L’infini dans la paume de la main…

Tout à l’heure je regardais une minuscule clochette et je me disais que Dieu était carrément grand, jusque dans les plus petits détails. Quand je pense qu’on est dans un univers où il y a des galaxies spirales, des milliards d’étoiles et aussi cette petite clochette, là au creux de ma main, moi ça me donne le vertige. Voir dans chaque atome la totalité des mondes, a dit le bouddha, tel est l’inconcevable. Je le pense aussi.

ligne_main.jpg

En regardant bien, je vois d’ailleurs que ma ligne de tête accuse une sérieuse discontinuité. Je ne connais rien aux lignes de la main, mais je me demande si elles indiquent un état pour la vie entière ou si c’est une temporalité sur laquelle on chemine, comme on marche sur la ligne du temps… Je veux dire : l’accident dans le carré blanc, c’est le signe que ma tête est cabossée depuis le début et pour toujours parce que c’est sa nature de ligne de tête ? ou bien il y a juste un passage accidenté, et alzheimer est juste un mauvais moment de la vie à passer et je vais arriver à sauter le passage cabossé ?

Dieu est grand

%d bloggers like this: