Je suis très admiratif de la signalétique de la Fondation Rothschild

rothschild_jaune_signaletik
.
Oui, je sais, j’en ai déjà parlé à l’époque mais j’insiste : la signalétique de la Fondation Rothschild est tout simplement sublime. Aujourd’hui, j’avais rendez-vous, je vais à l’accueil et on me dit : “ligne jaune, ascenseur jaune, 1er étage !”… Et bingo c’est parti, super simple et super efficace. Suffit de suivre la ligne… On trouve son chemin comme le petit poucet…
Continue reading

Roméo à Rothschild

oeil_Romeo_juliette
.
Bon, je rentre de Rothschild. Deuxième opération de la cataracte. Tout s’est super bien passé. Je ressort avec un bel oeil tout neuf ; tout est lumineux, même beaucoup trop lumineux et je tape ce texte avec des lunettes noires. Mais comme c’est carrément hyper éblouissant, je ne vais pas en faire des tartines ce soir.

Juste pour dire que dans la salle d’anesthésie il y avait une fille allongée qui dormait. On me pousse sur mon lit à roulettes et on me met carrément à coté d’elle. Très jolie et jeune alors que la semaine dernière il n’y avait que des vieux de quatre vingt dix ans. Elle a comme moi les habits bleus en papier qu’on vous met dans les hôpitaux pour les opérations chirurgicales. Avec ces horribles petits chapeaux de papier qu’on vous met sur la tête…

Enfin bon, ils surveillaient son anesthésie et le compteur geiger amplifiait les battements de son coeur : “bip, bip, bip”… Allongés l’un à coté de l’autre, tous les deux seuls dans cette salle, on avait l’air de deux gisants. Moi,- vous me connaissez – avec mes lectures débiles, je pense tout de suite à Roméo allongé à coté de Juliette – forcément ! – et attendant l’effet du poison dans ses veines. “bip, bip, bip” son coeur bat à haute voix dans la salle de réa. Comme j’avais l’air plutôt nul avec mon chapeau bleu enfilé sur ma tête j’étais plutôt content qu’elle dorme et ne voit rien ! Et puis son lit à roulette s’est éloigné : “B I P, B I P Bip bip b i p… … Et une demi-heure après c’était mon tour. J’avais tellement peur qu’on me crève l’oeil que j’ai complètement oublié de demander son prénom au chirurgien, juste comme ça, pour savoir si elle s’appelait Juliette.

%d bloggers like this: