Le Métro de Novossibirsk :-)

Metro_Novossibirsk
.
© Sabrina de Velder 🐭🐱🐰

Bouts de Novosibirsk :
Poste de radio
Voitures bleues
Zoom H2n

Autres petits bouts de métro Parisien :
La Marque Jaune
Les courges farcies au métro Argentine
Palimpseste au métro Ecole Militaire

Posted in Confettis

Tags:

Permalink

Comme un parfum de courge farcie à la station Argentine…

metroReve_2
.
De temps en temps, je me dis que ce serait bien si, à Paris, en sortant du métro Argentine, on sortait vraiment … en Argentine : un ticket de métro et hop, on pourrait manger des Carbonada en Zapallo avec de vrais argentins et écouter de la musique dans des Tanguerias. A la station Place d’Italie, on sortirait devant un magnifique palazzo en brique – par exemple à Sienne, ça me plairait bien… A la station Pyramides on sortirait en Egypte (mais pas trop envie en ce moment). Et à la station Saint-Michel, j’irais manger des omelettes de la mère Poulard…

L’ennui évidement serait de se tromper de station et, au lieu du Luxembourg, de sortir à la station Crimée ou carrément à Stalingrad… Brrrrr… le froid sur la Volga si j’ai oublié mon chapeau en poil de loutre. En tout cas, la moindre des choses serait qu’à la station St Germain-des- Prés il y ait vraiment des prés, avec des bleuets et des coquelicots ; qu’à Notre-Dame des Champs il y ait vraiment des champs, qu’on sorte en pleine campagne, avec des lapins qui détalent dans le serpolet, ou avec de bonnes odeurs d’automne et de feux de bois dans le lointain. Vous voyez, carrément un Bruegel avec des chasseurs arrivant avec leurs chiens à l’orée de la forêt…

Mais bon, vous je ne sais pas mais moi, les courges farcies à la station Argentine, je ne sais pas pourquoi, ça me tente bien là présintement comme disent les canadiens. J’ai faim.

A propos d’Argentine

Autres petits bouts de métro :
Le-metro de novossibirsk
La Marque Jaune
Palimpseste au métro Ecole Militaire

Palimpseste métropolitain

orly.jpg

Jacques B. m’écrit : la station de métro Ecole Militaire est en pleine réfection : ils ont dégagé les murs, retiré les panneaux actuels et laissé apparaître les panneaux d’époque (1963 pour l’essentiel), collés directement sur le mur et déchirés comme par un des géniaux décollagistes de l’école Villeglé. Malheureusement, je ne suis pas le seul amateur et le temps que je pense à prendre mon appareil, la plupart ont été à nouveau arrachés; Il reste quelques affiches (l’aérogare Sud d’Orly qui est en 1963 le symbole du luxe et de la modernité et où les vedettes vont se faire photographier le dimanche), des lambeaux d’affiches de spectacles parisiens où l’on annonçait certains films (ceux qui n’avaient pas les moyens des grosses productions, les spectacles type Châtelet etc.) sous forme de petits pavés rectangulaires. On y voit encore, comme c’est en hauteur les pilleurs n’ont pas agi, quelques événements de 1963 (La Route fleurie, G. Guetary, un film de P. Etaix et je ne sais plus quoi encore.). Egalement, en haut à gauche, une affiche avec le nom de Christiane Rochefort… Jean marc Tennberg dont une petite recherche montre qu’il s’agit du Repos du Guerrier réalisé aussi en 1962. Les affiches datent donc de l’hiver 1962/63, date à laquelle coexistaient des annonces concernant des événements de 62 et d’autres s’achevant en 63. Une dame qui décollait des bouts d’affiche m’a dit que, sur certains quais de Franklin-Roosevelt, en réfection également, il y en a d’autres”….

Autres petits bouts de métro :
Le-metro de novossibirsk
La Marque Jaune
Les courges farcies au métro Argentine

%d bloggers like this: