septembre. Cette année elles avaient déjà filé le 10 septembre. C’est mauvais signe”. Va faire froid cet hiver. Brrrrrrrrr.

Appeler un chat un chat, et un cocktail par son nom !

molotof.jpg Tous les soirs je me couvre de boutons ! Il va donc falloir que j’arrête définitivement la lecture du Monde. Ce journal commence en effet à me taper sur les nerfs. La semaine dernière, je lis (et vous retape le texte car l’image ci-contre n’est pas très nette) qu’un homme a été arrêté devant une synagogue alors qu’il était “en possession d’une bouteille contenant un liquide inflammable, bouchée avec un morceau d’étoffe”…. Non, mais vous savez comment ça s’appelle cette chose dont ce monsieur était en possession devant la synagogque de Dunkerque ? Eh bien ça s’appelle un cocktail Molotof. Tout simplement ! Mais le journaliste du Monde ne veut pas le dire alors il écrit : une bouteille contenant un liquide inflammable, bouchée avec un morceau d’étoffe. Arrggghhhhhh !

Ne sachant plus si Molotof avait un ou deux “t”, je vais sur Google, tape “Cocktail molotof” et tombe aussitôt toutes les recettes de ces engins de mort. “Vous voulez assassiner des gens dans une église ? mais je vous en prie, monsieur, tenez, voici la recette”. “Si nous avons aussi la recette du bain de sang ? mais oui bien sûr monsieur, nous faisons aussi cet article, tenez, voici. Non, non, c’est gratuit. Bonne tuerie et à la semaine prochaine”. On vit vraiment une époque formidable !

%d bloggers like this: