Vous ne l’avez pas eu au tirage ? Essayez donc au grattage !

referendum.jpg
Je ne suis pas madame Michu et je ne vais pas me mettre à faire de la politique sur ce blog (elle me pompe déjà assez quand je l’écoute à la radio). Mais cette histoire de “mini-traité” européen me turlupine. Je pense en effet que l’Europe est une chose trop importante pour qu’on la construise sans les peuples. L’Europe doit être le fruit d’une adhésion collective et d’un acquiescement massif des peuples – et pas le résultat de petits arrangements entre chefs d’Etat et quelques parlementaires. Sinon elle ne sera jamais perçue que comme une bureaucratie de plus. On peut donc être pour ou contre ce mini-traité – là n’est pas le problème – mais la nature de son approbation et la procédure utilisée pour le faire me semblent une question centrale du point de vue de la démocratie. Je ne dis pas que le Parlement n’est pas démocratique, mais il y a deux ans, précisément parce qu’on considérait que la construction européenne ne pouvait pas se faire sans les peuples, on avait eu recours au référendum. On avait d’ailleurs, à cette occasion, constaté un décalage frappant entre le peuple (qui avait dit non) et ses représentants (qui auraient voté oui). Si on décide aujourd’hui de remettre ça sur le tapis, ne faudrait-il pas un parallélisme des formes ? Il n’y a d’ailleurs pas beaucoup de risques car je pense que les Français ne sont plus dans le même état d’esprit et approuveraient le traité. Mais encore une fois (qu’on soit pour ou qu’on soit contre) la démocratie n’est pas un jeu de la Française des Jeux : on ne peut pas dire “ce qu’on n’a pas eu au tirage avec le Peuple, eh bien on va essayer de l’obtenir au grattage avec les parlementaires”. Je vois mal comment on pourrait, sur ce sujet fondamental, passer dans le dos – ou sur la tête – du peuple. Bon, j’arrête, la politique, comme vous le voyez, ce n’est pas vraiment mon truc. Je retourne donc à mes casseroles : faut bien faire tourner la marmite !

%d bloggers like this: