Remaniement : mais ma parole, cette taupe ferait un parfait Premier Ministre !

taupe_A
.
Je regardais cette taupe tout à l’heure et je me disais : mince, mais elle pourrait carrément devenir Premier ministre ! Elle en a tous les attributs ! Continue reading

ça y est, je prépare mes nouvelles cartes de visite

Merlin2
.
Peut-être je devrais m’acheter un beau chapeau à plume, une flute en bois et – comme Merlin – emmener tous les rats qui nous emmerdent un peu plus loin… Oui, bon, d’accord, je sais, il ne faut pas dire ces choses comme ça, c’est pas bien… etc. Mais d’abord il n’y a pas de sots métiers, et ensuite chacun fait ce qu’il veut dans la vie, non ?

Oh et puis non, finalement, c’est idiot de perdre du temps avec ces rats. Je vais plutôt faire autre chose… Faut juste que je réfléchisse à l’intitulé de mes cartes de visite… J’hésite encore…
cartevisitesetoiles2

.
– Epousseteur de la voie lactée (ou quelque chose comme ça) c’était le point n°22 ici…
Un job parfait pour moi : dérouleur du ciel !
J’aimerais bien que Dieu m’accorde 3 secondes !
C’est une façon comme une autre de se ballader au Moyen-âge…
ou de sauter dans une autre dimension du temps
Tomber dans un calendrier de l’Avent et y rester !
Et puis il a tellement de rats…

Ecrabouiller le Mal ? Jubilatoire !

Comme vous le savez, je ne me lasse pas d’agrandir les toiles à 200%… Là je viens de découvrir ce dragon noir que la Vierge à l’Enfant de Geertegen tot Sint Jans est en train d’écrabouiller sous ses pieds. C’est marrant mais je dois avoir un problème avec le Mal et les dragons et les serpents : je ne vous dis pas le plaisir quasi jubilatoire que ça me fait de les voir écrabouillés comme ça. Entendre le craquement des os du Mal dont on brise les os, ah, quelle délectation, quel bonheur. Dans la Genèse 3.15 on parle de “Celui qui écrasera la tête du serpent”. Je veux bien me proposer à Dieu pour le job ! Surtout en ce moment où les dragons me courent après. Bon, je sais, ce n’est pas bien, je ne devrais pas dire ça. Faut avoir un peu de compassion pour les dragons tout de même… Mais vous savez bien que je ne ferais pas de mal à une mouche, ni à une grenouille.


Geertgen tot Sint Jans, Vierge à l’Enfant, 1480s, 26,8 x 20,5 cm, Musée Boijmans Van Beuningen, Rotterdam

Geertegen tot Sint Jans sur Wikipedia

%d bloggers like this: