Ah ! la Science tout de même !

Oeil_lequeu_A

.
En 1792, quand Jean Jacques Lequeu faisait une étude de l’oeil, il dessinait ça. Aujourd’hui, aux Quinze-Vingt et à Rothschild, ils voyaient carrément ça : Continue reading

L’oeil de Luís de Camões…

camoens13_1

.
J’en avais déjà parlé à l’époque mais comme je repassais devant lui ce soir en descendant du Trocadéro, j’ai refait une photo…

Pour ceux qui ne le connaissent pas : Luís Vaz de Camões, dit le Camões (1525 – 1580) est considéré comme le plus grand poète du Portugal. Défiguré, avant l’âge de vingt-cinq ans, par une flèche qui lui rentre dans l’œil droit, les portraits qu’on a de lui le représentent borgne mais cela ne l’empêche pas d’être un Don Juan. Raillé un jour par une méchante dame qui le traitait de « tête-sans-yeux », il répondit en vers : Sans yeux j’ai vu clairement le mal / Que font les yeux, / Car « tête-sans-yeux a vu /Des yeux qui lui coûtent cher…

La statue en entier :
Continue reading

L’oeil de Luís de Camões

Posted in sensible

Tags: ,

Permalink

Clin d’oeil à “North by Northwest”

Je n’avais pas vu, à l’époque, cette pub de McCann-Erickson Roumanie pour le Dakino Film Festival d’octobre 2007. Amusant clin d’oeil-cliché à l’inoubliable et immense film d’Hitchcock, “North by Northwest” (“la Mort aux trousses” en français) avec Cary Grant, la belle Eva Marie Saint, James Mason…

Tiens, comme je l’ai en DVD, je vais le regarder ce soir. Je ne m’en lasse pas : ce sera sans doute la trois cent quatre vingt quinzième fois ! (désolé je sais pas où il faut mettre les tirets entre les mots).
Annonceur: DaKino (Dakino Film Festival: Rescue) Agence: McCann-Erickson Roumanie, Directeurs artistiques : Adrian Botan, Alexandru Dumitrescu, Andrei Tripsa, Ionut Pascu, Photographer: Carioca. Original en entier ici.

Les troubles de la vision binoculaire…

bird_cage02.gif Bon, le problème c’est que les troubles de la vision binoculaire se sont accentués avec l’opération de la cataracte (voir juin). Mes yeux ne convergent pas très bien et donc pendant que mon oeil gauche travaille pour lire un texte, l’oeil droit se prélasse dans la marge. Donc malaise pour lire et travailler. Dans ces cas là, on vous envoit chez un orthoptiste qui vous fait regarder dans des appareils bizarres où l’oeil gauche voit une cage et l’oeil droit voit un oiseau. Et l’idée, bien sûr, – enfin c’est ce que vous demande gentiment l’orthoptiste – c’est de faire rentrer l’oiseau dans la cage, histoire de faire travailler les muscles des yeux. Moi je ne peux pas ; je n’arrive pas faire rentrer les oiseaux dans des cages. Enfin je n’aime pas l’idée (car j’ai tout de même eu un chardonneret sublime une fois, mais c’est une autre histoire). Donc je sens que les séances vont être difficiles. Une fois, on avait voulu me faire sauter un lion dans un cerceau. Vous je ne sais pas, mais moi je considère qu’une civilisation qui met les éléphants dans des zoo et qui trouve drôle de faire faire du hulla-hoop au roi des animaux dans un cirque est une civilisation vulgaire.

Dès que je vois passer des rennes, je vous le dis
J’envie Tsang-Kie

%d bloggers like this: