Mon autoportrait, là, sur le trottoir de l’avenue…

C’est marrant, tout à l’heure, je marchais dans l’avenue et, tout à coup, pof, il y avait ça devant moi, sous mon nez : mon autoportrait !

soupirail2.jpg

L’infini dans la paume de la main…

Tout à l’heure je regardais une minuscule clochette et je me disais que Dieu était carrément grand, jusque dans les plus petits détails. Quand je pense qu’on est dans un univers où il y a des galaxies spirales, des milliards d’étoiles et aussi cette petite clochette, là au creux de ma main, moi ça me donne le vertige. Voir dans chaque atome la totalité des mondes, a dit le bouddha, tel est l’inconcevable. Je le pense aussi.

ligne_main.jpg

En regardant bien, je vois d’ailleurs que ma ligne de tête accuse une sérieuse discontinuité. Je ne connais rien aux lignes de la main, mais je me demande si elles indiquent un état pour la vie entière ou si c’est une temporalité sur laquelle on chemine, comme on marche sur la ligne du temps… Je veux dire : l’accident dans le carré blanc, c’est le signe que ma tête est cabossée depuis le début et pour toujours parce que c’est sa nature de ligne de tête ? ou bien il y a juste un passage accidenté, et alzheimer est juste un mauvais moment de la vie à passer et je vais arriver à sauter le passage cabossé ?

Dieu est grand

“J’ai honte”, ça se dit comment en chinois ?

dalai-lama-hand.jpeg Bon, je ne suis pas idiot, et je sais bien qu’il y a des intérêts économiques puissants et sûrement beaucoup d’argent à faire avec la chine. Mais tout de même, on aurait pu en faire un petit peu moins dans le genre énorme pour accueillir Hu Jintao, le président de la République populaire de Chine : les champs Elysées, l’assemblée nationale etc, c’est carrément excessif quand je pense à la façon dont on [n’] accueille [pas] le Dalaï Lama quand il vient à Paris. Il y a des tapis rouges partout et ils ont même osé illuminer la Tour Eiffel en rouge ! Bref je ne suis pas très fier de nos dirigeants – pas seulement français mais occidentaux ; tous dans le même sac de l’indignité. C’est dur d’avoir honte tout le temps. Et en plus ce soir ils bloquent le quartier parce que le fameux Hu Jintao dîne au sommet de la Tour Eiffel. Je vois rouge !

Lithographie de la main droite du Dalai Lama. Photo Marco Bodenstein, Marco-VR, Bonn

Lancer sa prière en désordre dans le vent…

pates_main.jpg

La vie n’a pas été bien du tout ces dernières semaines. D’où l’arrêt brutal de mon Blog mi-décembre : faut avoir le coeur léger pour faire danser les étoiles et c’est trop dur quand la santé déraille (alzheimer de maman). Aujourd’hui, Jamie me dit : tu devrais tout de même continuer ton blog… alors j’essaye encore un peu. Les choses ne s’arrangeront évidemment pas mais bon, on verra bien jusqu’où je tiendrai. Dieu décidera.

Une histoire hassidique raconte qu’un juif illétré ne sachant pas lire les prières pour le jour de kippour quitta la synagogue et alla en plein champ pour crier, une à une, les lettres de l’alphabet, demandant à Dieu de bien vouloir les ordonner à sa guise… Les lettres montèrent au ciel… et la prière plut à Dieu.

J’espère que mes lettres plairont aussi à Dieu et surtout qu’il les comprendra car j’envoie vraiment tout en vrac et le message est dans un désordre indescriptible… comme ma pauvre tête.

%d bloggers like this: