Après le Panthéon, je propose de bâcher l’Elysée, Matignon et tous les ministères… Puis de les murer !

pantheon_A

.
À Paris, pour faire du fric, de plus en plus d’institutions et musées parisiens ont accepté récemment de recouvrir de bâches publicitaires leurs façades en travaux. Ça a été le cas pour la Conciergerie, une partie du Louvre, le musée d’Orsay et le palais de Justice qui ont tous été recouverts par des bâches publicitaires géantes. Aujourd’hui c’est au tour du Panthéon mais avec une petite distinction qu’explique le président du Centre des Monuments Nationaux (CMN) … Continue reading

J’aimerais bien que Dieu éteigne le soleil un moment…

soleil_noir
.
Ce monde vit dans des ténèbres terribles. Mais les gens ne le voient pas car ce sont les ténèbres de la pensée, des ténèbres intérieures…
J’aimerais bien que Dieu éteigne le soleil pendant un bon mois. Que la nuit dure jusqu’à ce que les hommes prennent peur, courent affolés dans les rues les bras levés vers le ciel, la tête couverte de sacs de cendre, poussant des sanglots et versant des larmes de crocodile ; implorant Dieu de rallumer le soleil pour qu’ils puissent enfin revoir les merveilles de la Création.

Dieu, évidemment, se ferait un peu tirer l’oreille et ferait durer le plaisir. Juste histoire de leur faire comprendre qu’il n’est pas certain qu’ils en vaillent la peine, qu’ils n’ont pas été particulièrement reconnaissants jusqu’à présent. Et que s’ils veulent une aide efficace ils n’ont qu’à aller frapper au Panthéon où il y a très certainement de très grands hommes de très grande qualité susceptibles d’être à la hauteur de la tâche (après tout ce n’est pas si sorcier : ils ont déjà trouvé E=mc2 et n’ont donc plus qu’à trouver la solution des autres équations). Ou demander à des évolutionnistes une théorie pour faire revenir le soleil et la lumière ? Ou, qui sait, attendre simplement que le dieu hasard fasse lui-même les choses ?

Les hommes épuisés d’errer dans la pénombre renonceraient alors à leur arrogance et rendraient grâce, bâtissant de grandes cathédrales et couvrant la terre de petites chapelles. Et la lumière reviendrait, radieuse et ruisselante de beauté et les hommes diraient : “OK, on a été nuls, cette fois on arrête nos conneries et on protège la Création au lieu de la démolir”. Et en voyant les abeilles revenir et les fleurs s’ouvrir et les enfants jouer dans les bacs à sable, Dieu se dirait qu’il a bien fait de leur donner encore une dernière chance :-)

.
Le curriculum de Dieu…
J’appartiens au monde d’avant la pomme !
Dieu est grand
Adam et Eve me tapent sur le système
La main de Dieu
Peut-être que Dieu en a marre
Les horaires que j’aime…
j’aimerai bien que Dieu m’accorde 3 secondes
On ne tourne pas le dos à Dieu
Les “installations” de Dieu
La Création (Ghiberti)
Dieu surveille les pommes depuis le début de la Création ?
Texte de la Genèse

Profession ? Messager des étoiles !

pendule_foucault.jpg

Quand la société est trop énervante et que le monde bouge trop vite, je vais avec Laurent voir le pendule de Foucault suspendu par une corde de piano en acier de 67 mètres attachée au sommet de l’immense coupole du Panthéon. Essayez et vous verrez combien les balancements lents et majestueux de la lourde boule de plomb recouverte de laiton doré vous calmera les nerfs… Vous avez non seulement la démonstration visuelle de la rotation de la Terre sur elle même, mais également la sensation quasi physique des grandes oscillations circulaires et silencieuses du temps… Vous regardez la boule avancer de 11 degrés par heure le long du grand cercle gradué, et tout à coup ça bascule : vous sentez que ce n’est pas le pendule qui oscille mais le Panthéon qui pivote, et que la rotation n’est pas celle de la Terre mais celle votre tête qui tourne dans le ciel étoilé et le silence infini de l’univers… Petit vertige en laiton qui me procure, je ne vous le cache pas, une sensation très agréable. En sortant, vous vous sentez … citoyen du ciel ! En 1610, Galilée publiait un ouvrage au très beau titre – le “Sidereus noncius” – le Messager céleste… Moi cet après midi devant le pendule de Foucault, je me disais que sur ma carte de visite j’aimerais bien qu’il y ait écrit : Messager des étoiles. Ce serait un beau métier, non ? Merde, je n’ai encore pas fait les bonnes études !

cartevisitesetoiles2

Plus ça va plus je pense aux étoiles…
Quelques étoiles…
Pendule de Foucault sur Wikipedia
Le pendule des Arts et Métiers

NB : ils vous font payer à l’entrée un ticket de 7,50 euros ce qui est, je trouve, une honte à tous égards. Ça devrait être gratuit et tous les enfants des écoles devraient y venir en rangs serrés. Les ministres et les hommes politiques aussi car ça leur mettrait un peu de laiton dans la cervelle.
——-
Et si vous passez chez José Corti, juste à côté, rue Médicis, et que vous ressortez avec des bouquins de Cracq vous n’aurez vraiment pas perdu votre temps en vous balladant dans le coin.

%d bloggers like this: