Le courage de nommer des résistants au Panthéon c’est bien…

pantheon
.
Le courage de nommer des résistants au Panthéon, c’est bien. Ce qui est encore mieux — et je pense à l’affaire Snowden — c’est d’avoir le courage de résister quand il faut résister aux puissants ! Je déteste la Stasi, je déteste l’espionnage des citoyens par les États, et surtout je déteste ceux qui se couchent comme l’ont fait tous nos dirigeants européens lorsque Snowden a été contraint d’aller chercher la liberté … en Russie. Ils se seraient honorés et grandis s’ils avaient — collectivement — eu le courage de délivrer un passeport européen à Edward Snowden. Mais non, ils se sont comportés comme des larves (comme lors de l’affaire Rushdie à l’époque de la fatwa de Khomeini en 1989*).

Leur courage, c’est juste de nommer des résistants sur des listes pour le Panthéon. Et ils s’en enorgueillissent en plus. Quand on voit ce qui se passe à Kiev, on se rend compte que les Peuples ont davantage de courage que nos dirigeants occidentaux qui sont des poules mouillées. Leur seul courage : non pas prendre les mesures douloureuses pour sauver le pays, mais aller caresser le cul des vaches au Salon de l’Agriculture… (et encore protégé par des cordons de CRS). Pathétique europe. Continue reading

%d bloggers like this: