Ce matin, la pluie m’a réveillé avec un bruit de perles…

Pluie_bruit_perles
.
C’est la pluie ce matin qui m’a réveillé. Elle tambourinait depuis des heures comme un bruit de perles sur le toît gris tourterelle de l’immeuble. Du coup, juste à cause de cette sonorité joyeuse et fraîche — car il n’y avait évidemment pas de truites sous le tilleul de la cour — j’ai repensé à ce poème de Maurice Fombeure :

Il grèle avec un bruit de perles,
Perles du soleil, perle des lacs,
Truite étrusques et de l’Iran,
Au dos d’or, au ventre de laque,
Reines des vergers transparents,
Elles glissent sous les reflets des peupliers qui tremblent.
Les ballerines du silence.
Continue reading

%d bloggers like this: