Cauchemar absolu : j’ai rêvé que j’étais élu Président de la République !

president_cauchemar_A
.
Je ne sais absolument pas pourquoi je me suis retrouvé au Journal de 20h, ni pourquoi il m’ont posé la question fatidique :
“Alors ? serez vous, oui ou non, candidat à l’élection présidentielle ?” Continue reading

Rapport Intégration-Immigration … Mais qu’ils consultent donc le Peuple souverain, Bon Dieu !

Integration_A
.
J’en ai plus qu’assez de cette hystérisation de la vie politique. Depuis des mois et des mois, les gens deviennent littéralement fous avec des réformes en rafale qui troublent la paix sociale, divisent l’opinion et font descendre de plus en plus de gens et de professions dans la rue. J’en ai carrément ma claque de ce pilotage idéologique de tous les problèmes. À l’époque, on reprochait à Sarko — sans doute à juste titre — “d’exaspérer les Français”… Mais là, je dois dire qu’on est servis : c’est quotidiennement qu’il y a soit une ineptie législative, soit une déclaration politicienne de division, soit une provocation sociétale, soit un rapport explosif qui sème la division et la zizanie. Même un blogger aguerri ne peut plus suivre. Continue reading

Référendum, di dum dum…

referendum2
.
C’est marrant mais plus j’entends les politiques à la radio et plus je me dis qu’il faut vraiment qu’on change très vite un système de représentation politique qui nous mène à la catastrophe. Et, de toute urgence — pour une certaine période en tout cas — et avant qu’elle n’explose, réintroduire du référendum à haute dose dans la société Française.

Aujourd’hui, je les entendais au sujet de ce bijoutier de Nice : ils faisaient des contorsions de langage pathétiques, car ils n’arrivaient pas vraiment à dire ce qu’ils pensaient (de l’exaspération des citoyens) de peur que les journalistes puissent croire qu’ils en parlaient (du vote FN) alors qu’ils n’y pensaient pas, mais alors pas du tout ! Il y avait donc du “ni-ni” et du “oui mais non” et du “non jamais, mais enfin oui, peut-être…”Continue reading

Et les tartines au miel, vous les préférez avec ou sans miel ?

referendum
.
Bon, je vous expliquerai plus bas cette histoire de référendum sur les tartines avec ou sans miel… Mais déjà ces questions :
— Vous aimeriez vraiment savoir combien il y a de chômeurs très exactement. Mais c’est l’INSEE qui donne manipule les chiffres. Et comme l’INSEE dépend du Gouvernement, vous avez tout à fait raison de suspecter leur validité !
— Vous aimeriez aussi bien qu’il y ait une “inversion des courbes du chômage” comme ils disent. Mais comme c’est le Président de la République qui l’a promis et que c’est l’INSEE qui fait les calculs bidouille les catégories et que l’INSEE dépend du ministre de l’Economie, vous avez raison de penser que le résultat des courses va forcément être pipé ! Continue reading

Manier la démocratie avec des pincettes !

mariane_mickey3

Je me demande bien dans quel régime politique les gens veulent vivre en France. Normalement on est (était ?) dans un régime de démocratie parlementaire. En gros une système de démocratie représentative où des parlementaires représentent le Peuple qui les a élus.

Mais je reconnais que si les parlementaires – ou des ministres – se disqualifient par leur comportement, ou ne semblent plus à la hauteur des enjeux – les citoyens sont en droit de se sentir trahis et de demander qu’on leur “rende le pouvoir”… Mais alors quoi ? Et comment ?

Certains disent qu’ils faut consulter le Peuple par référendum (démocratie directe). Cela a un petit côté “votation suisse” et donc ça rassure les démocrates au grand coeur. Mais les Suisses votent dans des cantons et nous on a un peuple de plus de soixante-cinq millions d’abrutis, donc grave problème d’échelle.

D’autre vocifèrent qu’ils sont carrément “tous pourris” ou beuglent qu’il faut “donner un grand coup de balais”… Mais là ça risque de déraper grave vers quelque chose qui s’appelle l’ochlocratie (du grec okhlos, foule et –cratia, pouvoir) comprenez le pouvoir de la foule – ou plutôt le “pouvoir de la populasse” comme ça c’est beaucoup plus clair. Pour les Grecs anciens, l’okhlos, c’est ce qui est inférieur au demos. C’est lorsque la démocratie dégénère en chaos politique où règne la force et la lutte quotidienne des activistes, des groupuscules et des factions. Cicéron et Machiavel considèraient déjà que c’était le pire de tous les régimes politiques et le stade ultime de la dégénérescence du pouvoir, c’est vous dire ! Et dans son Contrat social, Rousseau définissait carrément l’ochlocratie comme la dégénérescence de la démocratie… Donc cher payé le “coup de balais” comme dit l’autre !

Tout ça pour dire qu’il faut donc toucher à la démocratie représentative avec des pincettes. Mais y toucher avec des pincettes ne veut pas dire qu’il ne faut pas s’attaquer aux grosses pinces des crabes qui auraient détourné l’argent public à leur profit ou utilisé le pouvoir dans leur propre intérêt. Peut-être même le nettoyage en profondeur de la démocratie représentative serait le seul moyen d’éviter de sombrer dans le règne de la populasse justement. Mais il faut alors s’y attaquer rapidement, sérieusement et en profondeur. Sinon ça risque de dégénérer assez vite car les gens commencent sans doute à en avoir marre que les institutions n’arrivent pas à se réformer.

Pour ceux que ça intéresse, les autres systèmes à expérimenter ne manquent pas et on peut évidemment les essayer les uns après les autres. L’historien grec Polybe décrivait d’ailleurs un cycle en six phases qui faisait basculer la monarchie dans la tyrannie, à laquelle faisait suite l’aristocratie qui se dégradait en oligarchie, puis retour à la démocratie qui remédiait à l’oligarchie, qui sombrait elle-même dans une sixième phase, dans le pire des régimes : l’ochlocratie, où il ne reste plus qu’à attendre l’homme providentiel qui reconduira à la monarchie…. Aille, aille, aille, c’est cher payé le voyage non ? En tout cas vous voyez que ce n’est pas si facile que ça de “donner le pouvoir au Peuple” (le Peuple ça dégénère rapidement en foule, puis en populasse).

J’en ai marre de vivre en kakistocratie !
Exigeons la démocratie fiscale directe !
Ils se prétendent démocrates et ont peur du Peuple !
Le fou est mort, vive le Fou !

Tenez, pour ceux que ça amuse, je vous donne ci-dessous la liste des régimes. Il y a de quoi expérimenter …

Continue reading

Vous ne l’avez pas eu au tirage ? Essayez donc au grattage !

referendum.jpg
Je ne suis pas madame Michu et je ne vais pas me mettre à faire de la politique sur ce blog (elle me pompe déjà assez quand je l’écoute à la radio). Mais cette histoire de “mini-traité” européen me turlupine. Je pense en effet que l’Europe est une chose trop importante pour qu’on la construise sans les peuples. L’Europe doit être le fruit d’une adhésion collective et d’un acquiescement massif des peuples – et pas le résultat de petits arrangements entre chefs d’Etat et quelques parlementaires. Sinon elle ne sera jamais perçue que comme une bureaucratie de plus. On peut donc être pour ou contre ce mini-traité – là n’est pas le problème – mais la nature de son approbation et la procédure utilisée pour le faire me semblent une question centrale du point de vue de la démocratie. Je ne dis pas que le Parlement n’est pas démocratique, mais il y a deux ans, précisément parce qu’on considérait que la construction européenne ne pouvait pas se faire sans les peuples, on avait eu recours au référendum. On avait d’ailleurs, à cette occasion, constaté un décalage frappant entre le peuple (qui avait dit non) et ses représentants (qui auraient voté oui). Si on décide aujourd’hui de remettre ça sur le tapis, ne faudrait-il pas un parallélisme des formes ? Il n’y a d’ailleurs pas beaucoup de risques car je pense que les Français ne sont plus dans le même état d’esprit et approuveraient le traité. Mais encore une fois (qu’on soit pour ou qu’on soit contre) la démocratie n’est pas un jeu de la Française des Jeux : on ne peut pas dire “ce qu’on n’a pas eu au tirage avec le Peuple, eh bien on va essayer de l’obtenir au grattage avec les parlementaires”. Je vois mal comment on pourrait, sur ce sujet fondamental, passer dans le dos – ou sur la tête – du peuple. Bon, j’arrête, la politique, comme vous le voyez, ce n’est pas vraiment mon truc. Je retourne donc à mes casseroles : faut bien faire tourner la marmite !

Ils se prétendent démocrates et ont peur du Peuple !

carte-electorale_2

.
Je n’aime pas parler de politique mais là j’enrage parce qu’on piétine un principe qui est tout simplement le fondement même de nos régimes démocratiques. Naïvement, je croyais en effet que nous étions en démocratie. Et je vois qu’ils nous élargissent l’Europe à 25 sans même penser à consulter les peuples ! juste de la propagande médiatique. On va également donner à l’europe une Constitution (un bouleversement constitutionnel majeur qui engagera les européens pour le prochain siècle) sans non plus consulter les peuples.

Dans les deux cas on me dit : “oui, mais un référendum c’est risqué et dangereux. Les gens risquent de voter contre”.

La belle affaire ! Pourquoi alors ne pas supprimer tout simplement la démocratie ? Et le peuple avec puisque cet imbécile risque de se tromper ? (se tromper voulant évidemment dire ne pas voter comme nos dirigeants le souhaitent, sur les sujets qu’ils choisissent et quand ils le souhaitent [jusqu’à ce que le peule en ait marre et les renvoie chez eux].

Ce n’est tout de même pas parce que ceux qui sont contre l’europe demandent un référendum qu’il faut que moi j’accepte qu’on renonce à la démocratie et à la souveraineté du peuple. On ne peut pas faire moins pour l’Europe en 2004 que ce que de Gaulle a fait pour la France en 1958 : faire voter le peuple sur la loi fondamentale qui régit son avenir.

Ceux qui croient pouvoir se passer de de l’adhésion explicite des peuples ne grandissent ni la démocratie ni l’europe qu’ils prétendent construire. Ils se prétendent démocrates mais ils ont peur du peuple ! Voilà, c’est dit En Suisse ils font des votations pour moins que ça.

Constitution – Art. 2.: La devise de la République est Liberté, Egalité, Fraternité.
Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

J’en ai marre de vivre en kakistocratie !
Exigeons la démocratie fiscale directe !
Manier la démocratie avec des pincettes !

%d bloggers like this: