“Tout concept préformé et détaché du sensible m’est en horreur”

Chiffres_junger

.
Dans son Journal, le 9 mars 1945, Ernst Jünger note ceci :

guillemets_noirs-TNR

STYLE — Ma répugnance envers tout chiffre dans le texte — exception faite des indications chronologiques, de la date et du millésime… Elle vient, en principe, de ce que tout concept préformé et détaché du sensible m’est en horreur, et que le chiffre en est un, sauf, justement, le millésime, où le chiffre prend corps. 1757, 1911, 1914 sont des grandeurs sensibles ; au contraire, il faudrait me forcer pour écrire : 300 chevaux, 256 morts, 100 arbres de Noël. Il ne faut jamais voir les choses avec le regard froid de la statistique.

Continue reading

%d bloggers like this: