La Préfecture de Police me fait hurler de rire !

manif
.
Ce qui m’amuse c’est que j’habite juste au coin de cette esplanade. Et donc quand il y a autant de monde, je le vois. Ce n’est pas une question politique mais un simple problème de comptage. Et donc je dirais : “oh, pas plus de 30 personnes. 40 tout au plus, et encore en ajoutant les bébés déguisés en casseurs”.

Ce qui me fait considérer que ette solution est excellente (voir ci-dessous)
Continue reading

“Quand on est débordés, Monsieur, c’est parce que le Préfet de Police le veut” !

taser

Tout à l’heure, en allant au Luco, j’étais tellement exaspéré par les violences “Trocadéro-PSG” d’il y a quelques jours que j’ai discuté longuement avec des CRS qui sont positionnés … [disons rue de Grenelle car je ne veux pas qu’ils aient des problèmes] …
Et je leur dit : “Dites-moi, ce pistolet que vous avez là à la ceinture, rassurez-moi : c’est bien une sorte de Taser(*)… Ne me dites pas que vous tirez vraiment à balles ?”
Les mecs plutôt sympas m’ouvrent leur colt et me montrent les balles à l’intérieur : des vraies balles. Donc ces gars ont carrément des pistolets qui tuent ! S’ils tirent, t’es mort.
Moi : mais si vous avez, comme au Trocadéro, des jeunes voyoux qui vous nargent, vous ne pouvez tout de même pas tirer et les tuer ! donc ça ne sert à rien d’avoir des trucs dont vous ne pouvez même pas vous servir si vous êtes attaqués”
Eux : d’abord si c’est de la légitime défense on a le droit de tirer !
Moi : … oui mais au Tocadéro ce sont des “jeunes des quartiers” et donc vous ne pouvez pas carrément les tuer ! Pourquoi diable ne vous donnent-ils pas des armes dont vous pourriez vraiment vous servir ? Un pistolet genre Taser qui anéantirait les adversaires mais sans les tuer ? Un truc genre fléchette qui part et pouf ça les engourdit pendant deux heures : pas de mort et plus de risques !
Eux : mais mon bon Monsieur vous plaisantez ? on a évidemment tout dans la camionnette ! On a des grenades et tout ce qu’il faut pour mettre un terme à une attaque, même violente ! On a pas besoin de Taser, on a tout ce qu’il faut croyez-nous !
Moi : … mais alors au Trocadéro, pourquoi est ce que les CRS ont été débordés ?
Eux : (avec un sourire entendu) Vous savez Monsieur, avant de faire quoi que ce soit, on doit appeler (il me montre son walkie talkie) et il faut qu’on ait le feu vert du Préfet de Police !
Moi : … et donc quand vos collègues se sont laissé déborder au Trocadéro ce n’est pas parce qu’ils étaient vraiment débordés mais parce qu’on ne leur avait PAS donné l’ordre de réagir ?
Eux : … eh oui, positif !
Moi : … donc on n’est pas sortis de l’auberge !
Eux : … Monsieur a tout compris !


* Le Taser est un pistolet à impulsion électrique qui envoie sur sa cible une décharge électrique de plusieurs dizaines de milliers de volts. Il a suscité des controverses du fait qu’il semble pouvoir causer la mort de personnes fragiles (moi je veux bien mais un coup de matraque sur le crâne ça peut aussi avoir un effet inattendu sur une personne fragile !). Donc ce que je préconise c’est de remplacer la décharge électrique par une fléchette chimique qui endort comme ils le font en Afrique avec les éléphants : une fléchette bien placée et pouf, l’éléphant s’endort et on le ramasse sur une civière :-). C’est avec ça qu’il faut équiper la police :-)

Mais qu’ils apprennent à compter !

COMPTAGE_01
.
Ce problème du comptage des manifestants dans les manifestations commence sérieusement à me prendre la tête. Et comme au est au XXIe sicèle – et que ça fait des décennies qu’ils me bassinent avec leurs approximations (les organisateurs comptent 100] la Préfecture de Police compte 10), je commence sérieusement à en avoir marre. Qu’ils apprennent donc à compter bon Dieu !

Google Map peut compter chaque feuilles de cannabis que je fais pousser sur mon balcon ; les satellites de de la NASA sont capables d’identifier des objets de la taille d’une balle de tennis ; Lors de l’investiture d’Obama j’ai vérifié que les webcams pouvaient pratiquement compter le nombre de cheveux des participants ; ou, à Boston, le logo blanc sur la casquette du terroriste Tchétechène… ! Et, à Paris – en plein XXIe siècle – la Préfecture de Police continuerait à nous servir cette [histoire] farce de l’approximation au pif divisée par cinq, et à nous prendre pour des ânes ? Tout cela est une vaste supercherie qui pousse ma patience (mais j’imagine pas seulement la mienne) à ses limites ultimes. Je pense vraiment que, là, on touche l’os du supportable.

Ils parlent de transparence des patrimoines, qu’ils commencent avec la transparence du comptage sinon les gens vont carrément devenir violents. On pourrait confier cette mission à la Commission de l’innovation récemment crée (oui, celle-là qui aura ainsi fait au moins une chose d’utile au bien public dans son existence). Je me rappelle d’ailleurs qu’en 2006, un autre groupe de réflexion sur le comptage des manifestants devait être mis en place (oui déjà sept ans et déjà une “commission” théodule…). Un “haut fonctionnaire” avait même été désigné… et puis, devinez ? : comme toujours, pfouit, rien ! Toujours la même farce de la poussière sous le tapis.

La différence, aujourd’hui, est que je pense que, là, le Peuple a vraiment eu sa dose et va rapidement commencer à perdre patience devant cette incurie administrative. Si j’étais eux (les responsables politiques et ceux de la Préfecture de Police) je me dépêcherais donc de mettre en place un système de comptage irréfutable. Le comptage par des caméras HD sur le parcours par exemple. Ou, s’ils préfèrent, le laser par hélicoptère. Et qu’ils ne me disent pas que l’hélicoptèe est cher : à chaque Tour de France ils m’emmerdent toute la journée en survolant mon immeuble et en faisant un boucan pas possible ; Et ce soir encore les hélicos de la Police survolaient la manif des Invalides. Alors qu’ils arrêtent ce cirque des évaluations approximative et qu’ils mettent en place un système de comptable sérieux, crédible et irréfutable. Sinon ça va mal se terminer je pense. Cette République est tellement approximative qu’elle va bientôt finir par sauter.
.
Il faut aussi que cette République arrête de mentir sur tout
Tout est dans les proportions ! (si, si, ça a tout de même quelque chose à voir)
Le fou est mort, vive le Fou !
Ne pas trop énerver le Peuple !

%d bloggers like this: