Le poids de ce que l’on porte sur les épaules

pelerin.jpg Je tombe ce matin dans le Figaro sur ce témoignage de Jacqueline B. qui parle de son pélerinage sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle et des souffrances de ses pieds et de ce maudit sac qui lui sciait les épaules…

“Je ne demandais jamais à Dieu de soulager mon sac ;
Mais de me donner le courage de le porter.”

Souvent, dans la vie, on demande de réduire le poids que l’on doit porter. Jacqueline demande à Dieu plus de forces pour le porter. C’est différent et beau, non ?

Arriver sur l’autre rive…

%d bloggers like this: