La com’ du Gouvernement c’est comme les toiles de Roman Opalka… En beaucoup moins bien.

Opalka_A
.
Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais la com’ Gouvernementale est devenue totalement blanche. Un peu comme les toiles de Roman Opalka : de plus en plus “blanc sur blanc”. Les mois passent et c’est de plus en plus incolore, plus rien ne s’imprime, on ne distingue plus rien, c’est devenu totalement illisible.

Roman Opalka est connu pour sa série de toiles “1965/1 à infini” sur lesquelles il peignait des chiffres en ordre croissant pour signifier la trace irréversible du temps. Parti avec le “1” en 1965, il arrive en 1972 au nombre «1 000 000» et décide alors de réduire sa palette au seuls noir et blanc. Continue reading

%d bloggers like this: